« Il s’agit d’une demi-finale de coupe, c’est du 50-50 »

« Il s’agit d’une demi-finale de coupe, c’est du 50-50 »

Mercredi soir, le FC Ecublens reçoit la seconde garniture d’Yverdon dans le cadre des demi-finales de la Coupe vaudoise. L’expérience contre la fougue de la jeunesse.

Il s’agit de la dernière étape afin d’atteindre Rances, petit village dont une multitude d’équipes désirait rejoindre en août. Huit mois plus tard, il ne reste plus que quatre clubs pour deux places : Amical Saint-Prex affronte Gland pendant qu’Ecublens se frotte à Yverdon Sport II. Ce dernier duel promet des étincelles entre un collectif expérimenté et une formation jeune et talentueuse.

« Une équipe très agressive sur le porteur du ballon »

Vagner Gomes, qui rêve de retrouver la finale après celle perdue avec le LUC-Dorigny, reste prudent à quelques heures du coup d’envoi (20h au stade des Crosets). « Il s’agit d’une demi-finale, c’est du 50-50. Je sais que l’on va affronter une équipe expérimentée, qui va se montrer très agressive sur le porteur du ballon ». Cependant, l’ancien entraîneur de Forward Morges fait confiance à ses joueurs : « Je pense que la fougue de la jeunesse nous permettra de partir avec un avantage sur un terrain synthétique, ça va aller très vite, mais sur une rencontre, tout reste possible. »

Comme dit l’adage, « que le meilleur gagne », mais l’important est que le spectacle soit au rendez-vous, car le soleil sera présent, un petit moment du moins. L’accueil de la buvette écublanaise vaut également le détour, autant que la qualité de jeu montrée par les deux collectifs de troisième ligue depuis le début de la saison.

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*