L’industrie du football à portée de main

L’industrie du football à portée de main

Basée à Genève, la « Football Business Academy » permet aux passionnés du ballon rond d’obtenir un Master professionnel qui ouvre la porte de prestigieux clubs ou entités en relation avec le football. Reportage.

« Nos cours ne sont pas académiques, ils font la part belle à un système éducatif axé sur l’industrie et l’intégration à l’univers du travail pratique. », prévient d’entrée Dorian Esterer, responsable du projet et co-fondateur de la « Football Business Academy » (FBA). Pour ce faire, les professeurs des cours débarquent du monde entier pour transmettre leur savoir-faire. Parmi eux, les futurs étudiants peuvent notamment rencontrer des professionnels du Borussia Dortmund, du Real Madrid, de Facebook ou encore de la FIFA. Partenaire de clubs comme l’Olympique Lyonnais, Barcelone, Gerona ou de Eibar, la FBA s’est donné les moyens de réaliser ses ambitions.

Découpé en trois parties distinctes, le cours, qui dure un an, propose de débuter dans l’industrie du football, mais également, pendant 365 jours, se faire un nom et obtenir un emploi dans cet univers. « 90% de nos étudiants ont décroché un travail trois mois après leur graduation », précise le diplômé de la prestigieuse Ecole Hôtelière de Lausanne. Ceux-ci ont trouvé un job au sein, par exemple, de la Major League Soccer (Championnat nord-américain) et du SL Benfica. D’autres ont même intégré des agences de joueurs. Adrien Poujade (Alumnus FBA) bosse pour celle d’Aaron Ramsey et Yannick Bolasie œuvre auprès d’Avid Sports Group, société basée à Londres.

Les étudiants conviés au forum Soccerex

Ces cours sont répartis en trois parties distinctes. Dorian Esterer détaille l’année. « Les six premiers mois, les participants suivent des cours online. Des quizz, des conférences données en live ont lieu avec les différents professeurs ainsi que des vidéos préenregistrées sont présentées aux participants.Le but est de rendre chaque session la plus interactive et intéressante possible en reproduisant une salle virtuelle ». La plupart des cours « en direct » se font en fin de journée durant la semaine. Cette partie en ligne est clairement un avantage pour ceux qui souhaitent poursuivre leur travail lors du premier semestre. Pendant ce dernier, les étudiants sont également conviés au forum Soccerex, l’événement de l’année pour le monde footballistique. En 2019, cela se passera au mois de mai à Hainan (Chine) et à Miami (USA). Cette convention est l’occasion idéale pour s’émerger dans l’univers du ballon rond, se réseauter et surtout faire connaître son nom. En effet, 3’000 leaders de l’industrie sont attendus durant cette messe du « foot-business ».

Co-fondateur de la FBA, Dorian Esterer en compagnie de Fatma Samoura, secrétaire général de la FIFA, lors du dernier forum Soccorex en 2018.

Co-fondateur de la FBA, Dorian Esterer en compagnie de Fatma Samoura, secrétaire générale de la FIFA, lors du dernier forum Soccorex en 2018. (Crédit photo:

Dès cette partie de l’année terminée, l’étudiant effectuera un stage en entreprise. Celui-ci est proposé directement par la FBA. On parle ici d’un prestigieux club, d’une association ou de sociétés actives dans l’industrie du football mondial. Benfica, Bayern Munich, Olympique Lyonnais, Borussia Dortmund, Girona FC ou encore l’European Stadium Safety & Management Association sont des exemples d’entités accessibles. « Ces insertions professionnelles sont ultra-personnalisées, ajoute Dorian Esterer. Le choix se fait selon les préférences de nos candidats et la FBA les accompagne jusqu’à l’obtention du stage voulu. » D’une durée de trois mois, celui-ci est suivi d’une soixantaine de jours intenses de cours dits « on-campus », à Genève. 100% de présence est requis. Les étudiants profitent de six visites d’installation de clubs et stades européens. Cette année, ils se sont déplacés à Lisbonne pour s’immerger dans la vie du Benfica, à l’ESSMA Summit (Porto), au Groupama Stadium (Lyon), à l’Allianz Stadium (Juventus), au siège de la FIFA et à l’Emirates Stadium (Arsenal FC). Toutes les prestations de ces voyages (transports, hôtels, diners) sont incluses dans le coût de l’université.

Affinités avec les chiffres et des valeurs saines

Au nombre de 10 lors de la première édition, le nombre de participants augmente chaque semestre. 17 étaient répertoriés pour la dernière volée. « Pour la rentrée de mars, nous visons entre 20 et 25 Candidats. » Quelles sont les qualités requises pour faire partie de l’aventure FBA? « Il faut se débrouiller en Anglais (min. B1), avoir un Bachelor ou trois ans d’expérience, une bonne présentation, savoir se vendre et avoir des affinités avec l’industrie du football. Il est également primordial d’avoir des valeurs éthiques et professionnelles qui vont de pair avec notre philosophie », explique en détail Dorian Esterer.

Créée en 2016 par des passionnés de football et des professionnels de cette industrie, la FBA se démarque par son dynamisme et ses contacts dans le milieu du ballon rond. Composée de jeunes entre 25 et 33 ans, l’équipe est à l’écoute et aide chaque participant durant l’ensemble du processus. Le succès est au rendez-vous depuis trois ans, avec plus de 90% des étudiants déjà actifs dans le merveilleux monde footballistique. La prochaine volée débute dans moins de deux mois. Serez-vous de la partie ?


Plus d’information: Site de la Football Business Academy

Contact:

The Football Business Academy
6 cours de Rive
1204 Genève
info@the-fba.com

 

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*