La II de Terre Sainte n’a eu peur de personne

La II de Terre Sainte n’a eu peur de personne

Quel parcours pour arriver en finale de cette Coupe vaudoise! L’US Terre Sainte II, pas encore assuré du maintien dans le groupe 1 de 2e ligue, a commencé par éliminer trois équipes à l’extérieur. Leur nom? Tolochenaz (4e), Bavois II (2e) et La Tour-de-Peilz (3e). Pas forcément évident, surtout le choc des réserves à Bavois. Ensuite? Mathias Gallicchio et ses coéquipiers ont eu droit à trois cadors de 2e ligue à la suite, tous trois aux Rojalets. Dans l’ordre? LUC-Dorigny (2e), Concordia (2e) et Aigle (2e), ce mardi en demi-finales. Du très lourd. Mais tous sont tombés à Coppet, au bout du suspense qui plus est! Le LUC a perdu sur un but de Douglas Klein au bout des arrêts de jeu, tandis que Concordia, en quarts, et Aigle, ce soir, ont été battus aux tirs aux buts. Un parcours compliqué, donc, pour l’USTS, qui fait un finaliste magnifique.

Mardi, après cette victoire face aux redoutables Aiglons de Metin Karagülle (2-2 durant le temps réglementaire, buts de Douglas Klein et de Stefan Jonoski, 9 tirs aux buts à 8), on a appelé Adriano Zacchei, entraîneur de cette étonnante équipe de l’USTS II, une vraie bande de copains qui s’est fixé la Coupe vaudoise comme objectif, faute de pouvoir disputer les finales. Les équipes-réserves ne peuvent en effet pas monter en 2e ligue inter. Le seul enjeu sportif de la saison, outre le maintien, est donc la Coupe vaudoise.

Aigle, on le sait, était diminué par les absences de Christopher Schwindt, Dario Drago, Julien Dubuis et Cedrico Franja, tous trois non-éligibles pour la Coupe vaudoise, et par celle de Yamadou Keita jusqu’à la fin de la saison. Cinq titulaires potentiels, cela fait beaucoup, même pour le leader du groupe 2. L’USTS II n’a cependant évidemment rien volé et fait un très beau finaliste vu son parcours et le fait qu’en Coupe, elle ne peut faire appel à aucun élément ayant joué ne serait-ce qu’une minute en 1re ligue dans la saison.

Adriano Zacchei, vous voilà en finale! Objectif atteint?

Non!

Comment ça, non?

Il reste une étape pour que l’objectif soit atteint! On est en finale, très bien, mais on n’a encore rien gagné. Les joueurs se sont fixés le but de remporter la Coupe vaudoise, il y a donc encore une étape.

Vous avez vu un bon match de votre équipe ce soir?

Oui, on a eu droit à une belle prestation de tout le monde. Il y avait un superbe état d’esprit dans cette partie et je suis très fier des gars. Ils l’ont méritée et je suis vraiment content pour eux. On a mené deux fois au score avant de se faire rejoindre et de se qualifier. En plus, ce succès ne souffre d’aucune discussion. On ne peut rien nous dire, on n’avait aucun joueur de la I et on était même privés des joueurs de la II ayant joué une seule fois avec la I. Aigle était affaibli, mais nous aussi.

Vous allez fêter toute la nuit?

Non, non, on va rester raisonnables (rires). Et on a encore des choses à faire en championnat…

Mais vous êtes quasiment sauvé, avec sept points d’avance sur Aubonne…

Vous avez vu le rythme qu’ils ont? Ils reviennent très fort et Epalinges fait des points aussi. C’est Chavornay qui ne va pas fort, et justement on va chez eux mardi prochain. Ça s’annonce vraiment comme un gros match. Si on gagne là-bas, on aura fait un grand pas vers le maintien et je serai un peu plus détendu, je vous promets.

 

US Terre Sainte II – FC Aigle 11-10 tab (2-2)

Buts: 7e Klein 1-0; 43e Barbar0 1-1; 70e Jonoski 2-1; 82e Paulinho 2-2.

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*