Le match entre LUC-Dorigny et Montreux sera rejoué

Le match entre LUC-Dorigny et Montreux sera rejoué

Sans surprise, l’ACVF a suivi le règlement et ordonné que le match de 2e ligue entre LUC-Dorigny et Montreux soit rejoué depuis le début, à onze contre onze. Pour rappel, le match avait été interrompu à la 15e suite à l’effroyable blessure de Said Moatameni (lire ici). Montreux souhaitait recommencer, et le LUC, comme il en avait le droit, n’a pas souhaité le faire. La décision des Lausannois avait provoqué une vive polémique, les Montreusiens criant à l’hypocrisie, et avaient déposé protêt. Celui-ci n’aura finalement pas été suivi d’effet, Vagner Gomes et ses joueurs étant dans leur bon droit. Reste que le sentiment de revanche est réel du côté du MS, qui a perdu son défenseur pour une durée d’une année.

Heureusement, serait-on tenté d’écrire, la blessure de Saïd Moatameni n’a pas été consécutive à une agression, ce qui n’aurait fait qu’envenimer les choses. Tout le monde s’accorde à dire, tant du côté de Dorigny que de Montreux, que le geste de Christophe Meoli était accidentel à 100%. Les messages de sympathie se sont d’ailleurs multipliés ces derniers jours, entre mails, téléphones et contacts réels. L’ACVF n’a d’ailleurs infligé qu’un match de suspension au milieu de terrain du LUC, se basant sur le rapport de l’arbitre et sur divers témoignages objectifs. Christophe Chaillet, président de la commission de discipline, précise: « On ne peut pas enlever le carton rouge. Il a été mis et le joueur écope donc d’un match de suspension automatique. Les éléments que nous avons recueilli nous indiquent toutefois qu’il ne mérite pas de sanction plus lourde. » Le dossier est donc clos et tant mieux pour Christophe Meoli.

Said Moatameni, lui, avait le sourire quand on l’a croisé mercredi soir. Le jeune défenseur montreusien a pu sortir de l’hôpital le soir-même finalement, et a été opéré vendredi matin. Le président Alain Baré, en concertation avec l’équipe, lui a également annoncé que l’intégralité des primes de victoires lui seraient versées jusqu’à la fin de la saison. Un beau geste de la part du président montreusien et de ses partenaires, à saluer comme il se doit.

Le match, on l’a dit, sera rejoué le mardi 6 octobre à 20h, sur le synthétique de Dorigny. Les esprits seront apaisés d’ici-là, tant mieux, mais il y aura quand même un vrai sentiment de revanche dans l’air du côté du MS.

Categories: 2e ligue, 3 questions à

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*