Il n’a manqué que la victoire à un bon FC Ecublens

Il n’a manqué que la victoire à un bon FC Ecublens

Tout aurait pu changer à la 79e minute dans ce groupe 1 des finales de 3e ligue. A ce moment-là, alors que le score était de 1-1 entre Ecublens et Val-Bal, Tony Zotta a trouvé la barre transversale des buts de Geoffrey Bardin. Sur le rebond, Cyril Luyet frappait, mais son envoi était sauvé sur la ligne. Val-Bal souffrait dans cette deuxième période, pliait, mais ne craquait pas. 1-1, score final. Une bonne opération pour les Vallorbiers, pris à la gorge en deuxième période, et qui conservent l’avantage dans ce groupe. Avant la dernière journée, ils sont deuxièmes avec quatre points. Un match nul à domicile face à Stade-Lausanne-Ouchy, déjà promu, leur suffira pour monter. Largement jouable.

Maurizio Rocca: « On était fatigués, je l’ai senti »

« Mais il n’y aura pas d’arrangement possible », prévient Maurizio Rocca, le capitaine des Vallorbiers. « On va jouer pour gagner et on va le faire. On va monter chez nous, devant notre public », continue le défenseur central, lequel espère la grande foule samedi. Partage-t-il le constat d’un FC Val-Bal dominé en deuxième période mardi? « Oui, je pense que c’est juste de dire qu’Ecublens était meilleur. Nous, on était fatigués, je l’ai senti. On a fait énormément d’efforts samedi, à dix, et ce soir on manquait d’énergie. On aurait pu repartir d’ici battus, c’est sûr », continuait, très lucide, Maurizio Rocca. En s’imposant mardi au Croset, Val-Bal aurait été promu en 2e ligue. Il faudra maintenant attendre samedi et prendre ce point qui leur manque. Car s’ils perdent à domicile face à SLO II, alors les Vallorbiers seront sous la menace… d’Ecublens.

Ecublens devra aller gagner à Saint-Légier

Car oui, les hommes d’Ivan Gaudiuso (neuf victoires en onze matches au deuxième tour) peuvent encore monter, même avec un point en deux matches. Il leur faudra battre Saint-Légier à l’extérieur et espérer une défaite de Val-Bal pour terminer deuxièmes. Mais avec quatre points, ils auraient sans doute une chance d’être meilleur troisième. Bref, il faudra de toute façon gagner à Saint-Légier.

Carmelo Farinato répond à Ayoub Azedag

En jouant comme ils l’ont fait ce mercredi, ils auront de quoi espérer. Car, mis à part les vingt premières minutes lors desquelles Val-Bal était bien meilleur et a logiquement pris l’avantage à la 7e (belle action de Kamel Tahri, conclue par un très opportuniste Ayoub Azedag, du gauche), Ecublens a montré être largement digne de ces finales. Personne n’en doutait, mais ce qu’on a vu mardi a prouvé que cette équipe avait tout ce qu’il fallait pour remonter immédiatement en 2e ligue, une catégorie de jeu quitté il y a douze mois. Après le 0-1, le FCE a égalisé grâce à Carmelo Farinato, dont la frappe déviée a trompé le massif Geoffrey Bardin. 1-1 au quart d’heure, un peu contre le cours du jeu à ce moment-là. Ce dont personne ne pouvait se douter, pourtant, c’est que le score n’allait plus bouger jusqu’à la fin malgré plusieurs grosses occasions.

Un but en 180 minutes pour Ecublens, c’est trop peu

Et Vallorbe, alors? Il y a eu des occasions, bien sûr, et Gian-Marco Tonso, pour son premier match dans les cages depuis sa suspension face à Donneloye, a eu du boulot et réussi quelques arrêts, mais il n’a pas non plus eu à montrer l’étendue de son talent. Il a connu des soirées plus compliquées cette saison, pour tout dire. Ecublens a simplement manqué de réalisme et n’a peut-être pas assez trouvé son buteur Roby Papadia. Le meilleur réalisateur de la saison régulière n’a pas reçu énormément de ballons et si Ecublens n’a marqué qu’une fois en 180 minutes de finales, la raison est principalement là. Le FCE dépend de l’efficacité de son buteur. Un peu trop, même. Alors, quand le prolifique Papadia se fait discret devant le but, pas dans le jeu, Ecublens est muet. Il faudra remédier à cela samedi à Saint-Légier. Sans quoi, ce sera reparti pour une saison en 3e ligue… « Personne ne nous attendait là, c’est déjà beau », souligne avec raison Ivan Gaudiuso. C’est vrai, mille fois vrai. Comme ce serait encore plus beau de remonter tout de suite.

Val-Bal aura plus de motivation que le SLO II, c’est humain

Val-Bal, sans le mériter vraiment sur ce match, se retrouve donc en position favorable et devrait fêter sans trop de problème sa promotion samedi. Stade-Lausanne-Ouchy ne lâchera évidemment rien et la jeune équipe de Jean-Pierre Tcheutchoua jouera le jeu, c’est une certitude. Mais Val-Bal aura plus de motivation, c’est humain, et n’aura besoin que d’un point. On les voit mal, quand même, s’incliner à domicile, mais il faut bien dire une chose: le rythme des joueurs de Jean-Yves Bonnard n’a plus rien à voir avec celui qu’ils ont imprimé de mars 2014 à avril 2015, lorsqu’ils ont enchaîné près de 40 victoires. Sur les 7 derniers matchs, Val-Bal reste sur trois victoires, deux nuls et deux défaites. Ce n’est pas catastrophique, mais c’est loin de ce que cette équipe a montré dans un passé pas si lointain. Il ne faudrait pas craquer sur la dernière marche car là, tous les efforts faits depuis 18 mois, n’auraient servi à rien. Et là, le mot « catastrophique » prendrait tout son sens.

Les hommes du match

Quel match de Tony Zotta sur son côté gauche! Il a percuté, il s’est offert et il a amené énormément de vitesse au FC Ecublens. Un match vraiment plus qu’intéressant de la part de l’ailier du FCE. Il ne lui a manqué que le 2-1… Grosse prestation également de Cyril Luyet à mi-terrain. Ce n’est pas une surprise, il est très travailleur, joue juste et toujours pour l’équipe.

Du côté de Val-Bal, Mathieu Pelletey a vraiment le niveau en dessus. Roby Papadia s’est fait bouger, ce qui lui arrive rarement. L’ancien défenseur central de Vesoul joue simple, il relance bien et il gagne tous ses duels. En une phrase: beaucoup trop fort pour la 3e ligue. Sinon? Ayoub Azedag a réalisé un bon match, marquant le 0-1 et se montrant dangereux en plusieurs occasions.

FC Ecublens – FC Vallorbe-Ballaigues 1-1 (1-1)

Buts: 7e Azedag 0-1; 17e Farinato 1-1.

Arbitres: M. Hicham Matni, assisté de M. Adem Cehic et de M. Ezzeddine Thebti.

Ecublens: Tonso; Nidegger, Stoller, Dani Alvarez, Paltenghi; Rocafort (77e Samuel Alves), Luyet; Farinato (83e Mutopo), Bejar (50e Musco), Zotta; Papadia.

Entraîneur: Ivan Gaudiuso.

Val-Bal: Bardin; Facchinetti, Pelletey, Rocca, Mayingila (61e Essobo); Schwartz, Etonde; Azedag, Benayad, Brouki (60e De Icco); Tahri.

Entraîneur: Jean-Yves Bonnard

Terrain synthétique du Croset.

 

Le programme du groupe 1

Samedi

FC Vallorbe-Ballaigues – FC Saint-Légier 2-1 (1-1)

Buts: Mathieu Pelletey (4e) et Kamel Tahri (73e); Enis Iseni, pen. (13e).

Stade-Lausanne-Ouchy II – FC Ecublens 1-0 (1-0)

But: Nelson Teixeira (37e).

Mardi

FC Ecublens – FC Vallorbe-Ballaigues 1-1 (1-1)

Buts: Farinato (17e); Azedag (7e).

FC Stade-Lausanne-Ouchy II – FC Saint-Légier 2-0 (0-0)

Buts: Arfa (88e), Nelson Teixeira (90e).

Samedi

FC Vallorbe-Ballaigues – Stade-Lausanne-Ouchy II

FC Saint-Légier – FC Ecublens

Categories: 3e ligue, FC Ecublens

Auteur

Ecrire un commentaire

Only registered users can comment.