«Je me suis dit qu’il y avait un coup à jouer»

«Je me suis dit qu’il y avait un coup à jouer»

Après un début de saison médiocre, le Servette FC a relevé la tête et pointe désormais au sixième rang de Challenge League. Titulaire au milieu de terrain, Mirsad Hasanovic (21 ans) a joué un rôle important dans cette reconquête. Lundi, face à Wil, c’est lui qui a récupéré le ballon de la victoire à mi-terrain en allant presser Rémi Gomis. Son pressing haut s’est transformé en passe décisive pour Jean-Pierre Nsamé, le buteur en série franco-camerounais. L’attaquant a dribblé Steven Deana et Servette s’est imposé 2-1. A peine le match terminé, l’Yverdonnois a gentiment accepté de s’arrêter vers nous dans les couloirs du Stade de Genève.

Mirsad, Servette a pris ce but d’entrée, mais a pu retourner la situation. On vous a vu notamment presser assez haut en deuxième période…

Oui, c’était le plan. On voulait les gêner, les empêcher de jouer. On voulait déjà le faire en première période, mais c’est vrai qu’on est montés en puissance au fil du match.

Et cela a donné ce ballon récupéré à la 52e et cette passe décisive pour Jean-Pierre Nsamé.

Exactement. Je n’y allais même pas pour récupérer le ballon, à la base, mais juste pour les empêcher de développer leur action. Mais j’ai vu que leur numéro 6 avait un peu laissé échapper la balle et je me suis dit qu’il y avait un coup à jouer. J’y suis allé à fond, j’ai contré la balle et Nsamé a pu en profiter. Et lui, quand il a une occasion…

On vous a entendu vous assurer auprès du chef de presse, Didier Rieder, que votre passe décisive serait bien comptabilisée…

Ha ha, oui! On ne sait jamais avec lui, je voulais juste être sûr qu’il l’avait bien vue (rires)!

Vous êtes satisfait de votre première partie de saison?

C’est difficile de dire ça comme ça. Le début a été très compliqué, pour l’équipe et pour moi. Les quatre premiers matches, franchement, on n’y était pas. En ce qui me concerne, il y a notamment eu ce match à Xamax, où, bon, voilà… Mais on s’est bien repris, en tant qu’équipe, et moi aussi. Et là, je peux dire que ça va, que je commence à enchaîner les bonnes performances.

Surtout qu’il y a pas mal de concurrence au milieu à Servette, même si Ousmane Doumbia joue désormais derrière.

Oui, c’est sûr, c’est le niveau qui veut ça. Ousmane fait bien le job derrière et on se bat tous pour une place.

Yverdon Sport qui est leader en 1re ligue, ça vous plaît? Vous suivez encore un peu?

Bien sûr que ça me plaît! J’ai vu que ça allait bien et je leur souhaite de faire les finales. Mais je ne peux pas vous dire que je suis à fond les matches et les résultats, ce serait mentir. Je n’y retourne plus qu’un jour ou deux toute les deux ou trois semaines, voir la famille. Je me suis vraiment installé à Genève, donc je n’ai plus l’occasion d’aller au stade. Mais comme je vous l’ai dit, je souhaite le meilleur à YS.

Categories: Football d'élite

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*