Qui sera le roi des buteurs de 4e ligue?

Qui sera le roi des buteurs de 4e ligue?

A la moitié du chemin, le championnat de 4e ligue tient toutes ses promesses au niveau du classement des buteurs. Footvaud s’est penché sur cette hiérarchie serrée et qui annonce un printemps palpitant.

 

1er Yamah Feroghi FC Epalinges 17 buts
1er Marcio Jorge De Rosario FC Granges Marnand II 17 buts
2e Bashkim Qovanaj Racing Club Lausanne 16 buts
3e Joao Loureiro FC Le Mont 15 buts
3e Arnaud Renevey FC Cossonay 15 buts
3e Boris Zbinden FC Tolochenaz 15 buts
7e Shiprim Berisha FC Etoile-Broye II 14 buts
7e Simon Maiorano FC Suchy-Sports 14 buts
7e Hamza Ouard FC Cheseaux II 14 buts
7e Timothée Kunz FC Le Mont 14 buts
7e Jérôme Walker FC Nord Gros de Vaud 14 buts
7e Paulo Filipe Alves FC Turc Lausanne II 14 buts

 


Yamah Feroghi (17 buts) (Epalinges)

Il fait partie des deux meilleurs buteurs vaudois de la division avec 17 réussites à son actif. L’ancien joueur de La Sallaz a fait parler son expérience de la deuxième ligue pour dicter le rythme à sa formation. En effet, les Palinzards pointent au deuxième rang du groupe 6 à égalité avec le FC Yvonand, premier. Le FC Epalinges compte sept points d’avance sur le troisième. Si Feroghi continue sur sa lancée, la place pour les finales ne serait qu’une formalité.

Marcio Jorge Do Rosario (17 buts) (Granges-Marnand II)

Le Broyard a mis le cuir au fond à 17 reprises et se classe co-meilleur buteur du championnat. Après avoir joué avec la première équipe de Granges-Marnand, le jeune homme de 21 ans affole désormais les défenses de 4e ligue. Ce n’est pas une surprise de le retrouver en haut de la hiérarchie au vu de ses qualités devant la cage et sa vitesse hors normes pour la division.

Bashkim Qovanaj (16 buts) (RC Lausanne IA)

Cet élégant milieu de terrain, qui peut également évoluer en pointe, est troisième de la hiérarchie cantonale. Ce joueur pourrait traîner ses crampons dans les ligues supérieures au vu de ses qualités. Il a inscrit 16 réussites et permet à l’équipe de Frederic Fardel d’être seule en tête du groupe 2 avec trois unités d’avance sur son dauphin, le FC Echichens II.

Joao Loureiro (15 buts) (Le Mont)

Le joueur du FC Le Mont s’est fait l’auteur de 15 buts, soit un peu moins d’un tiers des réussites de son club, qui caracole en tête du groupe 3. Avec son compère, Timothée Kunz (14 réussites), il se tire la bourre pour être le Pichichi de l’équipe des hauts de la capitale olympique. (Le Mont s’impose face à Froideville)

Arnaud Renevey (15 buts) (Cossonay)

L’ailier droit du FC Cossonay a inscrit près d’un tiers des réussites de sa formation. La troupe d’Ivan Gaudiuso pointe à un excellent deuxième rang à mi-chemin. Suchy-Sport, leader du groupe 4, possède un bon matelas avec cinq unités d’avance sur les Traîne-Gourdins et sept sur la Vallée de Joux.

Boris Zbinden (15 buts) (Tolochenaz)

L’ancien de l’ES Malley a marqué 37,5% des buts de son équipe. Son sens du jeu et sa grinta font des dégâts en quatrième ligue. Le milieu axial se régale et permet à sa formation d’être en tête du groupe 1 à égalité avec le FC Forward-Morges II. Si « Tolo » veut faire les finales, ça passera par les performances de son joueur clé.

Shiprim Berisha (14 buts) (Etoile-Broye II)

Le buteur de la seconde garniture broyarde a déjà fait trembler les filets à 14 reprises. Le FC Etoile-Broye II pointe à sept unités de l’intouchable et invaincu duo composé d’Yvonand et d’Epalinges. La mission « finales » s’annonce compliquée, mais pas impossible. Même si ces dernières ne sont pas un objectif en soi pour la réserve du club du président Steeve Monnin.

Simon Maiorano (14 buts) (Suchy-Sports)

Le jeune joueur de 21 ans a déjà inscrit 14 buts lors du premier tour, il permet à sa formation de dominer le groupe 4 avec 5 points d’avance sur son dauphin, le FC Cossonay. Ce joueur est à suivre et doit certainement intéresser des équipes de l’échelon supérieur.

Hamza Ouared (14 buts) (Cheseaux II)

Le grand attaquant de la « deux » de Cheseaux était en feu lors du premier tour. Il permet à son équipe d’être en position de finaliste avec cinq points d’avance sur le troisième. L’avance semble confortable, mais rien n’est fait.

Timothée Kunz (14 buts) (Le Mont)

A la lutte avec son coéquipier Joao Loureiro afin d’être le meilleur buteur de la formation dirigée par Oscar Patino, le jeune attaquant se place en embuscade à quelques encablures de la tête du classement. Le joueur de 22 ans est prêt à encore augmenter son niveau pour ce printemps et emmener Le Mont en 3e ligue, objectif avoué du club.

Jérôme Walker (14 buts) (Nord Gros de Vaud)

Malgré les excellentes performances de son attaquant, la troupe d’Olivier Lauper ne pointe qu’à la septième place du groupe 3. Le deuxième rang de 4e ligue au classement fair-play est la seule satisfaction de la formation. Avec 11 unités d’avance sur la barre, il n’y a pas de crainte de relégation pour le FC Nord Gros de Vaud. Avec le sens du but de Jérôme Walker, le club pourrait viser plus haut et même remonter jusqu’à la troisième place tenue par Poliez-Pittet, qui possède néanmoins huit points d’avance.

Paulo Filipe Alves (14 buts) (Turc Lausanne II)

Autre attaquant avec 14 réussites, Alves a tout simplement inscrit plus de la moitié des buts de son équipe. Avec « seulement » 26 goals marqués, la formation turque n’a pas effectué le premier tour escompté. La sixième place est là pour l’attester. Elle comptera certainement sur son joueur vedette pour remonter la pente et éventuellement viser le troisième rang occupé par Renens.


Merci à footstats pour ces merveilleuses informations!

Auteur

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*