L’US Portugaise veut y arriver cette saison

L’US Portugaise veut y arriver cette saison

0-10! L’US Portugaise a terminé son premier tour en beauté, en allant s’imposer magnifiquement sur le terrain de La Sallaz II, grâce notamment à six buts de Mauro Filipe Tabuaço Soares. Sanctionné de quinze points de pénalité la saison dernière suite à des incidents survenus en Coupe vaudoise (envahissement du terrain et joueurs de Lutry II blessés), le club lausannois est actuellement co-leader du groupe 8 de 4e ligue, à égalité avec Azzurri 90 LS III. Mais les Portugais sont officiellement deuxièmes, ayant plus de points fair-play que leur principal adversaire.

Auteurs d’un deuxième tour de feu, lors duquel ils ont bien failli remonter ces fameux quinze points et ont échoué au pied des finales, les hommes de Fernando Baptista ont donc parfaitement digéré la déception. Leur entraîneur assure qu’ils sont prêts pour faire mieux cette année, tant sur le plan du jeu que sur celui du fair-play.

L’US Portugaise a la meilleure attaque du groupe 8 (31 buts marqués, soit 3,1 par match) et compte trois points d’avance sur Renens II et Stade Payerne Azzurri, et six sur Etoile Lausanne (qui a un match en retard à disputer ce soir au Mont). Les finales sont donc dans le viseur, mais rien n’est fait dans ce groupe ultra-serré.

Fernando, vous voilà deuxièmes! 

Oui, c’est un superbe résultat. Vous vous rendez compte, on n’a perdu qu’une fois cette saison!

Pardon? Vous êtes invaincus en championnat, non?

Oui, mais on aime bien la Coupe vaudoise, c’est une compétition qui compte pour nous. On s’est fait sortir par LUC-Dorigny, une très bonne équipe de 2e ligue, donc il n’y a pas de quoi avoir honte. Mais quand même, c’est une défaite. Sinon, c’est vrai, en championnat, on n’a jamais perdu.

Vous nous disiez il y a quelques mois avoir peur que les joueurs soient démoralisés après la sanction infligée par l’ACVF… Ce n’est donc pas le cas?

Non, pas du tout, c’est vrai. On a gardé le même groupe, juste renforcé par trois joueurs venus directement du Portugal pour travailler. L’état d’esprit est super bon, et je peux dire que je suis très fier d’eux. L’objectif, il est clair, on veut jouer les finales.

Actuellement, vous êtes deuxièmes, devancé par Azzurri 90 II au fair-play. C’est un point sur lequel vous devez travailler, non?

Oui, il y a encore un effort à faire. On insiste beaucoup là-dessus, et on va continuer à le faire, c’est très important. Aujourd’hui, on prend encore trop de cartons stupides. Lorsqu’il y a une faute sur un de nos joueurs, il arrive qu’il se relève et qu’il aille rouspéter vers l’arbitre. Il dit juste: « Mais il n’y a pas faute! » et l’arbitre met un carton à notre joueur plutôt qu’à celui qui a fait la faute, et je ne peux pas lui en vouloir. Ce sont vraiment des cartons bêtes et je vais encore insister là-dessus au deuxième tour.

Et concernant les supporters? 

Avec le comité du club, on met des barrières avant chaque match autour du terrain et on leur parle. Nous avons appliqué les consignes de l’ACVF et voulons vraiment que tout se passe bien. On a envie d’aller en 3e ligue, et que tout le monde soit content, eux et nous.

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*