« J’ai passé sept ans magnifiques à Lutry »

« J’ai passé sept ans magnifiques à Lutry »

Surprise ce matin, avec l’annonce officielle de la séparation entre le FC Lutry et Daniel Puce au terme de la présente saison! Alors que les Singes se battent encore pour leur maintien en 2e ligue inter, les joueurs savent désormais que leur entraîneur ne poursuivra pas l’aventure, quoi qu’il arrive. « Oui, l’annonce est faite, mais cela ne change rien à ma détermination, ni à celle des joueurs. Je n’ai qu’une parole et je respecterai mon contrat jusqu’au bout: on va tout faire pour se maintenir, « explique Daniel Puce.

« Aujourd’hui, j’arrête. Demain? Je ne sais pas »

Entraîneur à succès au club depuis son arrivée, l’ancien défenseur du LS a notamment obtenu la promotion en 2e ligue inter lors de finales mémorables face à Prilly en juin 2011. Mais aujourd’hui, il a décidé de prendre du recul. « J’aimerais que les choses soient claires: mon départ n’a rien à voir avec la situation du club au classement. Au contraire, même. J’ai simplement envie de prendre un peu de recul et de me consacrer à ma vie privée et professionnelle. » Daniel Puce, on le sait, est quelqu’un de très occupé, dirigeant l’agence lausannoise de Saga Placement SA, à Lausanne. De là à penser qu’il n’entraînera plus? « Je n’en sais rien. Ce que je dis c’est qu’aujourd’hui, j’arrête. Demain, je ne sais pas ce qu’il va se passer. » Peut-il être à l’écoute d’un nouveau défi? « Etre à l’écoute, je le serai toujours. Mais c’est moi qui déciderai. Et de nouveau, on parle dans le vide. La seule chose concrète, c’est qu’aujourd’hui, j’arrête. »

Patrick Marguerat le « remercie sincèrement pour le travail très apprécié »

Lutry perd donc son entraîneur et Patrick Marguerat a tenu à dire tout le bien qu’il pensait de lui: « Je tiens à remercier très sincèrement Daniel pour le travail très apprécié qu’il a effectué chez nous, avec cette magnifique promotion en 2e ligue inter. Cette décision a été prise d’un commun accord après discussions entre lui et moi. Comme vous l’avez dit, Daniel, après sept ans au club, a besoin de souffler un peu et de consacrer à sa famille et à son activité professionnelle. Il est évident qu’il finira la saison avec nous en espérant un sauvetage qui s’annonce difficile avec un contingent qui diminue de match en match avec les blessures et les suspensions… »

Le nom de son successeur n’est pas encore connu

Sept ans, un sacré bail, que Daniel Puce n’oubliera pas de sitôt. D’abord arrivé comme joueur, en 2007, il a repris l’équipe en 2e ligue régionale et obtenu la promotion, se maintenant deux ans de suite. « Je peux dire que dans le monde amateur, ces sept ans ont été les plus beaux que j’ai pu vivre. J’ai passé sept années magnifiques ici. Je m’y suis fait de nombreux amis et je continuerai à suivre le club avec plaisir. Et je n’aimerais pas oublier les joueurs que j’ai pu côtoyer ici, du premier au dernier. J’espère leur avoir apporté quelque chose et je peux dire que j’ai eu énormément de plaisir à les entraîner. Ils se reconnaîtront tous et je ne veux pas en citer un particulier. Vraiment, du premier au dernier, je tiens à tous les saluer. Je tiens également à avoir une pensée pour Alain Flückiger, un adjoint exceptionnel. Etre en binôme avec quelqu’un comme lui, c’est de l’or en barre. Et j’en profite également pour remercier les membres du Singe d’Or, la confrérie, pour leur énorme soutien, ainsi que le comité du club dans son ensemble », continue « Dani ». Au fait, le nom de son successeur? « Il n’est pas encore connu », assure Patrick Marguerat.

Il faudra en tout cas 9 points, voire 10, en 4 matches

La priorité aujourd’hui est le maintien, alors que le club compte cinq points de retard sur Portalban/Gletterens, le premier non-relégable. Les quatre derniers matches? A domicile face à Colombier (5e) et Gumefens/Sorens (7e), à La Chaux-de-Fonds (2e) et à Romont (12e). Clairement, si l’on estime raisonnablement que le match à « La Tchaux » sera perdu (quoique le club neuchâtelois pourrait être largué de la course au promotion à ce moment-là), il faudra prendre les neuf autres points en jeu pour arriver au total de 25 points. Portalban en compte 21 aujourd’hui et va affronter Gumefens/Sorens, Romont, La Sarraz-Eclépens et Thierrens. Pas gagné donc pour Lutry. La bonne nouvelle? Le meilleur 12e sera sauvé du fait de la faillite de Bellinzone, qui chutera de la 1re ligue Promotion à la 2e ligue régionale. Tout espoir de maintien n’est donc pas perdu, mais il va falloir être très fort en cette fin de saison.

Daniel Puce: « Bien sûr que je n’ai pas fait tout juste »

Le problème? Patrick Marguerat l’a dit, il y a eu beaucoup de blessés et de suspendus. Daniel Puce confirme: « On a eu la poisse, y compris lors des matches. Au niveau du jeu, on est tout en haut, franchement. Mais nous n’avons pas été bons dans la concrétisation des actions. Pour un entraîneur c’est frustrant: on peut se créer cinq, dix ou quinze occasions par match et on perd. Je continue à penser que le contenu de nos matches est bon et que cela finira par tourner. » Le seul « finisseur », Benoît Tabin, est toujours blessé et sa présence pour les derniers matches est incertaine. Daniel Puce, autocritique, ne s’exonère d’aucune responsabilité dans le classement actuel de Lutry: « Bien sûr que je n’ai pas fait tout juste. Si je devais m’adresser une critique en particulier, ce serait concernant le recrutement cet hiver. J’ai commis quelques erreurs d’appréciation que nous payons aujourd’hui. Je respecte tous les joueurs et je n’aimerais pas que mes mots paraissent trop critiques, mais tous n’ont pas apporté ce que j’attendais. Je me suis trompé. »

Un beau chapitre de l’histoire du FC Lutry

Il reste quatre matches pour repasser par dessus cette barre et s’offrir une sortie en beauté. Mais, quoi qu’il arrive, il serait faux d’oublier tout ce que Daniel Puce a apporté à Lutry. Patrick Marguerat, en bon président, le sait bien. La page est prête à se tourner sur un beau chapitre de l’histoire du FC Lutry. Aux joueurs et à leur entraîneur d’en écrire les dernières lignes au cours de 360 prochaines minutes.

Categories: 2e ligue inter, FC Lutry

Auteur