L’heure de vérité pour tout le monde

L’heure de vérité pour tout le monde

Notre sélection du vendredi des points forts du week-end vaudois, de la 2e à la 5e ligue!

 

L’endroit où il faut être

Nulle part ailleurs qu’à Genolier dimanche! Le choc s’annonce somptueux entre Genolier-Begnins (2e, 49 points) et le FC Gland (3e, 48 points). Les Glandois sont en très grande forme, ayant remporté 29 points en 12 matches au deuxième tour contre 19 au premier! Leurs seuls faux-pax? Une défaite à Aubonne et deux nuls à la maison face à Lutry et Renens. Sinon? Neuf victoires! Un bilan impeccable, surtout qu’ils ont remporté leurs cinq derniers matches et arrivent en position de force aux Gravières. Leur arme fatale? Karim Diarra, évidemment, le buteur en série venu de la Porte de Saint-Ouen, en banlieue parisienne, auteur de 17 réussites depuis Noël! Le coup dur? Jérôme Piguet sera suspendu. Jamel Kaissi est en passe de réussir un formidable pari puisqu’absolument personne ne lui avait demandé ces finales. Offrir à son nouveau club ce dont il n’osait même pas rêver, voilà  une belle manière de réussir son entrée! L’ancien entraîneur de Forward était en effet arrivé cet hiver à En Bord avec le seul objectif de réussir un bon deuxième tour sans pression.

Bon, d’accord, mais Genolier? Les Canaris ont remporté 21 points lors de ces matches retour, contre 28 à l’aller. Le rythme est un peu moins soutenu, mais on ne peut évidemment pas parler de crise pour une équipe qui a toujours bien négocié ses matches importants, allant chercher un point à Echichens et face à LUC-Dorigny et surtout, allant gagner à Lutry. Au match aller, « GB » s’était imposé 2-3 à Gland. Jérôme Piguet et Andrea Ucci avaient permis à Gland de mener 2-0, mais Yvan Bolay, sur penalty, et un doublé de l’énorme Julien Jemmely (21 buts cette saison) ont renversé la situation pour les Canaris. Cette fois, il leur faudra un nul pour défier le FC Aigle en finales de promotion.

Il y aura énormément de monde aux Gravières, un terrain en pente, une buvette avec de la bière, des saucisses, deux équipes acharnées et un duel de vrais buteurs. Le foot comme on l’aime.

FC Genolier-Begnins – FC Gland, dimanche à 16h aux Gravières

2e ligue, groupe 1, 26e journée

 

Le joueur qu’on attend

Jean-Pierre Tcheutchoua ne va sans doute pas aimer que l’on mette en valeur un élément de son collectif, car l’entraîneur du SLO II insiste, sans doute avec raison, sur la notion de collectif. Si cette jeune équipe est première du groupe 1 de 3e ligue avant la dernière journée, c’est grâce à cela, bien sûr, mais aussi grâce, pardon, à ses individualités. Rami Arfa, le numéro 10 de cette belle équipe, est l’une d’elles. Ce joueur-là peut faire des différences à chaque instant par sa vision du jeu, sa technique individuelle et sa qualité de passe. Sera-t-il titulaire dimanche? Si oui, Bursins-Rolle-Perroy II va comprendra sa douleur. Si SLO gagne, il sera assuré d’être premier de son groupe devant Crissier, un « détail » qui n’en est évidemment pas un en vue des finales.

Bursins-Rolle-Perroy II – Stade-Lausanne-Ouchy II, dimanche à 16h à Rolle.

3e ligue, groupe 1, 22e journée

 

La question du week-end

L’ES Malley est relégué en 3e ligue, c’est officiel depuis quelques semaines maintenant. La question est désormais de savoir qui va accompagner les Stelliens à l’échelon inférieur, sachant que ce sont quatre équipes au total qui descendront, pas une de plus. Pas de match de barrage comme l’an dernier, les choses sont claires: les deux derniers de chaque groupe descendront.

Dans le groupe 1, ils sont trois à lutter pour éviter les deux places de relégué. Grandson (23 points) et Renens (22) s’affrontent dimanche dans le Nord vaudois. Le vainqueur sera sauvé, c’est sûr pour Grandson et ça l’est presque pour Renens. En cas de nul? Renens serait relégué, mais Grandson pourrait se faire dépasser par… le Stade Nyonnais II (22 points), qui joue à Lutry (5e)! Autre scénario, qui paraît improbable quand même: Nyon s’impose à Lutry et Renens s’impose à Grandson, en prenant trois cartons jaunes (ou un rouge) de plus que les Nyonnais. Bref, il faudra avoir un oeil partout et Nyon a quand même une vraie chance d’y arriver. Aubonne et Chavornay sont sauvés depuis la semaine dernière.

Dans le groupe 2, c’est clair, le relégué sera Bursins-Rolle-Perroy (25 points) ou Bottens (24 points). Tous deux jouent à domicile et le BRP a un point d’avance. Alors, tout bon pour les hommes de Jean-Paul Lamon? Pas forcément, non. Leur tâche (recevoir Concordia) semble plus compliquée que celle du FCB (accueillir Crans). Leur détermination fera-t-elle la différence? En cas de match nul de Bottens et de défaite de Bursins, un scénario plausible, la décision se ferait au fair-play. Pour l’instant, ce sont les joueurs du Gros-de-Vaud qui ont l’avantage sur ce plan-là (74-70). Réponse à 20h48 samedi. Bex a récupéré les trois points du match face à Orbe et est officiellement sauvé avant même de jouer. Malley est l’autre relégué.

FC Bursins-Rolle-Perroy – FC Concordia, samedi à 19h à la Perrausaz

FC Bottens – FC Crans, samedi à 19h au Terrain Trello-Abegglen

FC Grandson-Tuileries – FC Renens, dimanche à 16h au Pécos

FC Lutry – Stade Nyonnais II, dimanche à 16h au Grand-Pont

2e ligue, groupe 1, 26e journée

 

La citation

«Un match nul nous suffit… et ça on sait faire!»  Vincent Antonioli, le président de Lonay, fait référence à l’impressionnante collection de matches nuls (6 en 19 matches) de son équipe, le FC Lonay IA (2e, 42 points). Ce résultat-là serait en effet synonyme de finales pour son équipe-phare, mais cela peut être à double-tranchant car Gimel-Bière (3e, 41 points) est dans une position psychologique moins ambigüe: il faudra gagner, c’est tout. Ce choc de fin de saison du groupe 1 de 4e ligue s’annonce magnifique. A l’aller? Un 0-0 qui qualifierait Lonay. Lusitano Gland (1er, 43 points) est déjà en finales, mais peut s’assurer de la première place en gagnant samedi soir face à UPM-Cazard.

UPM-Cazard – Club Lusitano Gland, samedi à 19h à Mex

FC Gimel-Bière – FC Lonay IA, samedi à 19h à Gimel

4e ligue, groupe 1, 20e journée

 

L’info utile

La relégation en 3e ligue se jouera-t-elle au fair-play? Pas impossible du tout. A l’heure actuelle, trois équipes sont encore concernées, mais Vevey II (9e) est quasiment sauvé. Les Veveysans ont 23 points, tout comme Ollon (10e) mais 37 points fair-play. Cela les sauvera à coup sûr. Le CS Ollon (10e, 23 points, 55 au fair-play), par contre, ne peut pas se permettre de perdre à domicile contre La Tour-de-Peilz. Sinon? Lutry II (11e, 20 points, 54 au fair play) lui passerait devant en cas de victoire (sans carton) sur le terrain d’Atlantic Vevey! Suspense sur la Riviera?

CS Ollon – CS La Tour-de-Peilz, samedi à 19h aux Verchys

Atlantic Vevey – FC Lutry II, samedi à 19h à la Veyre

3e ligue, groupe 2, 22e journée

 

Le match qui promet une surprise

Corcelles-près-Payerne (3e, 42 points) est revenu de nulle part dans ce groupe 4 de 4e ligue. Les Ours Blancs sont à deux points d’Orbe II (2e, 44 points), qui a déjà fini son championnat. Donc? Une victoire face à Suchy, à domicile, et Corcelles-Payerne sera en finales! Mais les Sécherons ne lâcheront rien, ce n’est pas leur mentalité. Ils joueront ce match à fond, avec les forces qui seront les leurs ce jour-là, et Corcelles devra aller chercher sa qualification. Surprise en vue? De toute façon. Car si Corcelles gagne, cela voudra dire qu’ils sont revenus de loin et si Suchy l’emporte, on ne l’aurait pas forcément vu venir.

FC Corcelles-près-Payerne – FC Suchy-Sports, samedi à 19h à Corcelles

4e ligue, groupe 4, 20e journée

Categories: 2e ligue, 3e ligue, 4e ligue

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*