Les frères Cabacas font plier Crissier

Les frères Cabacas font plier Crissier

Dans le cadre de la 11e journée du groupe 1 de 2e ligue, Benfica s’est imposé 3-2 face à Crissier. Après avoir mené de trois unités, la troupe de Luis Cabacas s’est fait peur en fin de rencontre.

« C’est la deuxième fois cette saison que mon frère et moi marquons dans la même rencontre », déclare Carlos Cabacas à la sortie du vestiaire. « Mais je pense qu’avant, cela faisait au moins quatre ans que cela ne nous était pas arrivé. Surtout que Felipe ne marque pas souvent », rigole l’attaquant de Sport Benfica Lausanne avant d’ajouter « que c’est normal, car il est milieu et moi attaquant. » C’est la belle histoire fraternelle de ce dimanche sur les terrains de Chavannes. Ces deux réussites, combinées à la fantastique demi-volée des 25m de Bruno Carapucinha, ont permis au club portugais de s’imposer 3-2 face à Crissier.

(Crédit photo: Raul Ferreira)

Benfica recule, Crissier en profite

Alors que tout se passe bien jusqu’à la 55e, Benfica qui mène tranquillement 3-0, commence à paniquer et recule. Plus défensifs, mais moins sûrs dans leurs gestes, les hommes de Luis Cabacas encaissent un premier but par Göktan Demircan. Dix minutes plus tard, Crissier double la mise par l’entremise de Jozef Nrejaj. Le jeune défenseur central inscrit le but de l’espoir de la tête. Cinq minutes plus tard, le capitaine Viana prend un rouge pour une faute de dernier recours.

Las, malgré une envie retrouvée, les hommes de José Caballos ne trouvent pas la faille et repartent avec zéro point. « Nous ne pouvions pas plus mal jouer, concède l’entraîneur crissirois. Notre adversaire jouait au ballon mais courait très peu. Les gars ont pris de nombreuses mauvaises décisions. Ils étaient incapables de faire quatre passes consécutives. Mais bon, l’équipe est jeune et je dois quand même dire bravo à mes gars qui ont bien réagi. »

(Crédit photo: Raul Ferreira)

« Je félicite mes joueurs »

Luis Cabacas, entraîneur-joueur du Benfica, regrette la perte de maîtrise du match. « Au lieu d’inscrire le quatrième, nous prenons un but évitable. Nous commençons à trembler. Finalement, nous décrochons les trois points, c’est le plus important. Je félicite mes joueurs. Bruno (NDLR : auteur du deuxième but) a les applaudissements de son entraîneur pour son fantastique but », termine le premier buteur de la partie qui a parfaitement lancé son équipe. Il a, en effet, profité d’un très bon travail de Sylvain Getaz, cousin de Nicolas, joueur du Lausanne-Sport. Décidément, ce dimanche, les liens familiaux étaient au centre des débats du côté lusitanien.

(Crédit photo: Raul Ferreira)

Sport Lausanne Benfica – FC Crissier 3-2 (2-0)

Buts: 40e Luis Cabacas 1-0, 42e Bruno Carapucinha 2-0, 50e Carlos Cabacas 3-0 , 51e Göktan Demircan 3-1, 70e Jozef Nrejaj 3-2

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*