Le FC Puidoux-Chexbres est-il sur le point de renaître de ses cendres?

Le FC Puidoux-Chexbres est-il sur le point de renaître de ses cendres?

Après une saison blanche à la suite du retrait de ses équipes d’actifs, le FC Puidoux-Chexbres est sur le point de revenir sur le devant de la scène avec la création d’un collectif de 5e ligue. L’effectif est presque prêt, il ne manque plus que l’entraîneur.

« Notre premier objectif est de retrouver des équipes et un esprit de club au sein des actifs », résume Luc Mettraux, co-président du FC Puidoux-Chexbres. Cette volonté résulte de plusieurs mauvaises expériences ces dernières années. En effet, après la disparition de la « deux » il y a deux ans, c’est la « une » qui a dû être retirée en début de saison par manque d’effectif:« Il faut malheureusement constater qu’avec l’engagement de « mercenaires » non issus du club, cela ne joue pas pour plusieurs raisons: pas de motivation, démobilisation aux entraînements et par-dessus tout, des comportements inacceptables hors ou sur le terrain. » Ces problèmes appartiennent dorénavant au passé.

Les juniors F du FC Puidoux-Chexbres ont remporté Graines de foot en 2017.

Le club du district de Lavaux-Oron regarde maintenant vers l’avenir. En 2016, il a repensé ses structures et s’est associé au FC Vignoble, qui est situé à Cully, pour former un groupement de juniors, sous l’identité Foot Lavaux. Ce partenariat permet de mieux encadrer les jeunes et ainsi Puidoux-Chexbres pourra compter à nouveau sur cette relève pour alimenter le contingent des équipes d’actifs.

Des retours, des juniors et des seniors.

L’effectif de la future équipe de 5e ligue est pratiquement acquis. « Il y a plusieurs footballeurs de la région qui attendaient de réintégrer le Club. Ils sont sur le point de signer avec nous. Nous allons évidemment incorporer des juniors A, mais également des B. Ils seront encadrés par des joueurs expérimentés qui évoluaient en seniors dans le groupe élite et qui désirent encore être en actifs ». Ce nouveau groupe aura la tâche de redorer le blason de ce club, vieux de 57 ans.

Seule ombre au tableau de cette reconstruction, l’absence d’un entraîneur. Les qualités requises pour un futur technicien sont nombreuses: « Il doit être en possession d’un diplôme ASF, déclare Luc Mettraux. Il faut qu’il s’identifie au FC Puidoux-Chexbres et à ses valeurs, qui sont avant tout, le respect et le fair-play. Au vu de l’intégration des juniors, il devra apprécier et œuvrer avec les jeunes. »

La troisième ligue ?

Le comité désire travailler avec un meneur d’hommes qui voit loin et qui aime les challenges, « au moins à moyen terme, précise le co-président. Nous n’avons pas envie de rester en 5e ligue. Nous tenons à remonter en quatrième et idéalement évoluer en troisième le plus vite possible ». Les objectifs élevés sont une motivation, mais il y a également d’autres aspects: les magnifiques structures (NDLR deux terrains en herbe, dont un homologué 2e ligue et un petit synthétique), un comité passionné et des juniors en plein développement « Il ne manque plus que des footballeurs sur la pelouse », sourit Luc Mettraux en regardant au loin, sur le terrain, où il désire voir des joueurs évoluer la saison prochaine et y célébrer l’amitié, la joie du football et bien entendu de nombreuses victoires.

Pour postuler en tant qu’entraîneur: fcpc@fcpc.ch

Auteur

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*