Forward s’impose face à Payerne

Forward s’impose face à Payerne

Si le match retour entre Montreux et Pully risque bien d’être pauvre en suspense après la victoire montreusienne 0-3 à La Rochettaz (lire ici), il en sera tout autrement du choc entre Payerne et Forward, samedi prochain à 20h dans la Broye. La rencontre s’annonce brûlante après la victoire 2-1 des Morgiens à l’aller dans leur Parc des Sports dimanche après-midi. Si les hommes de Patrice Renevey semblaient avoir un léger avantage à l’heure des pronostics d’avant-match, celui-ci est désormais atténué par cette défaite à l’extérieur. C’est vrai, il manquait Ardian Hoti du côté du Stade (retenu par des obligations militaires), mais Forward était, lui, privé de Karim Kaddour, ce qui n’est pas rien non plus. Un à un au niveau des absences, donc, mais on l’a dit et redit, Payerne possède un effectif plus étoffé et plus à même de compenser les défections.

Pourtant, ce sont bien les Morgiens qui se sont imposés dans cette partie, malgré une ouverture du score payernoise après… moins d’une minute de jeu. Un corner d’entrée, dont a profité le grand défenseur central Nathanaël Vorlet: 0-1! Forward, pas abattu, a réagi immédiatement par Estefan Alvarez, puis a pris l’avantage grâce à Cristovao Da Luz. 2-1, score final, malgré un penalty raté, juste avant la mi-temps, par Andrea Lombardi.

Pierre-Albert « Gabet » Chapuisat l’avait promis: il avait son idée pour battre le Stade Payerne. Il ne voulait bien sûr pas la dévoiler avant le match, mais sa tactique était la suivante: placer Estefan Alvarez en pointe, afin de créer des espaces dans le dos de la défense centrale broyarde. Le résultat? Au delà des espérances de l’entraîneur morgien, puisque le petit attaquant a été l’homme du match aller de ces finales. Jean-Paul Lamon, entraîneur du FC Bursins-Rolle-Perroy, venu voir ce match en observateur avisé, est en tout cas de cet avis: « Il a été vraiment très bon et a amené le danger constamment. » Un choix gagnant, donc, à en croire l’entraîneur du FC BRP: « Tout le monde sait que je m’entends bien avec Gabet, mais ça ne m’empêche de lui dire la vérité. Sincèrement, sur ce match, Forward a été très bon et a mérité sa victoire. Les Morgiens ont un peu calé en deuxième mi-temps, mais ils ont eu des occasions et je dois dire que je n’ai pas été impressionné par Payerne. Sur ce que j’ai vu, Forward a largement les moyens de passer. Pour le retour, je pronostique un 0-0, ou même un 0-1 pour Morges. »

Le seul regret de Jean-Paul Lamon? « Au niveau de l’ambiance, de l’environnement… Ca ne ressemblait pas à un match de finale, malheureusement. Il manquait de l’ambiance, du coeur, d’un peu de folie et d’enthousiasme. On aurait presque dit un match de préparation entre deux équipes professionnelles, vous voyez ce que je veux dire. On aurait pu attendre plus d’engouement, mais sur le plan du jeu, on a vu un très bon Forward, je le répète. Le point négatif pour Forward en vue du retour, c’est quand même la blessure d’Alvarez. Il boîtait bien bas en sortant et il leur manquerait beaucoup s’il n’était pas là au retour »

Forward entamera donc le match retour avec un but d’avance, ce qui est beaucoup et peu à la fois. Payerne récupérera sans doute Ardian Hoti, ce qui est une bonne nouvelle pour eux, et n’a pas l’habitude de mal jouer deux semaines de suite… On se réjouit déjà d’y être!

L’avis des entraîneurs

Gabet Chapuisat, entraîneur de Forward Morges
Nous avons fait un excellent match et je suis fier de mes joueurs. On aurait pu s’imposer plus largement, mais notre victoire est logique. Nous étions supérieurs à Payerne aujourd’hui et on voit que nous n’avons rien à envier à cette équipe. Ma tactique spéciale? J’avais remarqué que leur défense centrale manquait de vitesse, donc j’ai placé Alvarez comme avant-centre et il m’a donné raison. Il a fait un gros match, il a été virevoltant. Notre composition était ultra-offensive avec Cand en soutien d’Alvarez et Ebe et Cristovao Da Luz sur les côtés. Ca a payé, tant mieux. Ce que je n’avais pas prévu, par contre, c’est que Payerne joue avec un seul attaquant. Ils ont toujours joué en 4-4-2 et là, parce qu’il manquait Hoti, il a joué avec une pointe, alors qu’il avait Diarra, Ouattara… Ils ont eu peur de nous et enlevé un attaquant et ça, je ne m’y attendais pas. Notre entame de match a été catastrophique avec ce 0-1 d’entrée, mais on a très bien réagi. On les a surpassés au milieu, mais on a eu quelques soucis défensifs, notamment face à la vitesse de leur ailier Pelle. Mais je me permets de crier au scandale concernant l’arbitrage. Il leur siffle un penalty inexistant et a pris beaucoup de décisions contestables. J’avais demandé à l’ACVF que nous ayons des arbitres de niveau supérieur pour ces finales. La 1re ligue a fini, pourquoi ne pourrions-nous pas avoir des arbitres de ce niveau pour les matches à enjeu? Mon regret pour le retour, c’est qu’on aurait dû marquer le 3-1 pour être plus confortable. L’équipe est toutefois assez confiante et je pense qu’on a une chance. C’est du 50/50, mais on a prouvé qu’on a le potentiel pour passer. Payerne sera bien obligé de jouer avec deux attaquants, à domicile, et on aura plus d’espaces. Bien sûr que je vais préparer quelque chose pour ce match, mais j’espère surtout qu’on va récupérer Alvarez, qui est sorti blessé. Heureusement, on va récupérer Kaddour. Nous ne sommes toujours pas favoris, nous sommes l’outsider, mais nous avons prouvé que nous étions un outsider sérieux.

Patrice Renevey, entraîneur de Stade Payerne
On va s’en relever, ne vous inquiétez pas. Il n’y a rien de grave, rien du tout. Ce qui est sûr, c’est qu’on n’a pas vu un grand match. Je dirais même que c’était très décevant, des deux côtés. Il y a eu beaucoup d’erreurs directes, d’approximations… C’est très étonnant, et je ne m’attendais vraiment pas à ça. Aujourd’hui, c’est le moins mauvais qui a gagné, pas le meilleur. Je suis très déçu de mon équipe, de la performance globale. Des fois, ça va moins bien et vous ne pouvez pas expliquer pourquoi… Pourtant, on était prêts, nos dernières performances étaient convaincantes, mais aujourd’hui, c’était très pauvre. Après, il faut rester calme et être conscient que le résultat n’est pas si décevant. A 1-0, on passe. Forward ne nous était en tout cas pas supérieur. A 2-1, si on marque le penalty, cela peut tout changer. Maintenant, on va bien préparer ce retour, avec trois entraînements, sans se prendre la tête. Il va falloir remonter un peu le moral à tout le monde et bien travailler, mais il n’y a pas lieu de paniquer. Pas du tout, même. Si on avait été complètement dépassés, je vous parlerais autrement, mais là, franchement, il faut simplement qu’on retrouve notre niveau et c’est ce qu’on va s’employer à faire cette semaine.

Le plan-fixe

Forward Morges – Stade Payerne 2-1 (2-1)
Buts: 1re Vorlet 0-1; 6e Alvarez 1-1; 35e Cristovao 2-1.
Arbitres: M. Criblet, assisté de M. Baer et de M. Parisi.

Forward: Zanardi; Maliqi, Thaqi, Baradji, Besson; Koné, Ferrari; Cand; Cristovao, Alvarez (80e Fayad), Ebe.
Entraîneur: Pierre-Albert « Gabet » Chapuisat.

Payerne: A. Rapin; Lombardi, Vorlet, Amomah, Loup; Furtado, Martinho; Pelle (87e Ouattara), Ganic, Gamba (64e Diarra); Sefa (90e Gashi).
Entraîneur: Patrice Renevey.

Notes: Parc des Sports, Morges. 45e, Andrea Lombardi tire un penalty à côté.

Categories: 2e ligue

Auteur