«J’aimerais qu’Yverdon monte en Challenge League»

«J’aimerais qu’Yverdon monte en Challenge League»

Aujourd’hui, Yverdon joue sa dernière rencontre avec Djibril Cissé dans ses rangs. Il a accepté de répondre à nos questions avec sa sincérité habituelle et une pointe d’émotion.

Djibril, comment percevez-vous votre saison au niveau personnel ?

Je suis satisfait et fier de moi. Ce n’était vraiment pas gagné d’avance, car je n’avais pas joué depuis deux ans. Cependant j’avais confiance en moi et mes capacités. Je savais que j’allais revenir à 100%, je me connais bien (sourire).

Quels sont les équipes et les joueurs qui t’ont marqué en Promotion League ?

ll y a eu Kriens qui était au-dessus du lot. Nous étions au niveau de Nyon. J’ai bien aimé Mejri du Stade-Lausanne-Ouchy et Sonny Kok. C’est le style d’attaquant que j’adore, il prend sa chance à l’instinct et tente dès qu’il peut. Ibrahim Tall et François Marque sont de très bons joueurs également. Par-dessus tout, j’ai aimé le comportement des gars dans cette ligue. Il y a toujours eu cette passion du sport. Ils ont été corrects avec moi et fair-play. Ils ont tout mon respect.

Que pensez-vous de la qualité de jeu de cette division ?

J’ai été agréablement surpris du niveau. Il y a de la qualité avec de bons footballeurs. L’important est également que les clubs pratiquent du beau jeu, du vrai foot.

Avec le recul, comment analysez vous la saison d’Yverdon-Sport ?

Sans ce trou avant Noël (soupir), avec un point en cinq rencontres, nous serions premiers. Malheureusement, à ce moment-là, il nous a manqué de la maturité et de l’expérience. C’est uniquement de notre faute, si nous avons échoué. Peut-être que, sans le vouloir, les gars se sont mis un peu de pression supplémentaire avec mon arrivée, mais dès qu’ils se sont rendu compte que j’étais un type cool, ça été (rires).

Djibril Cissé, futur ex-joueur, d'Yverdon-Sport

(Crédit photo: Jeremy Damon)

Le printemps s’est beaucoup mieux passé, Yverdon est même la meilleure équipe du second tour, qu’est ce qui a changé ?

L’équipe a pris conscience de ses capacités, de ses qualités. Elle a montré un nouveau visage. En plus, nous avons appris à nous connaître. Il faut aussi dire que le retour de François Marque nous a fait beaucoup de bien.

Vous terminez en apothéose cette saison, quelle a été votre motivation pour rester concentré ?

Mathématiquement, nous avions encore une chance. Nous avons voulu jouer le coup à fond jusqu’au bout, pour nous, mais également pour les supporters.

Maintenant, que vous êtes sans contrat, qu’allez-vous faire ?

Je vais prendre du temps pour moi. J’ai un petit souci au genou, mais rien de grave. Après, je vais voir ce qui se présente à moi, s’il y a une opportunité en tant que joueur qui me botte, pourquoi pas. Si c’est un truc excitant, je pourrais me lancer dans une nouvelle aventure. Mais pour l’instant, je n’ai aucune offre.

La saison prochaine, Yverdon sera orphelin de son meilleur buteur, dommage, mais pensez-vous qu’Yverdon sera capable d’être promu ?

Franchement, j’aimerais qu’Yverdon monte en Challenge League, cela me ferait plaisir. Si j’avais été de la partie, on aurait eu une très belle équipe, mais elle le sera également sans moi.

Merci Djibril, une dernière question, Liverpool ou Madrid ce soir (NDLR Djibril a marqué le penalty victorieux en 2005 contre Milan) ?

Je n’ai pas envie de pronostiquer, désolé, mais si j’écoute mon cœur c’est Liverpool. Par contre, en tant que connaisseur footballistique, en face, il y a une très grosse écurie, donc…

Auteur

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*