Iliria retire sa deuxième équipe

Iliria retire sa deuxième équipe

« On les avait prévenus, pourtant. C’est très compliqué d’avoir deux équipes en 3e ligue en même temps, l’expérience l’a montré. Ils ont voulu tenter le coup et ils en avaient le droit. Malheureusement, ils n’ont pas tenu… Nous avons reçu leur demande officielle de retirer la IB, je peux vous le confirmer. » Ainsi s’est exprimé Gilbert Carrard lorsqu’on l’a appelé vendredi après-midi. La rumeur courait depuis quelques jours, mais la nouvelle a donc été officialisée par le président de la commission des compétitions de l’ACVF: oui, Iliria retire bel et bien sa IB, dernière du groupe 4.

La IA vise une place dans les deux premiers

Les Albanophones de Payerne ont en effet deux équipes en 3e ligue depuis la brillante promotion de leur II l’été dernier. La I, très ambitieuse, cartonne dans le groupe 3. Le groupement pour les juniors avec Stade Payerne est effectif, et une éventuelle promotion en 2e ligue serait donc possible selon les modalités de jeu de l’ACVF. Rien à signaler de ce côté-là, sinon pour dire qu’Iliria sera un sérieux candidat aux finales. « On vise une place dans les deux premiers, oui. Le championnat est encore long, mais on aimerait bien y arriver, c’est un bel objectif pour nous », explique le président Fehmi Sylaj.

Des problèmes financiers et logistiques

Dans le groupe 4, par contre, celui de la IB, rien de bon à signaler. L’équipe est dernière, avec une seule victoire, face à Prilly II, et l’enthousiasme n’est plus au beau fixe. « C’est vrai, ils sont de moins en moins à l’entraînement, on ne va pas le cacher. Ca devenait difficile. On pensait pouvoir y arriver, mais la vérité, c’est que nous sommes confrontés à quelques problèmes financiers », explique Fehmi Sylaj. Des problèmes financiers, en 3e ligue? « Oui. Evidemment pas pour payer les joueurs, mais nous sommes dorénavant à Payerne, qui nous a accueillis. Or, nous n’avons plus de recettes liées à la buvette ni aux entrées, ce qui nous rapportait quand même de quoi payer les factures avant. Nous avons bien quelques sponsors, que je remercie, mais nous n’arrivons plus à tourner. On y arrivait avec les cotisations, mais celles-ci peinent à rentrer depuis le début du championnat, ce que je peux comprendre d’un côté », explique le président. Pourquoi ça? « Les joueurs s’entraînent aux Rammes, comme ceux de la IA, sur un terrain pas vraiment adapté au football. Ils n’ont pas le vestiaire tous les jours, et en plus, il y a les résultats qui ne suivent pas… C’est devenu compliqué pour cette IB, donc on a pris la décision de la retirer. Ce n’est pas par plaisir que nous avons pris cette décision, mais elle était obligatoire. »

Certains joueurs de la IB vont rejoindre la IA

Les joueurs qui la composaient vont avoir plusieurs débouchés, comme l’explique Fehmi Sylaj: « Certains vont aller dans d’autres clubs de la région, ils m’ont déjà averti. D’autres ont passé 30 ans et vont intégrer notre équipe de vétérans au sein de l’Amicale Broyarde. Et il y en a quelques-uns qui vont relever le défi d’intégrer la première équipe. Il y a un saut, même s’il s’agit de la même ligue, mais ils sont prêts à faire les efforts. » Du coup, la I sera encore plus solide et le club aura plus de marge de manoeuvre pour les entraînements. « Une semaine normale, aux Rammes, c’est entraînement le lundi et le mercredi pour une équipe et le mardi et le jeudi pour une autre », détaille le président. Désormais, il sera possible d’être un peu moins serré à ce sujet, même si le terrain des Rammes ne va pas subitement se transformer en nouveau Wembley.

Corcelles-Payerne devrait passer sous la barre

Les conséquences de ce retrait au classement? Iliria IB sera relégué d’office en 4e ligue, dans un premier temps, avant de voir si l’équipe sera réinscrite ou pas pour la saison prochaine. Il n’y aura donc plus qu’un relégué dans le groupe 4, et son identité devrait changer cet hiver! Pourquoi? Pour l’instant, Prilly II est 11e avec 8 points. Corcelles-près-Payerne est 10e avec 10 points. Mais comme tous les résultats face à Iliria seront annulés, tout le monde devrait perdre les trois points de la victoire face aux Albanophones… sauf Prilly qui avait perdu contre eux! Prilly conservera donc ses 8 points, mais Corcelles passera à 7, selon toute vraisemblance. « Nous confirmerons cela mercredi, je ne veux pas trop m’avancer », tempère Gilbert Carrard. La séance de l’ACVF de mardi prochain devrait servir à entériner cette situation, même si rien n’est écrit noir sur blanc dans le règlement de jeu de l’ASF à ce sujet. Les antécédents parlent dans ce sens, mais il est encore trop tôt pour l’affirmer de manière officielle.

Ecrire un commentaire

Only registered users can comment.