Juan Rodriguez: «Je veux rattraper le temps perdu»

Juan Rodriguez: «Je veux rattraper le temps perdu»

Il est blanchi à 100%! La nouvelle de l’innocence complète de Juan Rodriguez est tombée lundi, grâce à un communiqué du Vevey Sports 1899. « Suspendu au cours de la saison dernière pour 2 ans par la Chambre disciplinaire pour les cas de dopage de Swiss Olympic qui l’accusait d’avoir voulu se procurer des substances interdites, Juan Rodriguez a fait recours contre cette décision et a été innocenté la semaine dernière par le Tribunal Arbitral du Sport (TAS), lequel a levé sa suspension avec effet immédiat. Le FC Vevey Sports 1899 se réjouit de pouvoir à nouveau compter sur celui qui aura été l’un des grands artisans de la promotion en 1re ligue », a écrit le club de Copet, heureux de pouvoir compter à nouveau sur son milieu offensif de 35 ans.

Un paquet contenant des produits interdits

Suspendu le 30 septembre 2015 pour des faits survenus à l’été 2014, Juan Rodriguez a toujours crié son innocence. Jamais il n’a été contrôlé positif, ce qu’a admis Swiss Olympic aussi bien que le TAS. Le premier jugement l’accusait d’avoir commandé des substances, lesquelles lui avaient été adressées par paquet. Lui a contesté depuis le début. « J’avais des témoignages crédibles depuis le début. Swiss Olympic n’a pas voulu les écouter, mais le TAS l’a fait, de manière très consciencieuse », explique-t-il aujourd’hui. En clair, le paquet intercepté à la douane lui était destiné, mais il ne l’avait jamais commandé. Une sorte de courrier indésirable, comme n’importe qui peut recevoir une lettre ou un colis sans être au courant de ce qu’il y a à l’intérieur. Les membres du TAS, convaincus par divers témoignages crédibles, ont complètement innocenté le footballeur.

« Cette affaire ne concernait ni le football, ni le VS »

« En plus, cette affaire ne concernait ni le football, ni le VS. Il s’agit d’une affaire personnelle, d’une personne qui a tenté de me nuire par ce biais », explique Juan Rodriguez, qui a souffert de certains quolibets, les rumeurs allant plus vite que les faits. Depuis ce lundi, c’est officiel: il ne s’est jamais dopé, n’a pas détenu de substances dopantes et est innocent de tout ce qui lui a été reproché. Reste le préjudice: il a raté la fin du premier tour 2015/2016 du VS, ainsi que tout le deuxième tour. Y a-t-il réparation? « Je ne veux pas en parler », coupe-t-il. On n’en saura donc pas plus, mais une chose est sûre: son honneur est lavé.

Comme une nouvelle recrue

Le Marseillais a donc pu s’entraîner lundi et postule donc à une place de titulaire au sein de l’ambitieux VS 1899. Une bonne nouvelle pour le néo-promu, qui récupère donc quatre joueurs de haut niveau cet été: les recrues Anges Nsilu et Shqiprim Morina, ainsi que Moustapha Dabo (de retour de blessure) et Juan Rodriguez, qui a plus faim de football que jamais. « Je veux rattraper le temps perdu, désormais »; glisse-t-il. Attention: quand cet homme-là est déterminé, il est capable de beaucoup de choses. Aller jusqu’au TAS, avec toutes les contraintes que cela suppose, aussi bien temporelles que financières, était un sacré défi, à la hauteur du caractère du personnage. Méditerranéen, entier et désormais innocent: ainsi est Juan Rodriguez depuis ce lundi matin.

Categories: 1re ligue

Auteur

Ecrire un commentaire

Only registered users can comment.