Lutry, courageux, perd deux points face à Romont

Lutry, courageux, perd deux points face à Romont

Le FC Lutry, pour son dernier match du premier tour, avait une belle occasion de prendre quatre points d’avance sur la barre. Il ne sert à rien de vivre avec des regrets? C’est vrai. Mais tout de même: en se faisant égaliser à trois minutes de la fin par un concurrent pour le maintien, le CS Romontois, l’hiver sera moins confortable. Lutry a ouvert la marque d’entrée, grâce à Benoît Tabin (six buts en trois matches!), et a eu les occasions de tuer le match. Mais, à dix dès la 70e, les hommes de Daniel Puce ont fini par craquer. Dommage, très dommage. Résultat final, 1-1, un point chacun.

Le centre de Wilfrid Loizeau pour Benoît Tabin: 1-0

Lutry, sans son gardien Daniel Passera, ni Geoffrey Cadet et Dardan Saciri, a commencé ce match comme il le fallait: avec détermination. Dürrenast ayant battu Lerchenfeld dans l’autre match de la peur, Lutry savait qu’une victoire lui ferait énormément de bien et lui permettrait même de revenir tout près de Portalban. Une belle occasion, donc, on l’a dit. Romont, qui a accueilli le mythique entraîneur fribourgeois Yves Bussard à sa tête, a lui aussi besoin de points, mais a plié à la 12e, grâce à une très belle réussite de Benoît Tabin. Le centre de Wilfrid Loizeau, côté droit, était parfait, et l’ancien buteur d’Echallens et de La Sallaz a pu finir proprement. Du bon travail. 1-0 pour Lutry, qui dominait les débats. Solide derrière, bon au milieu, il a juste manqué un peu de percussion au FC Lutry pour effectuer le match parfait. Daniel Puce a eu quelques frayeurs, en raison de déconcentrations défensives, mais, dans l’ensemble, Lutry a été très bon en première période.

Lutry a découvert le groupe 2. Le bilan? Satisfaisant

Ce premier tour, entamé sur une défaite à Thierrens (lire ici), a été celui de la découverte pour les Singes. Après le groupe 1, et ses déplacements au Valais et à Genève, place au groupe 2. Un peu plus de kilomètres, avec La Chaux-de-Fonds, Colombier et les clubs bernois, mais pas moins d’intensité. Le FC Lutry, globalement, n’a pas eu trop de peine à s’adapter et le bilan est satisfaisant. Pas forcément bon, car il manque quelques points pour que ce soit le cas, mais satisfaisant est le mot juste. Lutry sera sur la barre à la trêve, quel que soit le résultat de La Tour/Le Pâquier face à Gumefens vendredi. Lutry est mieux armé que la saison dernière, et les renforts arrivés cet été ont pleinement joué leur rôle. Wilfrid Loizeau, Geoffrey Cadet, Yannick Moizeau, Alison Mafuala et Harmel Makonda, ont tous, à des degrés divers, apporté leur contribution. Cela tranche avec la saison dernière. Le maintien, l’objectif raisonnable de cette saison, est largement atteignable. Mais il serait mieux de répéter les performances de la première période face à Romont que celles de la deuxième.

Car le FC Lutry a clairement reculé dès le retour des vestiaires, subissant la pression des Fribourgeois. Ceux-ci ont même eu la chance d’évoluer à 11 contre 10 dès la 70e, et la pression s’accentuait sur les buts de Christophe Isely. La défense des Singes pliait, mais ne craquait pas, malgré les assauts répétés des attaquants romontois.

Trois minutes complètement dingues pour terminer

Et, alors que l’on pensait que les trois points, si importants, étaient acquis, la fin de match allait être complètement folle. A trois minutes de la fin, Gloire Mbiya pouvait égaliser, avec un maximum de réussite. Rageant pour Lutry, qui se procurait alors une immense occasion, toujours à dix, grâce à Prosper Engola. Mais sa reprise parfaite trouvait l’angle de la transversale et du poteau! Quelques dizaines de secondes plus tard, après l’expulsion du Romontois Gilles Kolly, Wilfrid Loizeau pouvait même inscrire le but de la victoire, mais le Guadeloupéen était bizarrement signalé en position de hors-jeu. Une décision étonnante, qui provoquera la colère de l’ancien joueur de Petrolul Ploiesti. Une colère, à notre avis, justifiée. Ce but était probablement valable, et il vaut deux points très précieux.

Les hommes du match

Benoît Tabin a fait ce qu’on lui demandait: marquer. Mais, de plus, il a énormément pesé sur la défense et ses rushes ont créé passablement de danger dans l’arrière-garde fribourgeoise. Daniel Puce lui demande de mieux protéger son ballon, et de montrer plus de présence dans les duels aériens. Le buteur de Lutry doit encore apprendre à plus « bouger » son défenseur. Son entraîneur pourra lui apprendre quelques trucs, lui qui a envoyé balader quand même pas mal d’attaquants durant sa carrière! Bon match également de Lorenzo Bonnano. Ce n’est pas une surprise, mais il est très à l’aise balle au pied, ce qui est toujours une qualité pour un défenseur central. Et dans les duels, il répond présent. Un vrai capitaine, qui n’hésite pas à recadrer tout le monde, et qui montre l’exemple. Fort.

Les prochains rendez-vous

Le premier tour est terminé pour ces deux équipes.

FC Lutry – CS Romontois 1-1 (1-0)

Buts: 13e Tabin 1-0; 87e Mbiya 1-1.
Arbitres: M. Rodrigues, assisté de M. Moreno et de M. Cozzoli.
Lutry: Isely; Kastrati, Buchilly, Bonnano, Hasani; Loizeau, Jaccard, Boutafenouchet, Moizeau (50e Engola), Freire (68e Mafuala); Tabin.
Entraîneur: Daniel Puce.
Romont: Kalukemba; Mbiya, Schrago, Cancela, Kolly; Pittet, Jacob (81e Miere), Panchaud, Marino (60e Ramqaj); Carmona (46e Dindamba), Sugnaux.
Entraîneur: Yves Bussard.
Notes: Terrain du Grand-Pont. Expulsions de Buchilly (70e, deuxième avertissement) et de Kolly (88e, deuxième avertissement).

Categories: 2e ligue inter, FC Lutry