Gland assure l’essentiel en Coupe

Gland assure l’essentiel en Coupe

La Coupe vaudoise 2013-2014 est lancée! Toutes les équipes premières de 2e à 5e ligue (ainsi que les deuxièmes équipes des clubs évoluant en 1re ligue ou 2e ligue inter) visent la finale, laquelle aura lieu à Champvent. Le club nord-vaudois accueillera également le tirage au sort des 1/32e de finale, le 12 septembre prochain. Une date à déjà inscrire dans le calendrier des 64 équipes qualifiées. Parmi celles-ci, le FC Gland fera office de favori, au même titre que d’autres formations de 2e ligue bien sûr. En s’imposant à Colovray face à Italia Nyon (3e ligue) en tour préliminaire de la Coupe, Gland n’a pas réalisé un exploit, mais a été sérieux et a amplement mérité sa qualification. « Notre jeu se met gentiment en place », relevait Jean-Marc Dupuis, le nouvel entraîneur des Glandois. On ne peut que lui donner raison: Gland a joué vite et bien, faisant circuler le ballon avec aisance sur la pelouse synthétique d’un des terrains annexes de Colovray. Cela a fini par faire la différence, malgré l’ouverture du score des hommes de Milos Ostojic. Italia Nyon a mené, c’est vrai, mais trop peu longtemps pour vraiment espérer inquiéter le favori logique de ce match. Au final, Gland s’est imposé 4-1.

Italia Nyon a changé et se prépare à une saison de transition

« On ne se fait pas trop d’illusions… Ce match nous sert surtout à continuer notre progression. Nous n’avons pas encore tout l’effectif. Vous savez, on est en train de tout reconstruire ici… », glissait Milos Ostojic avant la partie. Il est vrai qu’Italia Nyon a bien changé en quelques semaines. Obtenir le maintien en 3e ligue semble possible, mais jouer autre chose risque d’être compliqué. Après la fin de saison dernière, si mouvementée, passer une année tranquille en milieu de classement serait déjà une victoire. Mais il y a de la qualité dans cette équipe. Pas assez pour battre Gland, mais suffisamment pour l’inquiéter, ce qui n’est déjà pas si mal.

Gland fait la différence grâce à deux frappes de loin

« Nous sommes mal entrés dans le match, et ils ont pu inscrire le premier but, mais nous avons pu faire la différence ensuite », expliquait Gary Pardo, très bon au milieu de terrain et déjà bien intégré au collectif glandois. Il est vrai que Gland, qui avait reposé de nombreux titulaires, dont son buteur Mohamed Rabhi, n’a pas brillé dans la première demi-heure. Italia Nyon était bien en place, et ouvrait la marque grâce à Marco Martins, à la conclusion d’une belle action collective. De quoi croire à l’exploit? Quelques minutes, peut-être… Le temps pour Andrea Ucci d’égaliser, grâce à une frappe splendide de vingt-cinq mètres, dans le petit filet de Ramon Rodriguez. Propre. Et, dans la foulée, les Glandois jouaient très intelligemment le coup sur un coup-franc excentré. Plutôt que de balancer un bête centre dans le paquet, les Glandois ont proposé une combinaison habile et bien exécutée. Gary Pardo faisait le pas de retrait, décrochait aux seize mètres et frappait au premier poteau. Du bon travail, répété sans doute plusieurs fois à l’entraînement. A la pause, Gland avait fait le plus dur: 1-2.

La deuxième mi-temps: une formalité pour Gland

En deuxième période, pas le temps de douter, grâce à un débordement côté droit de Lorenzo Mancuso, qui y allait tout seul. Deux crochets, une frappe enchaînée: là aussi, de la belle ouvrage. Le 1-4, signé Jérôme Piguet sur une merveille de centre d’Olivier Pernet venait confirmer la victoire du FC Gland et sa qualification pour les 1/32e de finale. Pas de quoi scandaliser Milos Ostojic, pour qui la Coupe vaudoise n’était clairement pas une priorité. Le FC Gland a lui, on l’a dit, un coup à jouer. La Coupe vaudoise est belle à jouer, et tous les clubs le savent bien: un premier tour de Coupe suisse vaut beaucoup de sacrifices. Rendez-vous à Champvent pour le tirage au sort du tableau!

Les hommes du match

Du côté d’Italia Nyon, on a aimé le milieu défensif James Santana. Jolie technique, belle vision du jeu et des ouvertures de folie de l’extérieur du pied. Très bon joueur, avec du caractère. Il s’est fait avertir, a dégagé un ballon dans le champ de rage, mais a surtout montré une activité de tous les instants. Fort. On a bien aimé également Vincenzo Gulizia, le patron derrière. Lui aussi a du caractère, mais est avant tout un vrai bon joueur de football.

A Gland, l’ailier droit Lorenzo Mancuso a marqué des points. Il a inscrit un très joli troisième but, et sa vitesse a fait souffrir les Nyonnais. Il va déchirer bien des défenses de 2e ligue cette année, c’est une certitude. Très bon match également d’Andrea Ucci. Positionné plus haut que d’habitude, il a eu le mérite d’égaliser sur une frappe lointaine, mais n’a pas fait que ça: son activité a pesé sur la défense et ses rushes solitaires ont créé bien du danger.

Les prochains rendez-vous

Italia Nyon disputera la deuxième journée de son championnat de 3e ligue sur le terrain du Mont-sur-Lausanne, face à la deuxième équipe locale. Coup d’envoi dimanche 1er septembre, à 14h. Le FC Gland aura, lui, un nouveau très court déplacement à effectuer. Jean-Marc Dupuis et ses hommes iront défier Terre-Sainte II, dimanche 1er septembre, à 16h.

Le plan-fixe

Italia Nyon – FC Gland 1-4 (1-2)
Buts: 25e Marco Martins 1-0; 34e A. Ucci 1-1; 38e Pardo 1-2; 53e Mancuso 1-3; 62e Piguet 1-4.
Arbitre: M. Henriques.

Italia: Rodriguez; Solimine (62e Wüst), Van der Burg, Gulizia, Nolfo (66e Buccino); Marco Martins, Santana, Junior Peixoto, Giardello, Cardone; F. Ucci (52e Mangone).
Entraîneur: Milos Ostojic.

Gland: Praz; Märchy, Neziri, Bürgi (62e Cela), Pernet (79e Ricardo Lopes); V. Dupuis, Piguet, Mazeau (50e Quarri), Mancuso; Pardo; A. Ucci.
Entraîneur: Jean-Marc Dupuis.

Notes: Colovray, terrain synthétique.

Categories: Coupe vaudoise, FC Gland

Auteur