Le FC Bursins-Rolle-Perroy retrouve Christophe Schaer

Le FC Bursins-Rolle-Perroy retrouve Christophe Schaer

Si l’hiver 2015 s’était aussi mal passé que l’été 2014, Jean-Paul Lamon aurait été d’une humeur que l’on pourrait qualifier de mauvaise sans trop de risque de se tromper. Il y a quelques mois, alors que tout semblait bien aller pour le FC BRP, une vague de départs est venue troubler la quiétude d’un club qui était sur la pente ascendante, douze mois après sa promotion en 2e ligue. A l’époque, même, des bruits de départ de l’emblématique entraîneur du FC Bursins-Rolle-Perroy nous étaient parvenus aux oreilles. Celui-ci les avait balayés avec son énergie coutumière et avait mobilisé les troupes restantes autour d’un objectif: le maintien. Et alors que la situation ne semblait pas pouvoir aller en empirant, voilà que son gardien, David Lamon, se blesse gravement. La poisse jusqu’au bout.

Quatre points d’avance sur Champvent

Le FC BRP n’a pourtant rien lâché et a vécu un premier tour rythmé par les coups de gueule de son bouillant entraîneur, mais aussi par les points. A la trêve, les joueurs de la Côte sont sur la barre, avec quatre points d’avance (et un match en plus) sur Champvent. Une position loin d’être confortable, mais qui résonne comme un succès après cet été pourri.

Sylvain Gétaz va rester, c’est sûr

Cet hiver, on l’a dit, les voyants sont au vert. Il y aura bien sans doute quelques départs, mais rien à voir avec l’exode massif estival. David Sekera, le jeune gardien venu assurer l’intérim en l’absence de Lamon, devrait repartir à LUC-Dorigny, d’où il tait arrivé. Et surtout, les cadres vont rester. Une des priorités de Jean-Paul Lamon était de garder Sylvain Gétaz, que le FC Orbe se voyait bien rapatrier. « C’est fait, son prêt a été transformé en transfert définitif. Il sera avec nous ce deuxième tour, c’est sûr », s’est réjoui le Valaisan. La force de frappe offensive sera ainsi conservée. Deuxième très bonne nouvelle, la venue de Christophe Schaer, en provenance d’Aubonne. « Il avait déjà fait un passage chez nous », précise Jean-Paul Lamon au sujet de ce milieu de terrain très côté dans la région. Tous les clubs le suivent de près ou de loin et l’avoir dans son effectif est un gage de qualité.

Deux à trois arrivées encore attendues

C’est tout? « Non. Deux à trois arrivées sont à confirmer très prochainement », explique l’entraîneur du FC Bursins-Rolle-Perroy, un brin plus détendu qu’à l’été, surtout qu’il va enregistrer les retours de blessure de David Rivero, Stefan Froelicher et, donc, David Lamon. Comme quoi, quand les bonnes nouvelles arrivent, elles s’enchaînent. Cette fois, c’est dans le bon sens, ce qui est toujours plus agréable que l’inverse. Jean-Paul Lamon et son staff vont maintenant devoir faire des choix, ce qui est différent que de n’en avoir aucun. La stratégie va changer, mais pas l’objectif: terminer devant deux clubs, c’est tout. Ce serait déjà énorme.

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*