« Le but est de lancer un grand élan de solidarité »

« Le but est de lancer un grand élan de solidarité »

Homme au grand cœur, Marc Weber veut aider les gens défavorisés à pratiquer le football. Pour se faire, il récolte les anciennes affaires, qui ne sont plus utilisées, pour les envoyer dans des pays du tiers monde.

Ballons, chaussures, équipements, gants de gardien, tout ce qui a trait au football est récupéré par Marc Weber pour la bonne cause, bien sûr. En effet, l’entraîneur de juniors de Vevey United s’est donné comme mission d’aider son prochain et faciliter l’accès au foot à tout le monde.

Parfait Ndong est dans l’aventure

Le Togo, bien épaulé par Cyril Neves, l’ancien team manager du club de William Von Stockalper, (Au Togo, la population saura situer Vevey), le Gabon  et bientôt le Brésil, à Salvador de Bahia, sont les pays destinataires. « J’ai eu la chance de connaitre Parfait Ndong, ex-international gabonais, explique le directeur de Sports 3 Events. Il a sa propre académie là-bas. C’est essentiel d’avoir un contact de confiance sur place. Avec lui, je suis certain que la marchandise sera acheminée à bon port. »

>> A VOIR: L’académie de foot de Parfait Ndong au Gabon

Cette idée a émergé dans l’esprit de Marc Weber lors de ses tâches, en tant que responsable matériel, auprès de Vevey United. Il voit l’équipement stocké et se dit qu’il y a quelque chose à faire. « Il y a énormément de besoins dans le monde pour ne pas laisser dormir un tel équipement. Du coup, j’ai commencé à récolter les habits et divers autres accessoires. J’ai la chance d’avoir un dépôt où je peux entreposer le tout avant son acheminement ». Ce dernier peut être fait par colis ou un conteneur selon la quantité.

Marc Weber s’occupe de tout

Saint-Légier et donc Vevey, ont déjà participé à cette récolte, qui fait le bonheur d’enfants togolais et gabonais. Cependant, Marc Weber ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. « J’ai eu la chance de pouvoir profiter de la fusion entre Azzurri et Vevey, il y avait pas mal à récupérer. J’espère que ce n’est que le début de l’aventure. Je ne veux pas me limiter à la Riviera, car je suis sûr que beaucoup de clubs ont du matériel dont ils n’ont plus l’utilité. J’aimerais qu’ils me contactent. Qu’ils le sachent, ils n’ont quasiment rien à faire. J’ai un bus qui me permet d’aller chercher la marchandise sur place. » A n’importe quel endroit et à n’importe quelle heure ou presque.

Marc Weber, argentin d'origine, aimerait, dans un futur proche, développer l'élan de solidarité en Argentine.

Marc Weber aimerait, dans un futur proche, développer l’élan de solidarité jusqu’en Argentine.

Outre l’aide des clubs, il espère également rencontrer des personnes motivées dans d’autres coins du monde pour étendre son réseau et amplifier les ramifications. Né à Lausanne, mais d’origine argentine par son père, il aimerait développer son projet là-bas. « A Rosario, ville d’un certain Lionel Messi, le besoin est énorme, mais on ne peut pas être partout. Le but est de lancer un grand élan de solidarité à travers le canton et centraliser le tout dans mon dépôt à Forel. Je suis ouvert à toutes les propositions », termine Marc Weber, tout sourire, déterminé et ambitieux afin que le football soit le sport roi dans chaque rue de notre planète.

Plus d’information: sport3events@gmail.com ou le numéro de Marc Weber +41 79 455 09 05

Auteur

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*