La Sarraz-Eclépens ne méritait vraiment pas ça

La Sarraz-Eclépens ne méritait vraiment pas ça

Un dernier ballon qui traîne dans les seize mètres de Damien Djuric à la 92e, un cafouillage et… une reprise à bout portant d’Hakim Khadrouche, qui fusille le gardien sarrazin. 2-1 pour Bulle, et trois points qui rapprochent les Gruériens de la première place, eux qui sont désormais un point derrière le leader, le FC La Sarraz-Eclépens justement. Ce choc au sommet de 2e ligue inter a tenu toutes ses promesses et on a vraiment l’impression d’avoir vu les deux meilleures équipes de ce championnat à l’oeuvre mercredi soir à Bouleyres. La lutte durera-t-elle jusqu’au bout? Ces deux équipes vont-elles se détacher assez vite? Sincèrement, on serait assez enclin à le croire au vu ce que Bulle et La Sarraz-Eclépens ont présenté ce mercredi. Un grand match? Oui, cela peut s’appeler ainsi.

Estefan Alvarez a eu quatre occasions en première mi-temps

Les joueurs de Jean-Philippe Karlen, après avoir été décevants face à Grünstern dimanche (1-1), ont livré une prestation de très haut niveau, surtout en première mi-temps. Emmenés par un Lyazid Brahimi étourdissant de virtuosité technique, ils ont dominé une équipe de Bulle qui aurait pu se retrouver menée de deux buts à la pause sans que ce soit un scandale. Estefan Alvarez, à lui tout seul, a eu quatre occasions de marquer en première période. Une fois, il a tiré trop faiblement au milieu du but (24e), une fois il a frappé au dessus de près (31e), une fois le gardien a sauvé brillamment un tir magnifique (36e) et une fois, enfin, il a trouvé le poteau (41e)! Frustrant, car le petit ailier supersonique a eu le mérite de se créer ces occasions-là au cours d’une première période où Bulle n’a pas su gérer le problème (insoluble?) que pose sa vitesse.

Bulle marque d’entrée après la pause

Oui, même si Bulle a eu une énorme occasion d’ouvrir la marque à la 42e (tir sur la barre transversale), les Gruériens s’en sortaient vraiment bien avec ce 0-0. Leur 4-1-4-1 était inoffensif au possible et La Sarraz-Eclépens était de loin la meilleure équipe sur le terrain et on commençait à se dire que l’écart pourrait bien être de sept points à la fin du match. La physionomie du match a complètement changé, pourtant, dès la 46e. Quelques secondes après la reprise, Hakim Khadrouche a en effet ouvert la marque pour Bulle et les hommes de Dullio Servadio sont alors clairement montés d’un cran dans l’intensité et la qualité. Ce match devenait alors magnifique, entre deux équipes vraiment bien organisées et techniquement intéressantes. Un vrai match au sommet, pour le plus grand plaisir des 180 spectateurs présents à Bouleyres.

Le match aurait pu tourner dans les deux sens, mais…

Bulle, avec ce 1-0, revenait virtuellement à un point de son adversaire du jour et cette perspective-là plaisait beaucoup au public local. Heureusement pour les visiteurs, Valentin Dupuis a eu la bonne idée d’égaliser, d’une reprise en force sous la latte à dix mètres. 1-1 à l’heure de jeu, mais un FC La Sarraz clairement moins souverain qu’en première période. Bulle, qui voulait absolument gagner, commençait à mettre beaucoup de pression. Les corners se succédaient et les Sarrazins frappaient en contre, allant quelquefois jusqu’au bout et quelquefois non. Estefan Alvarez, passé en pointe suite à la sortie de Veselin Georgiev, faisait parler sa pointe de vitesse et se créait une ou deux petites possibilités, mais c’est bien le FC Bulle qui était meilleur en fin de match. Et qui a fait la différence sur ce dernier corner… Rageant, frustrant, déprimant, tant cette partie aurait pu tourner dans les deux sens. Clairement, La Sarraz ne méritait pas de perdre sur ce but de raccroc à la 92e.

Un groupe soudé, avec une très belle mentalité

Cette défaite, pourtant, est plus encourageante à notre avis que le nul face à Grünstern de dimanche dernier. Les Sarrazins ont prouvé à Bouleyres qu’ils étaient au niveau, et même largement meilleurs pendant 45 minutes, que ce FC Bulle. Leur performance d’ensemble a été très bonne et l’esprit d’équipe que l’on devine dans ce groupe n’est pas feint. Une preuve? Mercredi, Kevin Hartmann et Dylan Martini n’étaient pas sur la feuille de match, mais étaient changés et ont participé à l’échauffement et à toute la préparation de la partie! La Sarraz s’est donc déplacé à vingt joueurs et cela n’est pas anecdotique du tout, au contraire. Cela montre l’excellente mentalité qui règne dans ce groupe et cela, c’est de très bon augure pour la suite. Ce revers, d’ailleurs, ne doit pas faire oublier une évidence: après sept matches, le FC La Sarraz-Eclépens est leader du groupe 2.

Les hommes du match

Du côté de Bulle, Hakim Khadrouche a été très bon. L’ancien attaquant de Renens, Azzurri et… La Sarraz-Eclépens a été une menace constante, surtout en deuxième mi-temps, et il finit avec un doublé. Sinon, Cyril Barnabo, toujours aussi fort, sans surprise.

Lyazid Brahimi, quelle classe balle au pied! Le meneur de jeu et capitaine de La Sarraz sait tout faire avec un ballon et quand il est aussi combatif que ce mercredi, il est un vrai leader, technique et moral. Il ne lui a manqué qu’un but et il doit peut-être se montrer un tout petit peu plus décisif et commencer à soigner ses statistiques. Parce que dans le jeu, pardon, mais quel cador… Très bon match également de Valentin Dupuis au milieu de terrain. Ce jeune homme est un joueur à suivre dans l’effectif de La Sarraz, ce n’est pas nouveau, et on le préfère largement au coeur du jeu que sur un côté. Il a une vision du jeu et une technique au dessus de la moyenne. Reste à gagner en volume de jeu pour devenir un joueur dominant en 2e ligue inter. Dans ce registre-là, il est plus discret qu’un Elmedin Hasanovic, par exemple, et doit s’inspirer d’un joueur comme lui pour progresser. On mentionnera encore Benjamin Teba, auteur d’un match très solide à son poste de latéral gauche.

Les prochains rendez-vous

Encore un déplacement en Gruyère pour La Sarraz, sur le terrain du FC La Tour/Le Pâquier, le samedi 26 septembre à 17h30.

FC Bulle – FC La Sarraz-Eclépens 2-1 (0-0)

Buts: 46e Khadrouche 1-0; 59e Dupuis 1-1; 92e Khadrouche 2-1.

Arbitres: M. Antoni Madeira, assisté de M. Freddy Higuera et de M. Pierre Collart.

Bulle: Zimmermann; J. Yenni, Bochud, Mallein, Fasel; Barnabo; C. Jaquet,  T. Jaquet (60e Sukaj), Jérémy Pereira (76e Charrière),  A. Yenni; Khadrouche.

Entraîneur: Dullio Servadio

La Sarraz: Djuric; Funcasta, Henrique, Varela, Teba; Dupuis, Bozic; Lekiqi (71e De Groot), Brahimi, Alvarez (88e Lukebadio); Georgiev (62e Benhaddouche).

Entraîneur: Jean-Philippe Karlen.

Bouleyres, 180 spectateurs.