Le très joli geste de fair-play du Stade Nyonnais

Le très joli geste de fair-play du Stade Nyonnais

Le Stade Nyonnais (7e) se réjouissait énormément de ce match au sommet, dimanche au Stade de Genève. L’occasion était belle de montrer les progrès effectués en quelques mois, que ce soit sur le terrain ou en coulisses, par les joueurs, le staff et les dirigeants du club de Colovray. Après tous les efforts effectués ces derniers mois, et toutes les turbulences traversées, aller défier le grand Servette chez lui un dimanche après-midi semblait une belle récompense et, surtout, une belle vitrine. Le SFC (1er) aurait sans doute réalisé l’une des plus belles affluences de ce début de championnat, ce qui n’est jamais mauvais à prendre.

Les Grenat, pourtant, avaient un petit souci de contingent ce week-end, puisqu’ils comptent de très nombreux internationaux juniors. En vrac? Miguel Rodrigues, Dereck Kutesa, Mirsad Hasanovic, Karim Gazzetta, Jérémy Guillemenot… Tous ces joueurs-là sont sortis de l’excellente formation genevoise et comptent déjà plusieurs sélections au sein de la relève de la Nati. Le SFC a donc officiellement demandé à la Promotion League de fixer le match au mercredi 14 octobre, plutôt qu’à ce dimanche. Une requête formulée tardivement, à laquelle la ligue a répondu clairement: oui, pour autant que le Stade Nyonnais soit d’accord. Si le club visiteur avait refusé de déplacer la rencontre, celle-ci se serait jouée à l’heure dite et au jour dit, avec un Servette ma foi fort diminué.

Sollicités, les dirigeants nyonnais ont joué la carte du fair-play et iront donc affronter un SFC avec toutes ses forces vives, un soir de semaine. Il y aura moins de monde au match, l’aspect festif sera moins présent, et Servette sera plus fort. Sur le papier, le Stade Nyonnais a tout à perdre de ce match déplacé de quelques jours. Le beau geste de Sébastien Bichard et du staff nyonnais est d’autant plus à saluer.

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*