Julien Marendaz retrouve le Team Vaud

Julien Marendaz retrouve le Team Vaud

John Dragani ayant annoncé son départ des M16 pour Le Mont (lire ici), l’entité de formation des jeunes footballeurs du canton avait besoin d’un successeur. Depuis ce lundi, c’est officiel: ce sera Julien Marendaz. Econduit à Yverdon Sport en mars de cette année (lire ici), il avait commencé par accuser le coup, mais a vite été rassuré par les premiers téléphones venus du Team Vaud. « Depuis le mois d’avril, déjà, on m’a clairement fait comprendre que j’y avais un avenir », explique-t-il aujourd’hui. Son poste précis n’était pas encore défini, mais il n’avait pas de raisons de douter. On l’a d’ailleurs aperçu à la Pontaise ce printemps, comme pour bien indiquer que les contacts ne datent pas de la semaine dernière.

Il a déjà entraîné les M21

C’est ce lundi, donc, que l’information a été confirmée par Marc Hottiger, patron de la structure Team Vaud. L’ancien entraîneur d’YS sera présenté ce mercredi à ses joueurs et, évidemment, ce nouveau challenge le ravit. « J’avais d’autres propositions, dont celle d’aller comme assistant dans un club de Challenge League. En 1re ligue aussi, j’avais du concret, mais pour moi, c’était clair depuis longtemps que j’avais envie de retrouver Team Vaud, une structure que je connais bien. » Et pour cause, il y a entraîné les M21 en 2010, avant d’aller au Stade Nyonnais entraîner la II.

Ilija Borenovic et Sébastien Bichard, il les connaît bien

Team Vaud est donc en train de finaliser son staff pour la saison à venir. Ilija Borenovic a été reconduit dans ses fonctions pour les M21, tandis que Sébastien Bichard rejoint les M18 (lire ici). « Je les connais bien tous les deux, la collaboration sera facile. Quand j’étais à Echallens, Ilija avait la II et on s’entendait très bien. Et à Nyon, quand j’entraînais la II, Sébastien est venu jouer avec nous une ou deux fois. Je l’ai donc entraîné », sourit Julien Marendaz, qui n’a pas encore choisi son assistant pour la saison à venir. S’est-il engagé à long terme, d’ailleurs? « Non, j’ai signé pour une année, mais cela ne veut pas dire que je n’ai pas envie de rester plus longtemps. On fera un point de la situation, eux et moi, en cours de saison », explique celui qui a donc vite, et bien, rebondi après son départ d’Yverdon Sport.

Categories: Football d'élite

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*