Lausanne-Sport, ça commence maintenant

Lausanne-Sport, ça commence maintenant

Bien sûr, le premier match amical ne décide pas de toute une saison. Ce n’est pas ce mardi à Echichens, dès 18h30, que l’on saura si ce Lausanne-Sport sera maintenu en Super League au mois de mai 2017, mais, quand même, ce match pourra déjà donner une première tendance de ce qui attend les Vaudois dans les mois à venir. Il y a une année, quasiment jour pour jour, le LS avait déjà affronté le FC Sion. C’était à La Sarraz et les hommes de Fabio Celestini avaient montré leur force de caractère, renversant la partie face au tout récent vainqueur de la Coupe de Suisse. Menés 0-2 à la pause, Quentin Rushenguziminega (auteur d’un triplé en neuf minutes!) et ses coéquipiers s’étaient imposés 3-2. Treize jours plus tard, ils faisaient passer le score d’1-4 à 5-4 face au FC Bienne en ouverture du championnat.

Anecdotique? Oui, peut-être, et les matches de préparation ne servent qu’à… se préparer, d’accord. Mais quand même. La trêve est tellement courte en été en Suisse (la Nati était encore qualifiée à l’Euro que les équipes de Super League et de Challenge League avaient déjà repris l’entraînement) et les points coûtent si chers qu’il faudra être prêt d’entrée le dimanche 24 juillet (déjà!) à 13h45 au Letzigrund face à GC. D’ici-là, le LS aura joué quatre ou cinq fois: ce mardi face à Sion, samedi 2 juillet à Lignières face à Xamax FCS (16h), le vendredi 8 contre Bâle, le 12 à Valence (France) face à l’Olympique de Marseille et, peut-être, encore une fois entre le 12 et le 24 face à un adversaire à définir.

Affiche LS - SION - 28 juin 2016 - Echichens

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*