La II de Lutry crée l’incroyable exploit

La II de Lutry crée l’incroyable exploit

Ils l’ont fait! Les joueurs de Lutry II (3e ligue) ont gagné le droit de disputer la finale de la Coupe vaudoise, le 24 mai prochain à Champvent. En battant LUC-Dorigny, une équipe de haut de classement en 2e ligue, les joueurs de Valter Pedro ont éliminé leur deuxième équipe de niveau supérieur (après Ecublens) et gagné le droit de défier Stade Payerne pour le titre. « Si on nous avait dit ça au début de saison, on ne l’aurait pas cru », se réjouissait le président Patrick Marguerat, quelques minutes après le coup de sifflet final.

Maxime Thibaud a dû sortir suite au contact ayant amené le penalty

« C’est une grande joie pour le club, mais je ne peux pas être heureux à 100% », tempérait pourtant le président du FC Lutry. Pourquoi ça? « Notre gardien Maxime Thibaud est au CHUV à l’heure où je vous parle. Il est sorti du terrain le visage en sang en souffrant d’une commotion. On ne sait pas comment il se porte pour l’instant. Et le plus fou, c’est que LUC-Dorigny a eu droit à un penalty sur cette action! On n’a rien compris: soit notre gardien fait faute et l’arbitre doit lui mettre rouge pour dernier recours, soit c’est l’attaquant qui fait faute… Franchement, il y avait un trio ce soir, mais cela n’a servi à rien. L’arbitre a été scandaleux et malhonnête, je le dis comme je le pense. » On ne peut pas accuser Patrick Marguerat d’avoir la frustration du perdant… puisqu’il a gagné! « C’est vrai, mais je suis tout de même en colère ce soir. »

Jordy Moreira, un joueur de champ pour finir la partie

Au delà de ce grave point noir, Lutry II a su trouver les ressources pour s’imposer. Après l’ouverture du score d’Alessandro Rossetti après la pause, l’inévitable Laurent Stegmann a donc égalisé sur ce penalty peu apprécié à Lutry (74e). Qui était donc aux buts pour l’arrêter? Jordy Moreira… un joueur de champ! « Il a été parfait », explique Patrick Marguerat. Le gardien improvisé a vu depuis ses buts Lutry prendre un double avantage par Boutale Gerber (80e) et Guillaume Bungener (84e) avant le 3-2, pendant les longs arrêts de jeu, d’Alexandre Vergère. Lutry II a tenu bon et s’est donc qualifié pour la finale. De quoi apporter un peu de satisfaction aux Singes, dont la I vit une saison difficile en 2e ligue inter.

Sauver la I et jouer cette finale, les deux challenges de fin de saison pour Lutry

« C’est vrai, cela fait du bien au club. On espère toujours se sauver en 2e inter, mais ce que fait notre II nous montre qu’il y a de la relève. Si on devait couler en 2e ligue, on remarque que nous avons de jeunes joueurs sur lesquels on pourrait s’appuyer à l’avenir », continue Patrick Marguerat. La fin de saison pourrait être belle, avec un sauvetage en 2e inter et une finale de Coupe face une très bonne équipe de Stade Payerne. Rendez-vous dans les semaines à venir pour en savoir plus!

Immense déception pour LUC-Dorigny

Du côté de LUC-Dorigny, la déception est immense. Après avoir éliminé, dans l’ordre, Crissier, Genolier-Begnins, La Tour-de-Peilz, le SLO II et Crans, cette sorti en demi-finale fait mal, surtout après le très bon match nul obtenu face à Payerne il y a trois jours en championnat (1-1). Il faudra se ressaisir dès dimanche, à 14h30, à Grandson.

Categories: Coupe vaudoise, FC Lutry

Auteur