Le Mont s’en sort bien face à un valeureux Froideville

Le Mont s’en sort bien face à un valeureux Froideville

Longtemps en manque d’inspiration, Le Mont a fini par passer l’épaule en fin de rencontre face à Froideville (4-0). Timothée Kunz, deux réussites, a brillé.

Des appels en profondeur, une disponibilité de tous les instants, un tir sur poteau, un sur la latte, un but, une seconde réussite et un face-à-face raté. Voici le résumé de la rencontre de Timothée Kunz, attaquant du FC Le Mont. Le numéro 15 a brillé lors du match contre Froideville samedi du côté du Chataîgnier. Le score, 4-0, est trompeur, car le leader du groupe 3 a galéré pour percer les défenses de son valeureux adversaire.

Le jeune joueur formé au sein du club des hauts de Lausanne a délivré les siens à un quart d’heure de la fin. Parfaitement décalé, il a trompé le portier Arnaud Loesch – par ailleurs très bon – d’un maître tir du gauche. Après 75 minutes, les Montains trouvaient enfin la faille. Dix minutes plus tard, ils ont failli se faire prendre sur un contre. Cependant, le gardien Anthony Forestier veillait au grain et sauvait son équipe d’une contre-performance.

« Partie difficile »

Ce sauvetage remettait en marche les pensionnaires du Châtaigner qui terminaient le travail dans les arrêts de jeu avec trois buts en trois minutes. Auteur de ses 11e et 12e réussites de la saison, le héros du jour, Timothée Kunz, affichait un sourire timide à l’issue des 90 minutes. « L’essentiel est là avec les trois points. Il nous a manqué de l’impact offensif et de l’intensité. C’était une partie difficile. »

L’attaquant du FC Le Mont, Timothée Kunz en est déjà à 12 buts!

Sans son compère en attaque et meilleur buteur du club avec 13 réalisations, Joao Loureiro suspendu, le jeune homme de 22 ans a parfaitement pris en main les mouvements offensifs. « Normalement je joue à gauche, mais aujourd’hui (NDLR : samedi), j’étais en pointe. C’était compliqué, car les deux centraux évoluaient vraiment très bas. Si je suis content de mes goals? Oui bien sûr, ça fait toujours du bien, surtout que je reviens à hauteur de Joao (son entraîneur corrige, « il en a officiellement 13 »). Nous avons une rivalité saine. Je m’entends très bien avec lui et ça nous aide à nous améliorer. Les réussites, c’est important, mais ce qui compte quoiqu’il arrive, c’est l’équipe. »

« Le résultat est sévère »

Le score est immérité pour Froideville au vu de la magnifique rencontre des hommes de Patrick Monin. « Le résultat est sévère, trop sévère, soupire l’entraîneur. Mais, je retire du positif de cette rencontre. J’ai vu des gars solidaires, engagés, qui ont joué avec leur cœur. Je regrette que nous ne puissions pas rivaliser physiquement jusqu’à la fin. Après, ça reste compliqué, quand 50% de l’effectif manque aux entraînements… » La réussite a également fait défaut. En première mi-temps, les Fredevallois auraient pu ouvrir la marque, mais ce n’était définitivement pas leur jour.

Grâce à cette victoire, Le Mont continue sa marche en avant avec 24 points sur 27 possibles. Il précède Assens II de deux unités et Cheseaux II de trois. Le succès acquis est bienvenu, surtout que 12 joueurs manquaient à l’appel samedi! « Défensivement, on n’était pas là, au milieu c’était catastrophique, mais devant ça allait mieux, condensait l’entraîneur montain Oscar Patino. Notre adversaire, avec ses atouts, a fait un très bon match. » L’essentiel est là pour Le Mont, qui vise la troisième ligue et rien d’autre…


FC Le Mont – FC Froideville-Sports 4-0 (0-0)

Buteurs: 75e Timothée Kunz 1-0, 90e Timothée Kunz 2-0, 91e Mohammed Ahdil Smiej 3-0, 92e Fabio Daniel Pinot 4-0

Auteur

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*