Le point presse du week-end

Le point presse du week-end

Cette semaine dans notre rubrique “Le point presse du week-end”, nous avons invité deux entraîneurs qui se sont affrontés ce week-end dans le cadre de la cinquième journée de 1re ligue. Julien Marendaz, Azzurri et Alexandre Comisetti, Echallens, évoquent le derby de samedi, mais également leur montagne à escalader en Coupe de Suisse: Lugano et Bâle.

FC Azzurri 90 LS – FC Echallens Région 2-2  (1-1)

Buteurs : 19e Younes Joachim Denal 1-0, 45e+4 Guillaume Katz 1-1, 66e Diego Sessolo 2-1, 90e+1 David Marazzi 2-2

Julien Marendaz, entraîneur d’Azzurri

« Au vu du scénario de la rencontre, je suis déçu de ne pas repartir avec les trois points. Nous menions 1-0, mais Echallens est revenu dans les arrêts de jeu de la première mi-temps par Guillaume Katz. Nous avons mis le deuxième, mais David Marazzi a égalisé dans les dernières secondes. C’est frustrant. Cependant, en rapport avec la partie, le match nul est justifié. Notre adversaire a montré de belles choses et peut compter sur des joueurs d’expérience comme les deux buteurs. Ils peuvent faire la différence à tout moment et cela s’est vu sur le terrain. »

L’équipe

« J’ai vu des choses très intéressantes depuis le début de la saison, mais pour l’instant, nous n’avons pas encore été récompensés. Ça viendra. Nous manquons d’expérience. Il faut que les jeunes s’acclimatent au foot des adultes. J’ai la chance d’avoir des hommes formés par des clubs de l’élite. Ils sont disciplinés et apprennent vite. De plus, ils ont une bonne technique, mais ils doivent gérer leurs émotions. Ils se laissent trop facilement emporter par leur fougue.

Le but premier de cette saison est de faire progresser les joueurs tout en évitant de tomber en 2e inter. Nous avons la chance d’avoir des prêts de jeunes du Team Vaud. C’est peut-être le début d’une collaboration avec Lausanne. »

Coupe de Suisse

« Cette équipe aura l’honneur ce week-end de se mesurer à Lugano, équipe de Super League. C’est une magnifique expérience et ça leur permettra de grandir. Nous allons préparer cette rencontre afin d’être le plus performant possible et d’être le meilleur sparring-partner (rires). Cette semaine, nous allons travailler sur l’aspect tactique et technique, mais ça reste des séances ordinaires. Notre objectif est de faire au mieux et de rester concentrés durant 90 minutes. J’aimerais que les joueurs soient bons dans certains domaines, comme sortir le ballon proprement de la zone 1, maîtriser le cuir ou le conserver. On verra le scénario de la rencontre. On fera le point au bout du temps réglementaire. »

Alexandre Comisetti, entraîneur du FC Echallens-Région

« Je n’ai pas forcément envie d’épiloguer trop longtemps sur cette rencontre. Nous sommes passés à côté. Nous avions la tête ailleurs, il y a eu un manque de concentration et pas la bonne mentalité pour jouer cette partie. Pourtant, nous n’avons pas pris Azzurri de haut, mais entre le terrain et la chaleur de l’été, nous avons mal géré. Peut-être que notre performance est liée à nos trois victoires consécutives ou à l’approche de la coupe, franchement je n’en sais rien. Nous n’avons pas réussi à répondre athlétiquement, car notre adversaire nous est bien rentré dedans. Ce genre de partie arrive deux ou trois fois par année, mais cette saison, contrairement à la dernière, nous avons arraché un point. C’est déjà ça. »

La saison

« A part ce match, notre début de saison est intéressant. Je tire même du positif de notre rencontre perdue contre Young-Boys avec des joueurs de la « une », car nous menions encore d’un but à 20 minutes du terme. L’effectif tient bien la route et pas seulement les onze titulaires. Le banc est très compétitif. Nous avons la chance de ne pas craindre ni les blessures ni les suspensions. C’est rassurant, surtout que la mentalité suit.

Ce groupe de 1re ligue n’est vraiment pas simple. Il y a beaucoup de concurrence avec des clubs qui se sont renforcés comme Martigny, Vevey, Carouge ou la relève de YB. Il y a de sacrées équipes qui ont un peu toutes la même valeur. »

Le Coupe de Suisse

« Ça va être un gros morceau (rires). Nous regardions l’effectif de notre adversaire hier. Tous les postes sont doublés et pas par n’importe qui. L’entraîneur aurait le choix entre Stocker et Kalulu par exemple… le potentiel des Bâlois est gigantesque. En plus, ils ont eu une pause de 15 jours, Marcel Koller n’alignera pas les M21, mais plutôt son équipe type afin de préparer au mieux la rencontre contre Young-Boys.

Il faut également rappeler que le FC Bâle n’a plus grand-chose à espérer de cette saison après son élimination de la scène européenne. Et en championnat, il compte déjà neuf points de retard sur le leader bernois. Donc, il jouera à fond la Coupe de Suisse.

En ce qui nous concerne, notre objectif est évidemment de se qualifier, mais nous devons rester lucides. Nous verrons ce qui se passe suivant le scénario du match, mais nous espérons nous maintenir dans la rencontre le plus longtemps possible. Nous voulons faire honneur à notre parcours dans cette compétition. Il faut rappeler que c’est notre quatrième tour (NDLR : y compris les tours de qualification préliminaires). Nous aimerions également faire honneur à tous ces gens qui nous soutiennent, qui nous suivent et à notre belle région. Le but est de les mettre en difficulté. »

 

Auteur

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*