Kok s’envole vers d’autres cieux

Kok s’envole vers d’autres cieux

La nouvelle est officielle depuis aujourd’hui :  Sonny Kok, qui aura 28 ans le 25 janvier prochain, quitte la troupe de Stade-Lausanne Ouchy. Il a effectivement signé un contrat jusqu’en 2019 avec le Stade Nyonnais, qui talonne le leader Kriens, en Promotion League.

Auteur de neuf buts cette saison avec la troupe d’Andrea Binotto et d’une kyrielle depuis son arrivée en 2016, le puissant attaquant qui rêve d’évoluer un jour dans l’élite se donne donc les moyens d’y parvenir avec le big-bang d’Oscar Londono, entraîneur discret, compétent et humble.

Sonny Kok a signé pour un an et demi au Stade Nyonnais

« Il est préférable que Sonny nous quitte avec une offre que de rester chez nous en cultivant sa frustration« , dit dernièrement Andrea Binotto, autre très bon entraîneur, sinon comment expliquer le parcours des siens depuis quelques saisons, avec peu de moyens, mais dont les discours sont riches.

L’offre des dirigeants du Stade nyonnais à Sonny Kok est bonne. Avec notamment Karim Chentouf, le locataire de Colovray sera encore plus percutant en attaque, la zone décisionnaire qui quand elle produit de la joie donne du pep et de l’assurance toujours libératrice aux autres compartiments.

 

Comments

  1. Allezls
    Allezls 28 novembre, 2017, 16:30

    Bonjour,

    pas un peu morbide le titre ? :-0 😉 . Peut-être un titre du style « Sony veut prendre l’ascenseur en marche » – au lieu du train et ascenseur en référence aux envies de montées nyonnaises – eût été moins funeste ?

    Meilleures salutations sportives.

    Reply this comment

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*