Le LUC s’impose à Morges sur fond de polémique

Le LUC s’impose à Morges sur fond de polémique

On va commencer par là, comme ça ce sera fait. Oui, il y a eu une polémique dans ce match au sommet entre Forward Morges et LUC-Dorigny, impossible à passer sous silence. Les faits? Le LUC, vainqueur de ses cinq premiers matches, menait 0-1 à la 75e minute, lorsque Forward a marqué le but du 1-1. Enfin, c’est ce qu’on croyait, mais le fait est que l’arbitre-assistant agitait son drapeau depuis quelques secondes et que les défenseurs du LUC s’étaient arrêtés de jouer sur la fin de l’action. M. Tiago Pinto a commencé par accorder le but, montrant ostensiblement le rond central. Devant l’insistance des Lausannois, qui réclamaient l’annulation du but, il est allé vers son assistant.

Après une très brève discussion, il a à nouveau montré le rond central pour valider le but. Là, les visiteurs sont devenus fous, Vagner Gomes courant notamment sur le terrain (50 mètres) pour expliquer à l’arbitre en quoi sa décision était incompréhensible à ses yeux et calmer ses joueurs. A noter que l’entraîneur du LUC est resté tranquille, et n’a d’ailleurs pas été expulsé par l’arbitre. S’en est suivie une interruption du jeu supérieure à cinq minutes, avec beaucoup de monde sur le terrain et énormément de confusion. Des joueurs se sont retrouvés à terre, la nervosité était à son comble et M. Tiago Pinto, après toutes ces minutes, a décidé de faire reprendre le jeu par un… coup-franc pour Forward Morges, annulant le but.

En fait, l’arbitre central a d’abord cru que son assistant lui signalait un hors-jeu, avant de comprendre qu’il lui indiquait une faute d’un défenseur de LUC-Dorigny. Pour finir, il est donc revenu à la source, accordant un coup-franc aux Morgiens alors que leur action s’était terminée par un but et que les visiteurs s’étaient arrêtés de jouer sur la fin de l’action. Nos explications ne sont pas très claires? Que nos lecteurs se rassurent: la situation ne l’était pas du tout. En résumé? Mickael Abrial et Mickael Peixoto s’en tirent avec un carton jaune chacun et Forward a vu un but annulé, mais a reçu un coup-franc à 35 mètres des buts. Voilà pour la finalité.

LUC-Dorigny a cinq points d’avance maintenant

Reste que Forward s’est vu refuser ce 1-1 et que, dix minutes plus tard, le LUC inscrivait le 0-2 et le 0-3, s’imposant au final assez largement dans ce choc. Les visiteurs prennent désormais cinq points d’avance sur Genolier-Begnins, Forward et Montreux, leurs trois poursuivants. Déjà un gouffre. Les hommes de Vagner Gomes comptent désormais 18 points après 6 matches, ce qui est déjà mieux que la saison dernière lorsqu’ils avaient entamé le championnat avec cinq victoires consécutives avant de caler un peu. Evidemment, le LUC semble encore plus fort cette saison, lui qui a amené des joueurs comme Jérôme Martin, titulaire au Mont ce printemps, Valon Hysenaj, Nelson Da Costa, Hugo Lima et le très bon gardien Mickael Abrial, pour ne parler que d’eux. Reste à ne pas craquer comme la saison dernière et à se montrer moins nerveux, car cette équipe est constamment sur un fil. Il y a tellement de talent dans cet effectif qu’il faut savoir le maîtriser.

La clé du succès? Gérer l’effectif… et les émotions

En fait, la réussite ou non de la saison du LUC dépendra de ce point précis: comment savoir gérer un effectif et les émotions. Il y a tellement de monde et tellement de concurrence que cela n’aura rien d’évident pour Vagner Gomes, qui devra faire des choix forts et trancher dans le vif. Cela peut faire des dégâts, mais cette équipe est tellement forte individuellement qu’elle devrait toujours s’en sortir, même si on la sent capable de prendre feu à tout moment.

Valon Hysenaj ouvre la marque

Après une première période équilibrée en termes d’occasions, mais légèrement dominée par le LUC dans le jeu, les visiteurs ont pu ouvrir la marque après la pause lorsque Valon Hysenaj, de près, a pu mettre la balle de la tête au bon endroit. Le signe de l’aigle, symbole du buteur albanophone, et voilà le LUC qui s’envole dans ce match, jusqu’à l’incident de la 75e évoqué en ouverture de cet article. Après ce 1-1 avorté, une lourde frappe de Jérôme Martin, contrée, et une réussite de Sacha Luwawa, en contre, sont venues clore la marque. 0-3, score final, un brin trop sévère pour les Morgiens dans ce choc au sommet.

LUC-Dorigny est une belle machine

Mais le LUC, il faut bien le dire, est une belle machine, déjà bien rodée et possède des joueurs de grande qualité. Vagner Gomes ne s’en cache pas, il n’est pas là pour faire de la formation, mais veut gagner. Avec cette équipe-là, il est très bien armé pour aller chercher les finales.

Pas de quoi s’inquiéter pour Forward

Et Forward? Les Morgiens auraient pu s’imposer, s’ils avaient ouvert la marque en première période par exemple. Sonny Kok a eu deux fois l’occasion d’y arriver, mais l’attaquant de Forward n’était pas dans un soir de grande réussite samedi. Cette première défaite de la saison n’a rien de dramatique, car elle a été infligée dans les circonstances que l’on connaît et que la lourdeur du score, en fin de match, ne reflète pas l’écart entre les deux formations. Forward est plus que jamais un prétendant aux finales, c’est évident et ce n’est pas une défaite comme celle-ci qui doit contraindre Christophe Ohrel à changer de voie. Forward, c’est nouveau, a une profondeur de banc qu’il n’avait pas les années précédentes. Même sans César Ferrari, Cyril Oulevay et Daniel Escobar, trois joueurs importants, le onze de base avait fière allure samedi. Mais il faudra réagir dès le prochain match, sur le terrain de Genolier-Begnins. Il y a plus facile pour rebondir, c’est vrai.

Les hommes du match

Daniel Ambrus a été énorme du côté de Forward Morges. Le Roumain a gagné absolument tous ses duels en défense centrale et sa bataille avec Valon Hysenaj a été splendide. Quand deux joueurs de ce niveau-là se rencontrent passent 90 minutes à se battre, forcément, cela donne des étincelles, mais leur duel a été très fair-play. Salmon Loche a été lui aussi très bon sur son côté gauche. Le latéral de Forward n’a pas spécialement beaucoup apporté offensivement, mais il a bien tenu son côté.

Jérôme Martin a prouvé qu’il était un joueur de niveau supérieur, ce dont personne ne doutait. Régulièrement titulaire au Mont ce printemps, le voilà quatre niveaux au-dessous… donc, forcément, il fait quelques différences. Positionné en numéro 10, il a orienté le jeu grâce à la qualité de son pied gauche. Très fort. Daniel Nida-Nida a été très solide en défense centrale. Il avait fort à faire face à Sonny Kok, qui l’a pas mal bougé, mais il a tenu le choc. Gros match du Camerounais.

Kuntuala

Les prochains rendez-vous

Déplacement très compliqué pour Forward dimanche prochain, à 14h, sur le terrain de Genolier-Begnins. Le même jour, à 16h, gros match aussi pour le LUC, qui reçoit Montreux! Avant cela, le LUC aura un match de Coupe vaudoise pas forcément facile à négocier ce mardi à 20h15 sur le terrain du FC Porto Lausanne.

Forward Morges – AF LUC-Dorigny 0-3 (0-0)

Buts: 54e Hysenaj 0-1; 88e Martin 0-2; 89e Luwawa 0-3.

Arbitres: M. Tiago Pinto, assisté de M. Edin Selimovic et de M. Bruno Matos.

Forward: De Matos; Garcia (90e Roberto Ferreira), Ambrus, Mukladzija, Loche; Diogo, Castroman, Arena; Cristovao, Kok, Peixoto.

Entraîneur: Christophe Ohrel

LUC: Abrial; Mafuala, Oliveira, Nida-Nida, Amaral; Makonda; Barrier (57e Nelson Da Costa), Martin, Hugo Lima, Kuntuala (73e Luwawa); Hysenaj (90e Milenovic).

Entraîneur: Vagner Gomes.

Parc des Sports de Morges.

Martin

Categories: 2e ligue

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*