L’expérimenté Lionel Fiol offre la victoire à Lonay

L’expérimenté Lionel Fiol offre la victoire à Lonay

Dimanche 10 juin, le FC Lonay s’est imposé sur le fil face au FC Veyron-Venoge. Le duel, très attendu, n’a pas déçu, avec de l’intensité, du joli football et de la bonne agressivité.

« Nous avons prouvé cet après-midi (NDLR dimanche) que nous n’allons rien lâcher et qu’une partie dure jusqu’à l’ultime seconde. » Ces mots sont sortis de la bouche de Lionel Fiol, qui a inscrit le 2-1 à la 90e minute pour Lonay, quatre minutes après l’égalisation de Veyron-Venoge. Ce dernier a globalement dominé la rencontre, mais a manqué de réalisme.

Le capitaine Benoît Cornut et ses coéquipiers ont manqué de réalisme (Crédit photo: Vertical-Element/NC)

Veyron-Venoge, domination stérile

Après 14 minutes, personne n’aurait crié au scandale si les hommes d’Enildo Pinto avaient mené au score. Par deux fois, ils ont touché la latte de l’excellent portier Denis Prior et se sont montrés insistants dans les 30 derniers mètres, mais la conclusion n’était pas au rendez-vous. « L’équipe n’a pas été assez réaliste, pestait le capitaine Benoît Cornut. Nous n’avons pas réussi à mettre le coup d’accélérateur nécessaire pour passer devant aujourd’hui. C’est dommage. »

Les Lonaysans exultent après le 2-1 (Crédit photo: Vertical-Element/NC)

A la 15e minute, même acculé dans son camp, le FC Lonay parvenait néanmoins à ouvrir le score par l’intermédiaire d’Anthony Gelsomino. Ce but, venu un peu de nulle part, équilibrait la partie. Cependant, les vestiaires étaient rejoints sur ce score de 1-0 pour les pensionnaires du magnifique centre sportif En Faclay.

A 10, Lonay joue mieux

A la 53e minute, Léonard Derungs était expulsé pour une faute de dernier recours. « Finalement, c’était un mal pour bien, analyse Lionel Fiol. Dès que nous nous sommes retrouvés à 10, nous étions plus solidaires sur le terrain. » Trop timorés jusqu’à ce fait de jeu, les hommes de Jordi Peracaula se sont montrés plus agressifs et plus conquérants. « Notre équipe est jeune. C’était la première fois que les gars jouaient devant autant de monde. Ils étaient un peu tendus. Cette expulsion les a libérés. Pour ma part, c’est ma troisième finale. Je commence à avoir l’habitude » s’esclaffe le héros du jour. Après de multiples occasions, Veyron-Venoge a réussi à revenir à la 84e minute par Loïc Dellsperger. Las, Lonay, grâce à Fiol, marquait d’une belle reprise directe sur un service d’Ewan Huber.

Entraîneur de Lonay, Jordi Peracaula réconforte Enildo Pinto à l’issue de la rencontre (Crédit photo: Vertical-Element/NC)

Les trois points dans ce mini-championnat pour accéder à la 3e ligue sont primordiaux, « ça permet de bien lancer les finales, concède Lionel Fiol. Nous sommes bien partis, mais mercredi, nous avons un match difficile à négocier contre La Vallée de Joux. Je ne connais pas ce terrain, nous verrons bien ». Quant au club de Veyron, il va devoir se retrousser les manches contre Amical Saint-Prex, qui a battu le FC La Vallée de Joux 4-1. « Je suis confiant. Nous étions supérieurs dans le jeu aujourd’hui ( NDLR : dimanche), nous avons été la meilleure équipe sur le terrain. Nous savons que nous allons devoir gagner les deux prochaines rencontres pour espérer voir la 3e ligue », conclut le capitaine Denis Prior.

Résultats des matchs de barrage – promotion – groupe 2, 4e ligue

FC Amical Saint-Prex II – FC Vallée de Joux 4-1 (1-1)

FC Lonay IA – FC Veyron-Venoge IA 2-1 (1-0)

Prochains matchs:

FC Vallée de Joux – FC Lonay IA mercredi 20h

FC Veyron-Venoge IA – FC Amical Saint-Prex II mercredi 20h

Categories: Brouillons

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*