L’ambiance du Chêne n’aura pas suffi

L’ambiance du Chêne n’aura pas suffi

Le FC Chêne Aubonne de Roland Schaer recevait la « deux » du FC Stade Nyonnais, en clôture de cette 3ème journée dans le groupe 2 de deuxième ligue. L’affiche était alléchante, puisque les deux équipes ont pour habitude de proposer un football de qualité. Et pour ajouter du suspense avant la rencontre, les deux équipes étaient encore invaincues cette saison.

Une première mi-temps à l’avantage des locaux

Malgré quelques départs à l’intersaison, le FC Chêne Aubonne peut toujours compter sur « ses » joueurs de toujours: Sadri Tauber, Xavier Perez ou encore Christophe Schaer pour ne citer qu’eux. Polyvalente, à l’image de Xavier Perez qui peut évoluer tant à la pointe de l’attaque que dans la cage des rouges et jaunes, la troupe aubonnoise a montré de belles choses en première mi-temps, et ont été rapidement récompensés à la 24ème minute. Shkodran Muslija donnait l’avantage aux siens peu avant la demi-heure de jeu. Le milieu de terrain, l’un d’un meilleurs de la catégorie, a prouvé qu’il allait encore illuminer les terrains cette saison.

Stade Nyonnais s’est réveillé petit à petit…

Nombreux sont les entraîneurs qui ont avoué que la « deux » de Nyon était l’équipe la plus joueuse la saison dernière. Et au vu de la rencontre de dimanche, rien ne semble avoir changé pour cette année. Rapidité, précision dans les passes, agilité, les jeunes de Stade Nyonnais impressionnent toujours et semblent promis à figurer dans la tête de classement cette saison. Même menés, ils n’ont jamais baissé les bras et ont su trouvé les ressources pour remonter au score. L’homme qui les a mis sur le droit chemin? Gentian Bunjaku! L’attaquant a inscrit un doublé avant que Luca Giardiello ne scelle définitivement le score. Première défaite pour les Aubonnois, et première victoire pour les Nyonnais.

Un groupe relevé avec de nombreux prétendants aux finales

Ce groupe 2 promet un suspense haletant jusqu’à la fin du championnat. Si les favoris sont connus: Gland, Forward Morges ou Saint-Prex, d’autres peuvent jouer les trouble-fêtes, parmi lesquels Aubonne, Nyon ou le néo-promu Gingins, qui démarre sa saison tambour battant! Pour l’instant, Forward Morges caracole seul en tête avec trois victoires en trois matchs et une sensation de puissance retrouvée. Les Morgiens se déplaceront à… Nyon la semaine prochaine, pour une rencontre qui permettra de dégager clairement les prétendants à la montée cette année. Tout le monde se réjouit déjà d’y être.

Auteur

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*