Forward a repensé son secteur offensif

Forward a repensé son secteur offensif

Forward Morges a un objectif clairement défini: les finales de promotion en 2e ligue. Après avoir échoué de très peu à l’été 2013, puis être tombé de justesse face à Payerne il y a quelques semaines, les Morgiens veulent, cette fois, franchir le pas qui les sépare encore de la 2e ligue inter. Si l’intersaison avait été très calme en 2013, elle est actuellement un peu plus animée. Il y a eu le départ de Gabet Chapuisat, bien évidemment, nous avons parlé ici, et son remplacement par Jamel Kaissi, l’ancien défenseur du LS et de Sion. Parmi les mesures prises pour atteindre l’objectif, décision a été prise de renforcer le contingent. L’effectif était en effet trop court, tout le monde l’a dit, et cette lacune-là, pénalisante sur l’entier d’une saison, est en train d’être comblée. Mais le changement le plus spectaculaire sur le terrain est celui qui concerne la ligne d’attaque.

Il n’en reste qu’un du quatuor offensif de la saison dernière

Il y a encore quelques semaines, nous mettions en avant la qualité du quatuor offensif morgien. Composé de Raphaël Cand en pointe, Estefan Alvarez et Cristovao Da Luz sur les côtés et de Karim Kaddour en meneur de jeu, l’attaque de Forward avait d’énormes qualités. Les quatre hommes avaient inscrit 56 des 71 buts des hommes de Gabet Chapuisat, mais aujourd’hui, Raphaël Cand est le seul à être encore là. Alvarez est parti à Azzurri 90 (1re ligue), Karim Kaddour est à la recherche d’un nouveau challenge (probablement sur la Riviera) et Cristovao est en instance imminente de départ. Forward a donc dû repenser sa ligne d’attaque et il s’agit là de son défi principal à l’aube de cette nouvelle saison.

Six renforts offensifs officiellement annoncés

Les arrivées? Celles de Marvin Aïssi et Mourad Boutafenouchet (tous deux Lutry) avaient déjà été annoncées, et Forward peut confirmer aujourd’hui celles de Burak Demircan (Renens), Christian Makinu (Bavois II) et Scott Garcia (Team Vaud M21). Des arrivées de poids pour la ligne d’attaque, et Sébastien Bolliat, président du club morgien a évoqué, sans nous en dire plus, l’arrivée éventuelle d’une belle recrue dans les jours à venir.

De plus, l’équipe de Jamel Kaissi pourra compter sur Yamadou Keita, attaquant malien qui jouait dernièrement en Arménie. Ce joueur-là a un parcours très intéressant et revient en Suisse pour des raisons privées, après avoir notamment joué dans sa jeunesse à Servette. Il pourrait être l’une des grandes attractions de ce championnat de 2e ligue et a déjà montré de très belles qualités face à Al-Ahli Jeddah, club saoudien entraîné par Christian Gross. Forward a en effet disputé un match amical face à cette formation mardi, soldée par une victoire des visiteurs (0-2), mais les Morgiens ont réalisé une belle prestation.

Les autres arrivées? Burak Demircan a un peu le profil de Karim Kaddour. Titulaire en 1re ligue avec le FC Bavois lors de la première montée du club nord-vaudois, il a passé de nombreuses années à Renens, son club de presque toujours. Très technique, doté d’une excellente vision du jeu, il est revenu de blessure cet hiver et a réalisé de bons matches en 2e ligue inter, sans pouvoir empêcher la relégation du FC Renens.

Christian Makinu est un joueur qui n’attend qu’une chose: faire véritablement décoller sa carrière. Ce garçon est étonnant: il a un potentiel fou, qu’il montre en de certaines occasions, mais peine à se montrer constant sur l’ensemble d’une saison. Avec Bavois II, il enchaînait les matches de haut niveau, avant de se blesser gravement. Avant cela, il avait prouvé pouvoir être décisif à Lutry (2e ligue inter), mais doit, on l’a dit, réaliser une saison pleine et enchaîner les bonnes performances pour qu’on puisse véritablement s’enflammer sur lui comme son talent le mériterait. Parce que, sur un côté, pardon, mais quel avion de chasse! Déborder, dribbler deux fois son défenseur et marquer, il sait faire, on l’a vu, et tous les défenseurs de 2e ligue avec nous. A lui de le faire plus souvent.

Scott Garcia, enfin, était suivi de près par un club en particulier de 1re ligue, mais se retrouve « chez lui », à Forward. Parti à Team Vaud dans le cadre de sa formation, il a gravi tous les échelons, sans réussir à convaincre le LS de lui accorder sa chance. Utilisera-t-il Forward comme une plateforme avant de retenter sa chance plus haut? A lui de jouer désormais.

Derrière, les automatismes sont déjà là

Voilà de quoi faire pour Jamel Kaissi, qui aura moins besoin de donner de temps à sa défense pour les automatismes. Tous les titulaires sont restés derrière, à l’image de Sandji Baradji, Remzi Maliqi et Pajtim Thaqi, tous excellents face à Al-Ahli Djeddah. Et le capitaine César Ferrari est toujours là, fidèle à un club qu’il incarne parfaitement.

A noter encore la bonne deuxième mi-temps de Julien Delatour, le jeune gardien arrivé cet été. Si Adrien Zanardi semble le titulaire indiscutable, son coéquipier n’a pas pris de but et a montré une belle assurance, même s’il a eu une réussite incroyable par moments. Il a effectué de beaux arrêts et sera à coup sûr une doublure valable, en attendant mieux, en 2e ligue régionale.

Categories: 2e ligue

Auteur