Le FC Gland fait tomber le finaliste Pully!

Le FC Gland fait tomber le finaliste Pully!

Au terme d’une rencontre serrée et intense, c’est finalement le FC Gland qui a arraché la qualification en fin de rencontre dans le choc de ces quarts de finale de Coupe Vaudoise. Plus lucides, les hommes de Jamel Khaissi ont pourtant souffert face à des Pulliérans réduits à dix après l’expulsion de Fabien Burnier.

Une première période dominée par les visiteurs

Il ne fallait pas arriver en retard au centre sportif “En Bord” mercredi. Sous un ciel menaçant, c’est le FC Gland qui a fait trembler les filets en premier, mais le trio arbitral annulait les deux réussites pour des positions de hors-jeu. Après cinq minutes, Pully Football est enfin rentré dans la rencontre. Et une minute plus tard, Anthony Schwyn marquait le premier but de cette rencontre. Sonnés, les hommes de Jamel Khaissi ont peiné à se remettre en selle. Les attaques pulliéranes se sont multipliées, mais le manque de lucidité et la vigilance du gardien Afonso Lage ont permis aux pensionnaires d’En Bord de tenir bon.

Pully a ouvert le score en premier

Alors que Pully semblait pouvoir faire le break, le FC Gland a su trouver les ressources pour égaliser en fin de première période. Themis Velasco, qui avait la lourde tâche de faire oublier l’absence du buteur Cristovao Da Luz, réduisait le score à la suite d’un coup franc concédé par Fabien Burnier, averti pour une faute. Le jeune attaquant a été un poison pour la défense adverse, multipliant les appels de balle et causant de nombreux soucis à ses adversaires. Son match réussi n’est pas passé inaperçu aux yeux de son entraîneur. “Nous avions de nombreux absents aujourd’hui, mais les jeunes qui ont remplacé nos titulaires habituels ont effectué un excellent travail. Themis a été très bon aujourd’hui, et notre milieu de terrain, composé de deux juniors que nous avons fait monter cet hiver, a tenu la baraque”, se réjouissait Jamel Khaissi.

Une deuxième mi-temps pleine de rebondissements

En deuxième période, sous un orage et une pluie battante, les 22 acteurs allaient se livrer une âpre bataille pour accéder au dernier carré.  À l’heure de jeu, Fabien Burnier effectuait une deuxième faute, synonyme de double avertissement, au coin des seize mètres. Sur le coup franc qui suivit, le défenseur Aurélien Brillouet plaçait une tête qui envoya le ballon dans le petit filet adverse. Gland prenait un sérieux avantage, obligeant Pully à effectuer l’exploit.

La main d’Hugo n’aura pas suffi

À dix, Pully Football n’a pas baissé les bras, recherchant un miracle pour se remettre sur les bons rails. Et ce miracle est arrivé quelques minutes plus tard. Sur un coup franc côté droit, Hugo D’Aquino sautait plus haut que tout le monde et marquait… de la main! L’obscurité ainsi que l’agitation ont trompé la vigilance du trio arbitral, et malgré les protestations des joueurs de Jamel Khaissi, Pully revenait à deux partout à un quart d’heure de la fin du match. Remonté, le FC Gland a redoublé d’efforts et le dénouement est arrivé à la 81e minute. A l’orée des seize mètres, Leonardo Fernandes enroulait une frappe pied gauche qui venait mourir dans le petit filet de la cage défendue par Antony Russo.

“On a manqué de fraîcheur”

Mario D’Alessandro ne masquait pas sa déception à la fin de la rencontre. “Bien sûr que je suis déçu, on a manqué de fraîcheur aujourd’hui. Je n’ai pas l’habitude de parler des arbitres, mais il y a eu quelques décisions douteuses qui nous ont porté préjudice, mais c’est le football. À nous de remonter la pente pour atteindre nos objectifs en championnat”. Pully recevra la deuxième monture de Bavois ce week-end. Un match crucial dans la course aux finales de promotion. Quant à Gland, cette victoire fait beaucoup de bien, car l’équipe traversait une petite crise de confiance. “Cette victoire nous fait beaucoup de bien. j’espère qu’elle lancera définitivement le deuxième tour”, résumait Jamel Khaissi. En demi-finales, le FC Gland croisera le fer avec un adversaire bien connu, le FC Amical Saint-Prex, leader du groupe 1 de 2e ligue. Une finale avant l’heure que tout le monde attend avec impatience.

Auteur

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*