Kamel Tahri libère Vallorbe à la 88e

Kamel Tahri libère Vallorbe à la 88e

Le FC Vallorbe-Ballaigues a commencé l’année 2015 comme il avait terminé 2014: en gagnant. Dimanche, les hommes de Jean-Yves Bonnard sont allés s’imposer au Puisoir face à Orbe (0-1), non sans avoir souffert. Logique face à une équipe de niveau supérieur? Oui, bien sûr, mais le FC Val-Bal, avec ses nombreux joueurs de niveau supérieur, n’a rien d’une 3e ligue ordinaire et Orbe avait beaucoup d’absents. Clairement, Pippo Vietri et Jérôme Boulaz, les deux entraîneurs du FCO, n’avaient pas fait de la Coupe vaudoise une priorité absolue. Cela n’enlève rien à la qualification de Vallorbe, qui a su attendre les derniers instants pour s’imposer, grâce à un but de Kamel Tahri (88e). Yuri Benayad au corner, Tahri à la réception, avec un peu de réussite: Vallorbe s’en est remis aux « anciens ».

Un match bloqué et très engagé physiquement

« Si on est déçu? Oui, quand même, même si le championnat est une priorité absolue. Je suis surtout déçu par la manière. J’ai vu un triste match. Sincèrement, ce n’était pas une grande après-midi de football », a sobrement commenté Pippo Vietri. Difficile de lui donner tort. Le terrain du Puisoir était comme il devait être au sortir de l’hiver, c’est-à-dire praticable mais sans plus, et les deux équipes n’ont rien montré de bien enthousiasmant et l’on a évité 0-0 et les tirs aux buts pour deux petites minutes seulement.

Il y a eu de l’engagement et même si peu de vrais Urbigènes ou Vallorbiers se trouvaient sur le terrain, ce derby a mérité son appellation. Il y a eu du défi, des provocations et de solides tacles. Un match engagé, parfois à peine trop, mais qui a au moins eu le mérite de montrer que les 22 joueurs tenaient à remporter ce choc. Les actions dangereuses? Peu nombreuses de chaque côté, même si Vallorbe a clairement eu l’avantage aux points. Avec ses deux nouvelles recrues, le milieu offensif Jacques Etonde et le défenseur Mathieu Pelletey, tous deux titulaires, Val-Bal avait de sérieux arguments à faire valoir, mais n’est clairement pas encore prêt physiquement.

Kamel Tahri: « La Coupe, on veut la gagner »

« C’est vrai, mais même comme ça, on gagne », sourit Kamel Tahri. L’avant-centre des visiteurs a tout donné jusqu’à la fin pour offrir la qualification à son équipe et avait de quoi se réjouir: « C’est sûr qu’on n’est pas encore tout à fait prêts, mais on va monter en puissance. La Coupe? Oui, on veut la gagner, on y croit. C’était important pour nous aujourd’hui. » Il l’a prouvé, mais il serait faux, on l’a compris, de dire que Val-Bal a été souverain. Solide, oui, clairement, mais pas génial. Il faudra être meilleur, dès samedi à Valmont pour la reprise du championnat. Les Vallorbiers tenteront à Chamblon de décrocher leur… 23e victoire consécutive en championnat, la 26e toutes compétitions confondues!

Vallorbe se déplacera à Pully en quarts. Pas facile.

A noter que Maurizio Rocca et ses coéquipiers sont la dernière équipe de 3e ligue encore en lice en Coupe après l’élimination de Bosna par Assens (3-4 aux tirs aux buts) quasiment en même temps. En quarts de finale, ils se déplaceront à Pully, le dernier club de Kamel Tahri avant qu’il ne « remonte » à Vallorbe. A cette occasion, Jean-Yves Bonnard récupérera ses suspendus du jour, mais Val-Bal ne partira pas favori face à une équipe de haut de tableau de 2e ligue. Ce sera un vrai test face à une équipe de Pully qui apprécie la Coupe et en a gentiment fait un objectif de plus. Le vainqueur recevra Pied du Jura ou Assens en demi-finale.

Pippo Vietri: « L’idéal, ce serait de terminer dans les cinq premiers »

Du côté d’Orbe, ce match ne permet pas de tirer de véritables enseignements. Le FCO a perdu du monde cet hiver, mais n’était de loin pas au complet dimanche. Avni Ameti et Yannick Latina, deux joueurs de la II, étaient titulaires et le tout jeune Clyde Prieto, auteur d’une bonne partie, était également aligné d’entrée. Mais même ainsi, Orbe a parfaitement tenu le choc. « On vise un maintien tranquille. En tout cas, on l’espère. L’idéal, ce serait d’arriver dans les cinq premiers afin de pouvoir travailler sereinement la saison prochaine, en incorporant toujours plus d’Urbigènes », espère Pippo Vietri.

 

Mais la défaite de Forward Morges à Bavois II (4-0) pourrait lui donner d’autres idées. Pourquoi? Tout simplement parce qu’à l’heure d’entamer le deuxième tour, le FCO se trouve à… trois points de Pied du Jura, deuxième! Clairement, l’heure est à l’humilité du côté du FC Orbe, mais rien n’empêche les Urbigènes de vivre un deuxième tour passionnant: cela ne tient qu’à eux.

Les quarts de finale de la Coupe vaudoise (14 et 15 avril)

US Terre Sainte – FC Concordia

FC Genolier-Begnins – FC Aigle

Pully Football – FC Vallorbe-Ballaigues

FC Pied du Jura – FC Assens

Categories: Coupe vaudoise

Auteur

Ecrire un commentaire

Only registered users can comment.