Le meilleur buteur de 5e ligue est vaudois!

Le meilleur buteur de 5e ligue est vaudois!

Deux joueurs du canton sont sur le podium du pays avec chacun 28 et 24 réussites. L’un évolue sous les couleurs du FC Montcherand et l’autre pour la « trois » du Stade Nyonnais. Analyse.

1er: Nelson David Martins, 28 buts (FC Montcherand)

Il est seul en tête de la hiérarchie des buteurs de 5e ligue du pays. Nelson David Martins a enfilé les buts comme des perles. 28 de quoi faire un joli bracelet. Il possède quatre réussites d’avance sur son poursuivant au niveau national et six sur son dauphin vaudois qui pointe au troisième rang suisse. Il a toutes les chances de finir pichichi et c’est tout ce qu’on lui souhaite. (16 buts de Montcherand).

2e: Maxime Renault, 22 buts (Stade Nyonnais)

Le jeune joueur de 22 ans a inscrit 22 des 55 buts de son équipe, Stade-Nyonnais III qui domine son groupe avec deux points d’avance sur son dauphin Amical Saint-Prex III. Une promotion de la « trois » de Colovray passera par les pieds de son artificier maison.

3e: Daniel Alves, 16 buts (FC Echandens IIA)

Il possède 16 buts de plus que son homonyme qui joue au PSG. Blague à part, l’attaquant du collectif entraîné par Edy Bridy s’est fait l’auteur d’un sextuplé lors de la dernière journée du premier tour. Une « perf' » qui lui a permis de remonter dans la hiérarchie. Mais il reste à très bonne distance de l’intouchable leader. Echandens IIA, sa formation, est seul entête de son groupe 3 avec sept points d’avance sur un duo composé de Poliez-Pittet II et Le Mont II.

4e: Julien Hungerbühler, 15 buts (Bercher II)

On peut l’appeler le buteur maison de la « deux » de Bercher. En effet, il a marqué plus de la moitié des goals de son équipe. Cette dernière porte son total à 27 réussites. Sixièmes, les joueurs du Gros-de-Vaud sont dans le ventre mou, mais pourraient lutter pour la deuxième place, car elle ne se trouve qu’à quatre unités.

4e : Arno Legendre, 15 buts (Leysin)

Le solide attaquant qui peut également évoluer en soutien a inscrit son nom à 15 reprises sur la feuille de match. Il permet à sa formation, Leysin, de talonner le CS Ollon IIA qui ne vise rien d’autre que la montée. Attention, les cartes ont été redistribuées dans le groupe 2 avec les retraits de Villeneuve II et Vevey III (Explications du président veveysan).

6e: Dylan Hamel, 14 buts (Gland III)

Son équipe, malgré les 14 réussites de Dylan Hamel, ne point qu’au septième rang de la hiérarchie du groupe 1, dominé par une autre « trois », celle du Stade Nyonnais. Au total, les Glandois n’ont inscrit que 24 buts. L’efficacité de l’attaquant n’est plus à démontrer.

7e: Sébastien Rossi, 13 buts (Etoile Bonvillars II)

Il a inscrit treize réussites, mais pas quinze comme dirait Jeff Tuche. Sébastien Rossi et le FC Etoile Bonvillars II peuvent encore croire à la promotion, car ils ne pointent qu’à deux petites unités du FC Corcelles-Payerne II, qui occupe solidement la tête. Attention tout de même au Centre Portugais d’Yverdon II et de Fey Sports IB qui ne sont qu’à deux longueurs. (Le but de la semaine par Fey IB)

8e: Stefano Ponzetta, 12 buts (Grandson-Tuileries II)

Il a mis un peu plus du tiers des réussites de son équipe, Le FC Grandson Tuilleries II, qui se classe à la 5e place du groupe 4. Les rêves de promotion semblent s’être envolés pour la troupe du nord-vaudois avec déjà sept longueurs de retard sur le quatrième rang.

9e: Lionel Reymond, 11 buts (Essertines IA)

Son équipe fait aussi partie du groupe 4. Le FC Essertines IA se trouve dans le ventre mou du classement à la septième place à égalité avec Grandson II et Champagne III. L’ailier gauche a fait trembler les filets à onze reprises, soit pile le tiers de sa formation (33 buts).

9e: David Filipe Ferreira 11 buts (Ependes II)

Il est le meilleur buteur de son équipe avec 11 réussites. Il permet à sa formation de s’accrocher à la troisième place à une seule petite unité du premier du groupe 5, Montcherand. Il a inscrit près d’un quart des buts de son club (43). La montée en 4e ligue passera par des très grandes performances de David Filipe Ferreira.

9e: Christophe Martin, 11 buts (Champagne-Sports III)

Il a inscrit 11 des 31 réussites de son équipe, le FC Champagne-Sports III, qui se trouve dans le ventre mou de ce classement. Orpheline de son buteur maison, la formation de Grégory Beney aurait certaines unités en moins.

Auteur

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*