Gentian Bunjaku va scorer pour Team Vaud M21, désormais

Gentian Bunjaku va scorer pour Team Vaud M21, désormais

Il a tenu à faire le boulot jusqu’au bout, Gentian Bunjaku. Prêté lundi à Team Vaud M21, l’attaquant a joué encore dimanche avec la réserve du Stade Nyonnais, à la veille de son départ. Il a marqué deux fois face au FC Grandson-Tuileries (4-2) et a pu s’en aller fier de lui: fidèle à ses convictions et à son état d’esprit, il a tout donné jusqu’à la dernière seconde.

La rupture définitive face à Bâle M21

Arrivé de Dardania à l’hiver 2016, l’avant-centre de 23 ans a marqué 5 fois en 12 matches au deuxième tour. Un bilan plus qu’honorable pour un joueur passé d’un seul coup de 2e ligue inter en Promotion League. Sébastien Bichard l’appréciait et avait décidé de le garder. Vittorio Bevilacqua, lui, a été moins impressionné par l’attaquant et a décidé de s’en séparer. C’est le droit le plus strict de l’entraîneur du Stade Nyonnais, d’autant que les résultats lui donnent raison. Le point de non-retour a été atteint face à Bâle M21 lorsque Gentian Bunjaku est entré en jeu à la 65e et est… ressorti à la 81e. Vittorio Bevilacqua lui a reproché un manque de hargne et, dès lors, il devenait compliqué pour l’attaquant d’imaginer son avenir immédiat à Colovray.

Team Vaud M21 ou rien

Le monde du football étant petit, son téléphone n’a pas arrêté de sonner, mais c’est à Team Vaud qu’il a tout de suite donné son accord. Il avait de meilleures propositions financières, mais son envie de travailler dans la structure du Lausanne-Sport, avec un entraîneur de la qualité d’Ilija Borenovic, l’a vite convaincu. « Votre projet est intéressant et je vous remercie de votre appel. mais c’est Team Vaud ou rien », a-t-il répondu à chaque téléphone reçu ces derniers jours. Encore fallait-il négocier son départ de Nyon, ce qui n’a pas été facile. Si Vittorio Bevilacqua n’en faisait clairement plus une priorité, les dirigeants du club ne voulaient pas le laisser partir. La solution a été trouvée: un prêt jusqu’à Noël, dans un premier temps.

Exactement ce qui manquait aux M21

L’attaquant a donc déjà commencé à s’entraîner avec les M21, où il aura un rôle important à jouer. L’équipe d’Ilija Borenovic et d’Admir Bilibani joue en effet très bien, on l’a souvent écrit ces derniers temps, mais il lui manquait un brin d’efficacité et un avant-centre capable de peser sur les défenses. Avec Gentian Bunjaku, attaquant efficace et altruiste, elle a trouvé son point d’appui devant. En plus, sa mentalité exemplaire et son amour du maillot seront un bon exemple pour les jeunes. Âgé de 23 ans, il fera figure « d’ancien », les M21 ne pouvant aligner que trois joueurs de plus de 21 ans en même temps (article 173 du règlement de jeu ASF). A lui de jouer, maintenant!

Categories: 1re ligue

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*