La Sarraz va devoir vite s’en remettre et se montrer moins timide

La Sarraz va devoir vite s’en remettre et se montrer moins timide

Pierre-Alain Porchet aurait souhaité un autre cadeau pour ses 60 ans que cette affreuse fin de match entre son FC La Sarraz-Eclépens et Bulle, dimanche. Le président du club d’En Gravey fêtait son anniversaire en ce jour et avait été invité par ses joueurs à donner le coup d’envoi fictif du match, vêtu d’un très seyant maillot à son nom, orné d’un numéro 60 du plus bel effet. Pendant 90 minutes, tout allait plus ou moins bien, jusqu’à ce coup de poignard d’Hakim Khadrouche dans les arrêts de jeu, d’une volée bien placée après un premier miracle de Damien Djuric.

Le FC Bulle, qui n’a rien volé, est donc venu s’imposer sur le terrain de La Sarraz, qui a perdu sa place de leader et aussi David Geijo, son capitaine, lequel a dû sortir à la demi-heure de jeu et pourrait manquer toute la fin de la saison. Deux mauvaises nouvelles d’un coup, et une fête gâchée pour le bon président Pierre-Alain Porchet.

Bulle peut encore y croire

Le coup est rude pour La Sarraz-Eclépens, d’autant que Portalban a eu la mauvaise idée d’aller gagner à Echichens dans le même temps (0-1). En clair? La Sarraz se retrouve deuxième, derrière les Broyards. En fait, la défaite des Sarrazins ne change rien à la donne: un match nul face à Bulle les aurait aussi fait passer en deuxième place et ce but de Khadrouche n’a donc pas une valeur comptable catastrophique de ce point de vue. Par contre, il permet aux Gruériens d’y croire encore, eux qui reviennent à 8 points de La Sarraz avec un match en moins. Et vu qu’ils doivent encore jouer contre Portalban, tout comme La Sarraz, tout est désormais relancé dans ce groupe 2.

Hakim Khadrouche a frappé dans les arrêts de jeu à l’aller et au retour!

Surtout, symboliquement, ce match perdu fait mal à La Sarraz, qui a revécu le scénario du match aller à Bouleyres, lors duquel le même Khadrouche avait planté les Vaudois dans les arrêts de jeu pour le 2-1 (lire ici). Les Bullois ont donc remporté six points sur six dans la double confrontation, les deux fois après la 90e! La Sarraz va cependant devoir s’en remettre, et vite, car c’est maintenant que commence le sprint final. Et que rien n’est perdu.

Fc La Sarraz-Eclépens vs Fc Bulle 0-1

Toutes les images du match en cliquant sur ce lien

Tendu, ce FC La Sarraz-Eclépens?

Dimanche, Bulle a été convaincant, il faut bien le dire, et La Sarraz un peu moins. En clair? Le match nul qui se dessinait était une bonne opération pour Jean-Philippe Karlen et ses hommes, qui n’ont eu que peu d’occasions nettes. Il y a eu un puissant coup-franc d’Aleksandar Bozic en première période et une belle frappe d’Alex De Groot en deuxième, mais c’est à peu près tout. Et du côté de Bulle? Pas grand-chose de plus, c’est vrai, mais un peu plus de tranchant, peut-être. Damien Djuric n’a pas eu d’arrêts déterminants à faire, mais le FCB avait un petit quelque chose en plus dans l’agressivité et la détermination ce dimanche. Tendu, le FC La Sarraz? Désireux de trop bien faire? Il y a peut-être un peu de cela et il s’agit sans doute d’un défaut de jeunesse. Ce n’est pas un secret et c’est vieux comme le football: quand l’enjeu commence à devenir important, quand la pression monte, ce sont les joueurs d’expérience qui font la différence. Et Bulle en compte sans doute aujourd’hui plus que ce FC La Sarraz.

Un effectif rajeuni depuis deux ans

On a ainsi assez dit de bien de joueurs comme Valentin Dupuis et Estefan Alvarez cette saison pour se permettre de dire que ce dimanche, on ne les a sans doute pas assez vus. Ou pas autant qu’on aurait aimé. La preuve que ces joueurs-là ont du talent, mais aussi encore une marge de progression certaine. Et au fond, c’est assez normal et même plutôt sain. Comment exiger d’un jeune homme de pas encore 20 ans qu’il soit décisif à chaque fois? On ne l’a peut-être pas assez dit: ce FC La Sarraz-Eclépens n’était pas programmé pour monter cette saison et cette première place au printemps était plus une bonne surprise et une récompense du travail effectué qu’une logique absolue. Jean-Philippe Karlen a énormément rajeuni son effectif depuis deux ans et c’est tout à son honneur, mais il convient de rappeler que La Sarraz, avec un budget nettement moins élevé, fait d’ores et déjà mieux cette saison qu’en 2015 et en 2014. La preuve que cette jeunesse a de l’avenir.

Notre souhait? Que La Sarraz joue avec son enthousiasme habituel

Au point d’aller chercher la première place? Franchement, on l’espère. Ce groupe a l’envie, l’enthousiasme et la motivation pour le faire. Alors, pourquoi avoir peur? Pourquoi être aussi crispé que ce dimanche? Toute la saison, La Sarraz a joué de manière relâchée, proposant du jeu et des appels incessants. Et là, sous prétexte qu’il s’agit d’un choc au sommet, il faudrait avoir peur et jouer petit bras? Non, messieurs. Quand on a illuminé toute la saison 2015/2016 de son jeu attractif, c’est justement là-dessus qu’il faut s’appuyer dans les moments qui comptent. On est convaincus qu’en osant plus, qu’en montrant leurs qualités, les jeunes Sarrazins auraient bousculés leur adversaire, aussi redoutable soit-il. Notre souhait pour les semaines à venir? Que La Sarraz-Eclépens joue son jeu, tout simplement. Que ça passe ou ça casse, au moins ils auront joué avec leurs qualités.

Fc La Sarraz-Eclépens vs Fc Bulle 0-1

Toutes les images du match en cliquant sur ce lien

Les hommes du match

Aleksandar « Misko » Bozic a sans doute été le meilleur Sarrazin dimanche, alternant jeu court et jeu long de qualité. Ses coup-francs sont toujours une réelle menace et il a montré beaucoup d’application et d’envie de bien faire. Bon match également de Benjamin Teba, le latéral gauche. Il a gagné la majorité de ses duels et a tenté d’aller de l’avant quand il le pouvait.

Les prochains rendez-vous

La Sarraz reçoit La Tour/Le Pâquier dimanche prochain, à 15h En Gravey.

FC La Sarraz-Eclépens – FC Bulle 0-1 (0-0)

Buts: 90e Khadrouche 0-1.

Arbitres: M. Mehmet Gecici, assisté de M. Elias Atici et de M. Sven Buess.

La Sarraz: Djuric; Funcasta, Geijo (35e Varela), Diallo, Teba; Bozic, Hasanovic; Martini (61e Georgiev), Dupuis (71e De Groot), Alvarez; Brahimi.

Entraîneur: Jean-Philippe Karlen.

Bulle: Zimmermann; J. Yenni, Mallein, Bochud, Fasel (64e T. Jaquet); Da Silva Correia (51e Meyer), Barnabo, C. Jaquet (71e Khadrouche), Afonso; A. Yenni, Sukaj.

Entraîneur: Dullio Servadio.

En Gravey.

Fc La Sarraz-Eclépens vs Fc Bulle 0-1

Toutes les images du match en cliquant sur ce lien

Categories: 2e ligue inter

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*