Le dévouement de Nicolas Hofmann récompensé

Le dévouement de Nicolas Hofmann récompensé

« Je ne m’y attendais pas… Il n’y en a qu’un par année, je ne pensais vraiment pas que c’était mon tour, et cette récompense me fait extrêmement plaisir. Cela veut dire que je ne fais pas tout faux et cela fait toujours plaisir de voir qu’on apprécie votre travail. » Nicolas Hofmann était très ému samedi soir, à Epalinges, quelques minutes après avoir reçu le très convoité « Sifflet d’Or ». L’arbitre du FC Pied du Jura, très attaché à son club (où il est également responsable de l’accueil des arbitres les jours de matches), a chaleureusement remercié tout le monde et, bien sûr, Michel Despland, chef des arbitres vaudois, ainsi que Pierre Criblet, grand ordonnateur de la soirée et responsable du « Sifflet d’Or ».

Un « retour région » qui ne l’a pas empêché de continuer

Pourquoi Nicolas Hofmann a-t-il été choisi? Car il a choisi de mettre ses compétences au service de la communauté, tout simplement. Après avoir officié pendant sept ans en 1re ligue, il a été « prié » de redescendre d’un échelon. Ou, comme l’a signalé Michel Despland avec humour, l’ASF l’a envoyé… « retour région »! D’autres auraient arrêté, prenant la « relégation » comme un affront. Pas lui. « Non, ce n’est pas mon état d’esprit. Ce n’est pas parce que la 1re ligue estime que vous devez laisser la place à d’autres que vous n’avez plus votre place », explique le principal intéressé. Un dévouement salué par Michel Despland, qui a insisté sur l’importance de cette « deuxième carrière », celle qui met de côté les ambitions personnelles, mais qui permet d’offrir ses compétences aux autres. Celle du don de soi.

« J’avais envie de continuer, et je ne me vois d’ailleurs pas du tout arrêter aujourd’hui, même après cette récompense », rigole celui qui est aujourd’hui assistant en 2e ligue. Il officiera donc durant de longues années encore et tout le monde s’en réjouit, Michel Despland le premier. L’expérience acquise « plus haut » lui sert chaque semaine sur les terrains vaudois et est également utile aux plus jeunes, qui apprécient pouvoir bénéficier de ses précieux conseils.

Des applaudissements chaleureux d’une salle unanime

Toujours calme, posé, véritable passionné de football et toujours respectueux des autres, Nicolas Hofmann (38 ans) fait un beau lauréat, c’est une certitude. A voir la façon dont l’ont acclamé ses collègues, on ne prend pas trop de risques en disant que l’hommage était unanime de la part de la grande famille de l’arbitrage.

Cette soirée a également été l’occasion de remercier tous ceux qui oeuvrent semaine après semaine pour faire vivre l’arbitrage dans le canton de Vaud, et de féliciter officiellement les jubilaires.

Une septième édition en tout points réussie

Celle-ci était donc réunie samedi soir à Epalinges pour le souper annuel du Sifflet d’Or, lequel s’est déroulé cette année en présence de nombreuses personnalités, parmi lesquelles l’arbitre de Super League Sébastien Pache, l’assistant Alain Heiniger, lui aussi en Super League (lire ici), mais aussi Jérôme Laperrière. Une soirée parfaitement organisée par le FC Epalinges et son président Martial Diserens, cela va sans dire. L’an prochain, la huitième édition du Sifflet d’Or aura lieu à Yvonand, et on s’en réjouit déjà.

Categories: Divers

Ecrire un commentaire

Only registered users can comment.