Les 12 travaux de Pully pour recevoir Bâle

Les 12 travaux de Pully pour recevoir Bâle

Samedi, Pully défiera le FC Bâle en Coupe de Suisse. Sur le terrain, la tâche, pour se qualifier, sera très ardue. Au niveau de l’organisation, le travail ne manque pas et les contraintes sont nombreuses pour accueillir un club aussi huppé.

L’affiche est belle, et, à Pully, depuis fin juin, les gens parlent beaucoup de la venue de Bâle. Une équipe qui vend du rêve dans le modeste stade de la Rochettaz, ça a de quoi faire saliver, mais il y a du boulot pour recevoir une telle formation, multiple championne de Suisse. Le comité de Pully et ses fans les plus férus ont mis le bleu de travail pour que la fête soit parfaite.

D’abord évoqué du côté de Saint-Jacques la rencontre a été maintenue dans la banlieue lausannoise. « C’est vrai, nous avons demandé à Bâle, si c’était possible, explique Philippe Favre, directeur sportif et très actif dans l’organisation du match. Mais, le club n’est pas propriétaire de son stade, et pour rentrer dans ses frais, il doit y avoir, au moins, 16 000 spectateurs. Et je doute qu’avec Pully, il fasse le plein. Et franchement, recevoir Bâle, c’est un cadeau pour les joueurs, mais aussi pour tout l’entourage du club. »

La sécurité avant tout

Dès lors, le comité s’est retroussé les manches pour régler les contraintes inhérentes à cette partie. La sécurité est au centre des attentions : la police communale, la cantonale, les CFF et la section anti-hooligans. « On doit faire beaucoup pour peu. Ce genre de rencontre est souvent une fête pour tous, également pour l’adversaire, aussi prestigieux qu’il soit. Mais on n’est jamais à l’abri ». La presse demande un effort. Mercredi, 25 accréditations avaient été déposées, dont 8 pour les Bâlois. La RTS sera présente avec l’équipement de circonstances.

Habitué à avoir qu’une seule entrée, le finaliste malheureux de la Coupe vaudoise en mettra 3 à disposition samedi. « On doit en ouvrir une supplémentaire pour réguler le trafic et une sera réservée pour les fans adverses, à l’opposé », détaille l’ancien président de Pully. Les Bâlois auront le droit à leur propre système de sécurité et leur buvette. « Et même, 7 toilettes uniquement pour eux », ajoute-t-il. D’ailleurs, et au vu des circonstances, les toilettes habituelles seront fermées du côté « Lausanne ». Il était donc nécessaire d’en louer pour l’événement.

Objectif: minimum 1 500 spectateurs

Outre l’aspect sécuritaire, d’autres contraintes entrent en jeu, le parking officiel est réservé, et le public sera placé le long de la route. Les pompiers seront présents aux abords du terrain en cas de besoin. « Nous avons de la chance, car la commune nous aide de manière exceptionnelle avec le personnel communal et le matériel mis à disposition. La pelouse sera en parfait état grâce à elle ». Les arbitres ont aussi leur prix. Ces derniers sont qualifiés pour la Super League, donc coûtent plus cher que ceux de 2e ligue. « Heureusement, ils ne viennent qu’à 3 », rigole le vice-président pulliéran.

Mis en vente sur un site propre à l’Helvetia Cup (obligation par la ligue), les billets au nombre de 2 000 n’ont pas tous trouvé preneurs. « Nous en aurons en vente à la caisse le jour du match. Notre objectif est de 1 500 spectateurs, avec ce nombre si tout va bien, nous rentrerons dans nos frais. Tout dépendra de la météo, du fonctionnement des buvettes et des factures de la police. Je pense que l’on peut mettre 2 000 personnes autour de La Rochettaz. » Malheureusement, la rencontre entre Echallens et Servette aura lieu en même temps et fait perdre de l’affluence des 2 côtés.

Le tout a l’air sous contrôle à 2 jours d’une fête qui s’annonce grandiose pour tous. « Nous (les bénévoles et le comité) ne profiterons pas vraiment du match, mais les joueurs, oui, et c’est le plus important. Ce sont des souvenirs incroyables pour eux, mais également pour les jeunes du club et ceux qui rentreront sur le terrain. Ils peuvent se dire, que s’ils jouent pour la « une » de Pully, ils pourraient peut-être évoluer contre une équipe de calibre. »

Bâle à Apples et Aubonne pour voir Pully!

Bâle, ne prend pas à la légère ce match. La semaine dernière, le staff a filmé la partie amicale contre Pied du Jura à Apples, qui a été interrompue à cause de l’obscurité à la 70e. Mercredi soir, il a récidivé avec une visite à Aubonne. Aucun doute que les Pulliérans étaient devant leur écran mardi soir pour visionner la rencontre entre Linz et Bâle.

En 2013, Aarau, pensionnaire de Super League, avait battu le petit poucet par 4-1 (Feuille de match incomplète du match entre Pully et Aarau). « J’espère que samedi, les joueurs prendront du plaisir, mais surtout qu’ils jouent au foot. Ce n’est pas, à mon avis, une bonne idée d’uniquement défendre contre une telle équipe. On doit jouer notre jeu. Avec nos qualités et si on évolue à 120%, on est capable de na pas prendre une casquette », termine Philippe Favre entre inquiétude et impatience.


Il reste encore des billets: Ici

Des billets seront mis en vente à la caisse du stade le jour du match dès 15h

Auteur

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*