L’expulsion qui a tout changé

L’expulsion qui a tout changé

M. Stefano Tonini a hésité. Il a sifflé penalty tout de suite, ça d’accord. La faute de Leo Richard sur Boubou Ouattara était réelle en cette 24e minute. Rien à dire. M. Tonini s’est alors posé quelques instants, a respiré un bon coup, et a réfléchi. Devait-il expulser le gardien challensois? Il a jeté un coup d’oeil à son assistant, qui lui a dit de venir vers lui. La discussion entre les deux Tessinois a été très brève. Ce que le juge de touche a dit au central? Un seul mot. « Rosso ». Carton rouge, donc. Et fin du match entre Echallens et Bavois, dès la 24e minute.

Un match équilibré jusqu’à la 24e

Echallens ne s’est en effet jamais vraiment remis de cette expulsion, ni du 0-1 de Dren Basha. Kevin Bally a dû entrer en catastrophe et a choisi le bon côté sur le penalty de l’attaquant bavoisan, mais le tir de celui-ci était trop bien croisé pour que le gardien remplaçant du EFCR puisse le détourner. L’ailier de 24 ans a marqué à cette occasion son… 5e but en 5 matches depuis son retour de blessure. Il prend de plus en plus d’importance dans le collectif de Bekim Uka, faisant de nombreuses différences sur son côté droit. Clairement un joueur à suivre en 1re ligue cette saison.

Bavois avait pris son but d’avance et n’allait jamais le lâcher, après un début de match jusqu’alors équilibré. Cette expulsion et la double peine ont donc bien été le tournant de ce match car, jusqu’à la 24e, impossible de dire si une équipe allait prendre l’ascendant. Echallens s’était montré dangereux par Carlos Cea (14e), Bavois par Marco Malgioglio (17e), mais les tirs des deux gauchers passaient de peu à côté. Dès la 24e, tout a changé, et on n’émettra aucun jugement sur l’appréciation de M. Tonini et de son assistant. Y avait-il vraiment rouge? On dira simplement que ce genre de situation est toujours difficile à juger. Libre à chacun de se faire son opinion.

Le 0-2 de Nezir Kurtic fait craquer définitivement Echallens

Tout a été plus facile pour Bavois, dès lors, même si Echallens a tenu jusqu’à l’heure de jeu ce 0-1. Alix Bahlouli aurait pu égaliser en début de deuxième période, d’ailleurs, et le match aurait peut-être alors de nouveau changé de physionomie. A 0-1, les hommes de Bernardo Hernandez conservaient une chance, mais le 0-2 de Nezir Kurtic à la 59e enterrait définitivement leurs espoirs. Dès lors, Echallens allait craquer dans les grandes largeurs, laissant Bavois s’échapper et s’imposer au final 0-5. Le score aurait même pu être plus sévère si les visiteurs s’étaient montrés plus réalistes, mais, soyons honnêtes, c’est peut-être mieux ainsi. Echallens ne méritait pas de prendre une claque plus grande encore.

Echallens commence à avoir trop de retard

Le FCB se relance complètement dans la course aux finales, dont Echallens paraît bien loin aujourd’hui. On n’ira pas jusqu’à dire que ce match était un virage dans la saison, mais disons qu’aujourd’hui, Bavois (4e) et Echallens (7e) sont séparés par sept points. Cela commence à faire beaucoup et on avait écrit avant le match que le battu serait écarté de la course aux finales. On n’aimerais pas condamner trop vite ce FC Echallens Région, mais le classement a toujours raison. Et ce matin, l’EFCR est bien loin des trois premières places, la faute aussi à un nombre impressionnant de blessés. Chaque équipe a ses soucis, d’accord, mais on aurait aimé voir ce qu’aurait donné un FC Echallens avec, disons, un Aurélien Ziegler au top de sa forme pendant tout un tour. Ce sera peut-être pour le printemps prochain.

Fc Echallens Region vs Fc Bavois 0-5

Les hommes du match

Diego Mutombo est peut-être l’homme du premier tour du côté d’Echallens. Que ce soit comme milieu défensif ou en défense centrale, il convainc les observateurs les plus avisés par sa puissance et son sens du placement. Vraiment très fort. Carlos Cea a été très bon jusqu’à l’expulsion de Leo Richard, et a été plus discret ensuite. Il aurait pu ouvrir le score à la 12e d’une frappe croisée et est vraiment bien entré dans la partie.

Marco Malgioglio, distributeur officiel de caviar. Quel joueur, quand même… On dit simplement merci au FC Bavois de nous l’offrir chaque semaine sur le terrain, tant il régale le public et les supporters du FCB par la qualité de ses passes. Son assist sur le 0-4 d’Aziz Demiri? Une passe de Champions League. Gros match également du latéral gauche Nezir Kurtic, récompensé par le but du 0-2.

Fc Echallens Region vs Fc Bavois 0-5

Toutes les images du match en cliquant ici.

Les prochains rendez-vous

Week-end valaisan pour les deux Vaudois. Bavois reçoit Martigny samedi prochain à 17h. Le lendemain à 14h30, Naters recevra Echallens.

FC Echallens Région – FC Bavois 0-5 (0-1)

Buts: 27e Basha, pen 0-1; 59e Kurtic 0-2; 65e K. Hill 0-3; 68e Demiri 0-4; 79e Bellagra 0-5.

Arbitres: M. Stefano Tonini, asissté de M. Silvano Giulini et de M. Sergio Moreno Romero.

Echallens: Richard; Djalo, Salvi, Mutombo, Bryand; Bastardoz, Réaut, D. Germanier (74e Lokwa); Saulnier (26e Bally), Bahlouli, Cea (55e Ziegler).

Entraîneur: Bernardo Hernandez

Bavois: Meylan; Monteiro (46e Seipi), Bentayeb, Le Neün, Kurtic; Zari, Demiri, Malgioglio; Basha, Zeneli (70e Bellagra), Ouattara (62e K. Hill).

Entraîneur: Bekim Uka.

Trois-Sapins.

Fc Echallens Region vs Fc Bavois 0-5

Toutes les images du match en cliquant ici.

Categories: 1re ligue

Ecrire un commentaire

Only registered users can comment.