Iliria-Payerne s’impose et fonce vers les finales!

Iliria-Payerne s’impose et fonce vers les finales!

Dimanche, l’AS Haute-Broye recevait le FC Iliria Payerne dans le cadre du championnat de troisième ligue.

Cette rencontre était cruciale dans la course aux deux premières places, synonyme de qualification pour les finales de promotion. La tendance donnait favori Iliria, dominateur du groupe 3 avec 10 succès en 13 matchs. Du côté d’Haute-Broye, qui pointe au cinquième rang à quelques encablures de la place de dauphin, une victoire aurait permis de s’accrocher au wagon de tête.

Ouverture du score par Dufey

Dès le coup d’envoi, l’équipe qui évolue à domicile se montre plus entreprenante et plus agressive. Et c’est à la suite d’une action rondement menée que le capitaine Cyril Dufey poussait le ballon au fond des filets. Ce n’était que la 4e minute et le public de la Place des Sports vibrait déjà. Malgré l’ouverture du score, Haute-Broye continuait à jouer haut et se montrait dangereux, notamment sur balle arrêtée, mais manquait de précision dans le dernier geste.

Légèrement apathiques en début de rencontre, les Payernois ont sorti la tête de l’eau à la 13e minute. Ils se procuraient un penalty sur l’une de leurs seules incursions dans les 16m. Ce dernier est transformé sans trembler par Munir Gasic d’un contre-pied parfait. Dix minutes plus tard, les hommes de Sadik Rexhaj parvenaient même à doubler la mise sur une action a priori anodine dans laquelle la défense des locaux n’est pas exempte de tout reproche.

Iliria tranquille jusqu’à la 82e

Au retour des vestiaires, malgré de l’envie, Haute-Broye ne réussissait pas à réitérer son bon début de première mi-temps. L’arrière-garde payernoise, très solide, a annihilé tous les assauts des pensionnaires de la Place des Sports. Après avoir résisté aux offensives adverses, Iliria reprenait la partie en matin et inscrivait un nouveau but à la 64e par l’intermédiaire de Valdrin Sefaj, seul au point de penalty.

Cette réussite condamnait Haute-Broye à réaliser plusieurs miracles en fin de match. Et le premier a eu lieu à la 82e avec un autogoal du pauvre Argjend Bytyqi qui, par malchance, relançait les « jaune et noir » dans la rencontre. Las pour les hommes de Daniele De Nardis, des situations chaudes en leur faveur, il n’y en aura plus et c’est même Chevalley, portier d’Haute-Broye, qui s’est mis en évidence en toute fin de rencontre avec plusieurs arrêts décisifs.

Très bonne opération pour les Payernois

En empochant les trois points dimanche, Iliria Payerne effectue une excellente opération comptable, puisque cette équipe a désormais six unités d’avance sur son dauphin le FC Assens, qui compte tout de même un match en moins. Il reste dorénavant six rencontres aux hommes de Rexhaj avant le terme du championnat. Et si Iliria Payerne continue à pratiquer ce football vu à Oron, nul doute que les finales de promotion leur tendent les bras.

Haute-Broye peut encore y croire

Avec cette défaite, Haute Broye se retrouve cinquième avec 24 points soit cinq de retard sur le FC Assens. 18 unités sont encore en jeu dans ce championnat pour les « jaune et noir », tout reste donc mathématiquement possible pour croire aux finales, cependant, il faudrait un petit coup de pouce du destin pour voir les Broyards rattraper le duo de tête.

nb

Auteur

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*