«La progression? On a gagné en régularité»

«La progression? On a gagné en régularité»

Le FC Bavois a été la première équipe à faire tomber l’invincible Lancy FC de Jean-Michel Aeby. On l’a dit et redit ici depuis quelques semaines: depuis que JMA est arrivé à la tête du club genevois, celui-ci ne perd plus. Cela a pourtant été le cas ce samedi aux Peupliers, pour le premier match du deuxième tour. Le score? 2-1! Bavois a mené d’entrée grâce à un coup de tête de Nicola Zari, qui a coupé un corner au premier poteau, et à un penalty de Dren Basha (faute sur Boubou Ouattara). En menant 2-0 à la 20e, Bavois avait fait sauter le verrou genevois et tout a été plus facile ensuite.

Bavois est co-leader à la trêve

« Cela aurait dû être plus facile », corrige Bekim Uka. Pas content, l’entraîneur du FC Bavois? « On s’est créé des problèmes tout seuls. On aurait dû tuer ce match, le boucler à la mi-temps. Cela n’a pas été le cas et Lancy est revenu au score au milieu de la deuxième période. Là, on s’est fait un petit peu peur et c’était inutile. Heureusement, on a tenu bon. » Et pris les trois points, qui permettent à Bavois d’être co-leader à la trêve. La Chaux-de-Fonds est leader à la différence de buts, mais aux points, le FCB est là, à égalité.

Bekim Uka insiste sur la continuité

« Ce qui me plaît, c’est qu’on est régulier. C’est là où on cherche à progresser depuis la saison dernière, on insiste vraiment là-dessus », continue Bekim Uka. L’an dernier, Bavois a perdu des points bêtes, c’est vrai, lesquels lui ont coûté l’accession aux finales. « On travaille sur la régularité, la continuité. On doit enchainer, on répète ça chaque semaine ». Avec neuf victoires en quatorze matches, le bilan est bon, surtout que le FCB a très bien fini l’année. Les sept derniers matches? Trois victoires, une défaite face à Azzurri et trois victoires. « Il y a eu ce non-match au milieu, c’est vrai, mais notre série est intéressante », admet l’entraîneur kosovar des Bavoisans, l’homme qui nous a tant fait vibrer le 12 juin 1993 à Schaffhouse, le jour où son hat-trick avait envoyé Yverdon Sport en LNA. On avait 11 ans et on s’en rappelle comme aujourd’hui.

Plus forts que l’an dernier?

Bavois est donc co-leader et semble encore plus fort que l’an dernier. Bekim Uka est-il d’accord avec ce constat? « Oui. Justement, on est plus réguliers, on a réussi durant ce premier tour à ne pas égarer trop de points bêtement. Surtout, on a dû faire face à une préparation très compliquée. Je pense que peu d’équipes ont eu autant de difficultés que nous cet été, donc finir comme on le fait est une grande satisfaction. J’espère qu’on pourra mieux entrer dans l’année 2016 pour aller chercher ces finales, qui sont aujourd’hui dans notre viseur. En tout cas, on est en progression depuis deux saisons et cela, c’est positif pour un entraîneur. »

A Bavois, tout le monde marque

Le mercato hivernal risque d’être assez calme. En tout cas, l’entraîneur du FCB l’espère. « On va laisser les autres changer, j’espère. Mon souhait, c’est d’avoir le moins de changements possibles. » Ne veut-il pas faire venir un attaquant, lui qui a encore dû aligner samedi Muamer Zeneli, son très bon latéral gauche, en pointe? « Bien sûr qu’on y réfléchit. Jonathan Caeiro a besoin d’encore un mois de repos complet, donc il devrait être bon pour la préparation, mais on va étudier ce qu’on peut faire. Après, je constate qu’on a la meilleure attaque du groupe, à égalité avec La Chaux-de-Fonds. Comme quoi… » Vrai. Le FC Bavois a marqué 37 fois en 14 matches cette saison, sont quasiment trois fois par rencontre! « Chez nous, tout le monde marque », sourit Bekim Uka. Nicola Zari a scoré sept fois, Aziz Demiri, Dren Basha et Muamer Zeneli chacun six fois. Plutôt impressionnant, c’est vrai.

Les prochains rendez-vous

Vacances pour tout le monde, la saison reprend le 6 mars.

FC Bavois – FC Lancy 2-1 (1-0)

Buts: 3e Zari 1-0; 20e Basha, pen. 2-0; 66e Mendes 2-1.

Bavois: Meylan; Kurtic, Le Neün, Bentayeb, Seipi; Demiri, Zari, Malgioglio (68e Renatus); Basha (74e K. Hill), Zeneli, Ouattara (74e Bellagra).

Entraîneur: Bekim Uka

Lancy: Barroca;Pedretti, Hempler, Mendes, Visentini; Gomis, Haliti, Ajdini (65e Kanoute); Dos Santos, Kahlaoui, Baumgartner (60e Beuchat).

Entraîneur: Jean-Michel Aeby

Terrain des Peupliers.

Categories: 1re ligue, 3 questions à

Auteur

Ecrire un commentaire

Only registered users can comment.