«Genolier-Begnins me poursuit!»

«Genolier-Begnins me poursuit!»

“C’est incroyable, non? Genolier m’a ruiné la fin de saison dernière. Là, je change de club et de ligue et la première équipe que je rencontre, c’est eux!” Vagner Gomes, le nouvel entraîneur de Dardania Lausanne, a préféré sourire de la mauvaise surprise que lui a réservé le calendrier de la saison de 2e ligue inter. Le sort lui en a effet réservé des retrouvailles d’entrée, ce mercredi à 20h15, face à Genolier-Begnins! Or, il y a quelques mois, GB a sorti le LUC-Dorigny de la course aux finales de promotion, tout en battant les Lausannois en finale de la Coupe vaudoise… Forcément, Vagner Gomes n’a pas aimé, même s’il n’a évidemment rien contre les Canaris.

Un entraîneur qui s’investit dans le recrutement

Après avoir quitté le LUC, l’ancien joueur du LS s’est donc engagé avec Dardania. Relégués sur le terrain, les Albanophones ont finalement été sauvés grâce à un scénario rocambolesque et à une erreur de la Ligue Amateur (lire ici). Un sauvetage inespéré, que Vagner Gomes entend bien exploiter. Déjà, fidèle à son habitude, il a construit une jolie équipe. “Il n’y a a pas de secret, il faut s’investir. Aller parler aux joueurs, tout ça, je sais faire. Un gars comme Harmel Makonda, j’ai mangé trois fois avec lui pour qu’il signe. Je m’investis”, explique le nouvel entraîneur de Dardania, qui a d’autres arguments qu’un repas de midi pour convaincre les recrues. “On a proposé quelques boulots, ça nous a permis d’avoir une belle équipe”, explique-t-il.

Cinq joueurs arrivés de LUC-Dorigny

Déjà, cinq joueurs ont débarqué de LUC-Dorigny, son ancienne équipe. Pas le pillage redouté par les dirigeants du LUC, mais quand même, ils sont là. Leurs noms? Novica Milenovic, le latéral serbe, Jérôme Barrier, le polyvalent Français, Harmel Makonda, l’infatigable milieu défensif, et Christopher Teixeira, le très solide défenseur, sans oublier le grand buteur, l’attaquant parisien Karim Diarra. Cinq bons renforts, déjà. “Il le fallait, parce qu’on n’avait plus que sept joueurs dans l’effectif!”, explique Vagner Gomes. Dardan Miftari, Lirim Hasani, Miguel Dias Da Silva, Jasir Nebijovski, Arben Ibraimi, Pajtim Iseni et Mergim Sinanaj sont restés fidèles au club de Chavannes-près-Renens, qui a donc subi une saignée relativement importante.

Quatre joueurs arrivés directement du Portugal

“On a donc dû reconstruire. Quatre joueurs venus tout droit du Portugal nous rejoignent. Des vrais bons joueurs, qui ont joué en deuxième division”, explique Vagner Gomes. Deux renforts viennent de France et voilà l’effectif porté à une vingtaine de noms. Amplement suffisant pour régater, d’autant que le nouvel entraîneur de Dardania est connu pour sa capacité à ramener inlassablement de nouveaux joueurs. L’équilibre de l’équipe? Vagner Gomes n’en fait pas une valeur importante, lui qui préfère des joueurs permanents et constamment sous pression pour gagner leur place. Il a toujours fonctionné ainsi et ce sera la même chose à Dardania cette saison. “Je me suis engagé pour deux ans, on fera le point après”, explique celui qui vise une place dans les six premiers. “Le comité pense qu’on peut jouer la promotion vu la très belle équipe qu’on a, mais je ne pense pas que ce soit réaliste de parler comme ça aujourd’hui. Je dirais qu’offensivement, on est forts, mais que défensivement, on peut encore largement s’améliorer”, explique “Vagui”.

L’arme fatale contre Julien Jemmely a-t-elle été trouvée?

Ce qui est sûr, c’est que ce mercredi, il voudra commencer par trois points face à Genolier-Begnins, néo-promu en 2e ligue inter. “On n’est pas prêts à 100%, mais on veut gagner. Je sais que Genolier est déjà plus fort que la saison précédente, on l’a vu contre Azzurri. Ils ont un joueur comme Lorenzo Mancuso qui leur apporte ce qui leur manquait peut-être, c’est-à-dire de la profondeur. Mais je suis confiant, on a une belle équipe. Et surtout, on a une arme secrète pour contrer Julien Jemmely!”. Forcément, on a envie de savoir, vu que le grand attaquant de GB a causé bien des misères à Vagner Gomes ces derniers mois. Alors, coach, c’est qui ou quoi cette arme secrète? L’entraîneur de Dardania hésite, puis finit par lâcher: “Bon, je voulais garder la surprise, mais tant pis. Dans nos renforts portugais, on a un défenseur central qui mesure 1m98! Il va y avoir un joli duel, je vous le dis.” Mais là encore, c’est Julien Jemmely qui part gagnant, puisqu’il mesure exactement… 199 cm!

Categories: 2e ligue inter

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*