Le FC Rances y croit toujours

Le FC Rances y croit toujours

« Ça peut sembler paradoxal, mais je suis plus satisfait de notre performance la semaine dernière face à Echallens II, même en perdant le match, que de notre victoire ce soir… » Sébastien Osti dit toujours ce qu’il pense. L’emblématique capitaine du FC Rances, l’un des seuls grognards encore présents dans l’effectif (« Il n’y a que Samuel Jaccard qui soit plus ancien que moi dans l’équipe », sourit-il), est donc satisfait des trois points, mais pas de la manière. Rances, désormais 3e du groupe 5, s’est pourtant imposé assez tranquillement à Grandson, face à une valeureuse III. Le score? 1-3? Le buteur? Trois fois le jeune Ken Castellanos, auteur de 17 réussites cette saison.

Grandson III, une vraie équipe de copains

Grandson est pourtant une jolie équipe, renforcée pour l’occasion par Stéphane Varela. « Il ne s’est pas entraîné jeudi et il lui fallait un peu de rythme », indiquait Carlos Rangel, entraîneur de la I. Sinon? Ce FC Grandson III est une équipe de copains, emmenée par le toujours très combatif Vivian Rapin. Son entraîneur Raiz Raic ne vise rien d’autre que le maintien tranquille. Avec une équipe en 2e ligue et une autre qui lutte pour le maintien en 3e, parler de promotion serait de toute façon une folie. Le but de cette III est de prendre du plaisir et de faire progresser les jeunes, encadrés par des joueurs comme Bojan Minic.

Ken Castellanos risque de faire parler de lui

Rances se méfiait de ce déplacement sur le terrain du 6e, mais s’est créé les meilleures occasions en première période. « Comme contre Echallens la semaine dernière! Les deux fois, on pouvait mener largement au score à la pause », glissait Xavier Silva, le jeune et ambitieux entraîneur du FCR. Vendredi, Rances ne menait « que » 0-1, grâce à l’opportunisme de Ken Castellanos, un jeune homme qui risque de faire parler de lui dans la région pour les années à venir. S’il y a une vérité dans le monde du football, à tous les niveaux, c’est bien que les vrais buteurs sont toujours recherchés. Sorti du Mouvement juniors Orbe et Région, il a choisi de suivre son entraîneur (Xavier Silva, donc) à Rances pour débuter avec les actifs, mais son potentiel lui autoriserait d’aller voir plus haut quand il le voudra…. s’il le désire, bien sûr. Rances menait donc d’un but à la pause, puis bientôt de deux. Ken Castellanos, encore.

« Il nous manque l’esprit de tueur »

« On gagne, c’est bien, mais on n’arrive pas à se mettre à l’abri », continue le très perfectionniste Sébastien Osti. « Ce qu’il nous manque? L’esprit de tueur! Cela peut venir, notre équipe est encore très jeune, mais quand il y a un ballon qui traine dans les seize mètres, on doit mettre un plomb sous la latte, rien d’autre! », continue le capitaine. Droit au but, en somme. Rances, c’est vrai, n’a pas plié le match et Grandson III est revenu grâce à une pichenette de son capitaine-buteur Vivian Rapin. Heureusement pour les visiteurs, Ken Castellanos redonnera deux longueurs d’avance, et la victoire, à son équipe en fin de match. Trois points mérités, mais pas forcément évidents à gagner.

« Le but n’est pas forcément de monter cette année »

« Cela nous fait du bien, parce qu’on était tous très déçus d’avoir perdu le match face à Echallens la semaine dernière. On reste au contact de la tête, mais je le répète, le but n’est pas forcément de monter cette année. On vise le moyen terme et les gars sont jeunes. Je ne sais pas s’ils sont prêts pour la 3e ligue… On va jouer à fond, parce que c’est le meilleur moyen de progresser, mais on ne se met vraiment aucune pression », termine Xavier Silva. Et Sébastien Osti, 33 ans depuis quelques semaines, veut-il monter cette saison? « C’est le but, bien sûr! » Lui n’a plus assez de temps pour planifier sur le long terme, mais sa qualité de jeu et son leadership devraient lui permettre de retrouver la 3e ligue en tant que capitaine. Si ce n’est pas dans deux mois, ce sera dans quatorze… ou vingt-six!

Les prochains rendez-vous

Rances reçoit Thierrens III le dimanche 19 avril à 14h. Grandson rejoue le week-end des 25 et 26 avril face à Echallens III.

FC Grandson-Tuileries III – FC Rances 1-3 (0-1)

Buts: 32e et 48e Castellanos 0-2; 74e Rapin 1-2; 78e Castellanos 1-3.

Arbitre: Alexandre Chevalley

Grandson: Niculescu; Casanova, Varela, Engin; Reber, Osman, M. Montagna, Aldair; Rapin, Minic, Tenka.

Sont entrées en jeu: Turcaud, Bourquin, Senderovic, A. Montagna, Abdi et Luis Mestre.

Entraîneur: Raiz Raic.

Rances: Campiche; Jaccard, Ait Dani, Osti, Dreher; Micael Pereira, Pedro Ferreira, Milton Pereira, D. Bochud; Sala, Castellanos.

Sont entrées en jeu: Magnin et J. Bochud.

Entraîneur: Xavier Silva

Terrain du Pécos. Expulsion d’Alessio Montagna (38e).

Categories: 4e ligue, FC Rances

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*