Le centre de formation ASF de Payerne va fermer ses portes

Le centre de formation ASF de Payerne va fermer ses portes

Il était en place depuis l’an 2000 et va donc fêter ses 16 ans l’an prochain… mais n’ira pas plus loin! Il? Le centre de formation ASF de Payerne, qui a vu passer de nombreux joueurs professionnels, dont Alexandre Pasche, Steven Lang et Salim Khelifi. On pourrait tous les citer, mais il y en a des dizaines et on ne serait pas exhaustifs. Ce centre vivait bien, mais l’Association Suisse de Football (ASF) a décidé de le fermer  à la fin de la saison 2015/2016. Surprise? Pour le grand public, dont nous, oui. Mais l’affaire était dans les tuyaux depuis un bon moment.

«Nous souhaitons plutôt développer des synergies qu’une offre parallèle», explique Laurent Prince, le nouveau directeur technique de l’ASF. «Grâce aux offres toujours meilleures des clubs et de Swiss Olympic, tant au niveau de la formation footballistique que scolaire, l’ASF peut promouvoir ses jeunes joueurs talentueux de manière plus adéquate, plus performante et plus durable. Nous travaillerons en étroite collaboration avec les clubs afin de pouvoir offrir un soutien encore plus ciblé qu’auparavant», explique-t-il dans un communiqué.

Laurent Prince, qui a informé officiellement et personnellement les autorités de la région ainsi que les personnes concernées au centre de formation de Payerne de la fermeture et des raisons qui ont mené à ce choix, explique également: «L’ASF avait adopté un rôle dominant au niveau de la promotion de jeunes talents, d’une part dans le domaine du football en tant que locomotive et d’autre part auprès des autres associations, comme modèle. Nous avons aussi incité les clubs de football à investir davantage dans la promotion de la relève au niveau local et régional. Le développement fonctionne tellement bien que l’utilité des centres de formation d’Emmen et de Payerne n’est plus justifiée et ainsi ces derniers fermeront leurs portes en 2015 pour Emmen et 2016 pour Payerne. En effet, à ce jour, les talents du football d’élite juniors sont très bien soutenus par leur club et leur équipe. De plus, les partenariats régionaux nous permettent d’accompagner et de promouvoir ces talents au mieux.»

La fin d’une époque.

Categories: Football d'élite

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*