Le point sur les buteurs de 3e ligue

Le point sur les buteurs de 3e ligue

A la moitié du chemin, le championnat de 3e ligue tient toutes ses promesses dans la course au Pichichi. Footvaud s’est penché sur le top 10. On y retrouve notamment sept footballeurs du groupe 3 et un buteur des trois autres poules.

 

1er Vincent Rapin Corcelles-Payerne 13 buts
2e Yanick Omar Chala Pully II 12 buts
2e Liridon Gashi Lutry II 12 buts
2e Aristote Ngamiaka Vevey United IIA 12 buts
2e Grégory Clot Thierrens II 12 buts
6e Edgar Alves Orbe 11  buts
7e Eddison Andres Pineda Etoile Broye 10 buts
7e Jetmir Gashi Lutry II 10 buts
7e Xavier Bassols Haute-Broye 10 buts
7e Jonathan Monteiro Amical St-Prex II 10 buts

 

Vincent Rapin est seul en tête avec treize réussites. L’artificier maison de Corcelles-Payerne, néo-promu, fait un grand bien à son équipe. Rapide, technique et surtout efficace devant le but, il risque de doubler son capital lors du second tour.

Quatre joueurs se partagent la deuxième place.

Membre de la seconde garniture de Pully, Yanick Justiani Chala est un attaquant puissant avec une lourde frappe. Il a fait trembler les filets à douze reprises à seulement dix-huit ans. Il ne devrait pas faire long feu en troisième ligue, mais cette division lui permet d’acquérir la maturité dans son jeu. Chose qui lui manquait peut-être l’année dernière à l’échelon supérieur.

Grégory Clot a marqué la moitié des buts de la « deux » de Thierrens. Sans lui, son équipe ne serait certainement pas au-dessus de la barre. D’ailleurs, la lutte pour contre la relégation sera rude dans ce groupe 3 avec six clubs (entre la 7e et la 12e) en 9 points. Le collectif de Nicolas Clot compte sur son attaquant vedette afin de se maintenir et regarder vers le haut de la hiérarchie.

Liridon Gashi fait partie de l’attaque de feu de Lutry II, qui a tendance à faire très mal aux arrière-gardes du groupe 3. Avec ses compères, Jetmir Gashi (10 buts) et Theo Vermeille(4), il compose l’un des trios les plus efficaces de 3e ligue. Ces performances offrent la troisième place à la troupe de Vieira Cleber.

Ngamiaka fer-de-lance de l’armada offensive veveysanne

Membre de Vevey United IIA, véritable rouleau compresseur de la 3e ligue, Aristote Ngamiaka a inscrit son nom à 12 reprises au tableau d’affichage. Son club caracole en tête du groupe 2 et l’ailier gauche n’est pas innocent face à ses performances. Régulièrement renforcée par des joueurs de la première, la « deux » de Vevey devrait figurer parmi les finalistes en juin.

Seul buteur du groupe 4 présent dans ce classement, le meilleur réalisateur urbigène n’est autre que le capitaine du FC Orbe. Ce milieu axial qui pratique un foot bien léché a inscrit 11 réussites, soit le tiers de son équipe (33). Il permet à Orbe de s’accrocher au deuxième rang, malgré la concurrence d’Yverdon, de Chavornay et même du néo-promu Sainte-Croix/La Sagne.

Deux joueurs de Lutry dans le top 10

Eddison Andres Pineda est le vétéran de ce top 10. A 33 ans, ce joueur d’Etoile-Broye, qui a évolué dans les divisions supérieures, étale toute sa classe en 3e ligue. Il a mis 10 buts durant ce premier tour. Son jeu porte la marque de la simplicité. Il perd très peu de ballons et a très souvent le geste juste et un timing parfait.

Joueur de Lutry II, Jetmir Gashi, talonne de près son coéquipier Liridon Gashi avec 10 réalisations. C’est d’ailleurs la seule formation qui possède deux buteurs dans le top 10.

Xavier Bassols, Haute-Broye, a la lourde tâche de faire oublier le départ de Cyril Dufey. Il a inscrit 10 réussites permettant à son club de s’accrocher au haut du tableau puisque l’AS est à quatre points des finales à mi-chemin. En début de saison, Daniele de Nardis, entraîneur, visait le maintien (Haute-Broye s’incline face à l’Etoile-Broye) avec un certain pessimisme. Cachait-il bien son jeu ou la mayonnaise a mieux pris qu’escompté ?

Jonathan Monteiro est l’unique footballeur du groupe 1 à figurer dans le top 10. Il a inscrit dix buts, soit plus du tiers de son équipe, L’Amical Saint-Prex II (28). Cette formation, qui vient de monter d’un échelon, pointe à un excellent quatrième rang à seulement quatre unités du premier finaliste, Bursins-Rolle-Perroy.


Merci à footstats pour ces merveilleuses informations!

Auteur

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*