Le samedi des derbys en 2e ligue inter!

Le samedi des derbys en 2e ligue inter!

Que cette 10e journée du groupe 2 de 2e ligue inter va être passionnante pour les quatre clubs vaudois! Ils se feront en effet directement face samedi dans deux derbys qui s’annoncent magnifiques et qui pourraient bien constituer un des premiers tournant de la saison.

 

Stade Payerne – FC Echichens, samedi à 17h30 au Stade Municipal

Le Stade Payerne, très bon 3e, accueille en effet le néo-promu Echichens à 17h30 au Stade Municipal. La grande foule est attendue dans la Broye, car l’équipe de Cédric Mora est extrêmement séduisante depuis le début de saison et son public suit. Composée majoritairement de jeunes Broyards, ce Stade Payerne joue vers l’avant et montre vraiment un beau visage, qui plaît à ses spectateurs et amis.

Echichens, qui présente un peu le même profil mais doit acquérir l’expérience de la 2e ligue inter, ne part pas favori, forcément, mais ce match ne sera pas celui de la peur pour les hommes d’Alain Gendron. Pourquoi? Tout simplement parce qu’ils ont gagné celui qui comptait double, dimanche dernier face à Marly. Echichens, aujourd’hui, a quatre points d’avance sur la barre et un bon résultat à Payerne dimanche serait un bonus, rien d’autre. De toute façon, les « Bleu-Blanc » seront en bonne position au classement après le match par rapport aux trois de relégués, quoi qu’il arrive.

Payerne, par contre, a un gros coup à jouer car la place de leader, eh oui, n’est pas une illusion. On exagère? Pas le moins du monde. La Sarraz-Eclépens (1er avec 20 points) a un déplacement très compliqué à gérer, à Thierrens. Bulle (2e avec 19 points) va au Locle, ce qui est également très compliqué. Alors? Si Payerne bat Echichens, ce qui n’est certes pas fait, la probabilité est réelle que le capitaine Nathanaël Vorlet se réveille dimanche matin avec un classement qu’il lui faudra prendre en capture d’écran sur son téléphone portable.

 

FC Thierrens –  FC La Sarraz-Eclépens, samedi à 19h au Marais

Le FC La Sarraz-Eclépens, on l’a dit, a une difficile mission devant lui: sortir vivant de l’Enfer du Jorat, là où tant de monde s’est fait dévorer par les fauves y habitant. Il va faire chaud à Thierrens samedi, car le FCT, historiquement, adore recevoir La Sarraz et, surtout, gagner. Jean-Philippe Karlen le sait, son équipe va devoir répondre présent sur le plan physique, garder son calme et ses nerfs et résister au kop joratois, lequel n’a pas son pareil pour mener son équipe à la victoire et, aussi un peu, pousser l’autre équipe à la défaite. Thierrens, depuis plusieurs saisons maintenant, a couplé l’engagement physique qui a toujours fait sa force, à une qualité de jeu qui l’a amené l’an dernier à la 3e place finale. Cette saison, ses cinq matches nuls en neuf parties l’ont un peu ralenti, mais Benoît Pythoud est gentiment en train de faire passer son message.

La Sarraz, leader après neuf journées, a livré un bon match lors de son premier vrai test de la saison, perdant 2-1 à Bulle. Il faudra rééditer la performance, avec la victoire au bout, pour garder sa place de leader. C’est dans ce genre de matches que l’on forme un esprit d’équipe et que l’on gagne une saison. Il est possible de sortir vivant de l’Enfer du Jorat, mais il faut le vouloir très fort. Et mettre le pied où il faut, aussi.

Categories: 2e ligue inter

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*