Forward Morges-Pully en Coupe vaudoise!

Forward Morges-Pully en Coupe vaudoise!

« Cette Coupe vaudoise, c’est notre Coupe du monde à nous! » Claude Meylan a le sens de la formule, c’est le moins que l’on puisse dire. Le président du FC Champvent est à l’origine, avec d’autres, de la refonte de la Coupe vaudoise. Pour la saison 2013-2014, la commission ad hoc est composée de Michel Dumusc et Alain Klaus (ACVF), mais aussi de Michel Genin (Echandens), Stéphane Delorme (Cossonay), Rémy Bollat (Roche) et, donc, de Claude Meylan. Le FC Champvent s’occupera de tout cette année, du tirage au sort à la finale, le 24 mai au Battoir.

La première étape était donc le choix des 1/32e de finale, et, pour ce faire, le FCC a fait appel à son entraîneur emblématique, Jean-Daniel Tharin. Sa « main innocente » a fait des heureux et des malheureux, comme de bien entendu. Pour rappel, les matches de Coupe vaudoise se déroulent en 2×45 minutes, sans prolongation (sauf la finale). Les changements sont au nombre de trois, pour tout le monde (4e et 5e ligue compris), et les joueurs ayant joué en 2e ligue inter ou plus haut plus tôt dans la saison ne peuvent pas y participer. La précision n’est pas inutile, puisque l’AF LUC-Dorigny s’est faite sortir l’année dernière en quarts de finale pour l’avoir oublié…

Pour ce premier tour principal, nous avons sélectionné dix chocs, sur les trente-deux, pour une courte présentation, avec réactions de divers intervenants présents à Champvent jeudi soir. Le tirage complet est consultable en cliquant sur le logo de l’ACVF, à gauche de l’article.

Forward Morges (2e) – Pully Football (2e)

Le vrai choc de ces 1/32e, il est là! Les représentants des clubs ne s’y sont pas trompés, puisqu’un immense murmure s’est fait entendre, lorsqu’Alain Klaus l’a annoncé. Tout le monde a en effet encore en tête le protêt déposé par Forward au printemps, lorsque Pully avait accueilli les Morgiens sur leur terrain synthétique. Cela avait provoqué la colère de Gabet Chapuisat et de Christophe Ohrel, qui avaient demandé à ce que le match soit rejoué, puisque le terrain en herbe paraissait praticable. Les dirigeants du Forward Morges n’ont pas eu gain de cause, mais leur intervention a eu le mérite de rendre les modalités 2013-2014 plus claires, puisqu’il est désormais clairement stipulé qu’un déplacement éventuel sur terrain synthétique doit être notifié dans la convocation. Bref, des retrouvailles sulfureuses s’annoncent, et les blagues ont immédiatement fusé. Certaines mauvaises langues se sont en effet demandées si Forward, pour « se venger », allait convoquer les Pulliérans à la patinoire… Mais Forward-Pully, c’est d’abord un bon gros match de football qui s’annonce, entre deux équipes qui ont des individualités de tout premier plan. Karim Kaddour et Estefan Alvarez d’un côté, Carlos Cea et Yannick Favre de l’autre: du très lourd.

FC Saint-Légier (3e) – FC Donneloye (2e)

Si Alexandre Vuagniaux (membre du comité du FCD) a avoué qu’il aurait préféré tirer Bercher, Walter Späni s’est montré très satisfait de ce tirage. « Le seul problème, c’est que c’est un peu loin pour un soir de semaine. Mais bon, aller à Saint-Légier, ça va me rappeler pleins de bons souvenirs, pour moi qui ai bien connu La Tour-de-Peilz. On a fait de jolis derbys de 2e ligue là-bas! » Ce match sera aussi l’occasion pour l’entraîneur du FC Donneloye de faire tourner un peu son effectif: « Oui, je vais offrir du temps de jeu à certains jeunes. Ce sera à eux de me prouver qu’ils ont leur place dans une équipe de 2e ligue. Et pour cela, ils devront me montrer qu’ils sont meilleurs qu’une bonne 3e ligue. Je pense en aligner trois ou quatre, encadrés par des joueurs d’expérience. » Saint-Légier, qui vient de tomber en 3e ligue, sera un gros morceau. Suspense en perspective?

FC Poliez-Pittet (4e) – FC Montreux (2e)

L’affiche a priori la plus déséquilibrée de ces 1/32e de finales. Poliez-Pittet n’a pas spécialement bien commencé son championnat de 4e ligue (4 points après 3 matches) et Montreux est un des favoris de 2e ligue (9 points en 4 matches). Une gifle en perspective? Sincèrement, on a un peu peur pour Poliez-Pittet, et la magie de la Coupe, si elle existe, serait bien inspirée de s’arrêter dans le Gros-de-Vaud à la fin du mois. Car même si Montreux fait tourner son effectif, celui-ci est suffisamment bien garni pour une qualification sans histoire.

Crans (3e ligue) – Champvent (2e)

« Je ne vais pas lui dire merci! », rigolait Christian Mischler après le tirage, en parlant de Jean-Daniel Tharin, son prédécesseur. Le nouvel entraîneur du FC Champvent sait bien que, l’an dernier, le FC Crans avait tout simplement éliminé le FCC au premier tour! « Méfiance! Ce sera un joli match à jouer, mais pas facile du tout », estimait Christian Mischler. Il s’agira donc d’une revanche pour les Chanvannais, qui seront donc prévenus. Perdre une fois contre une équipe de catégorie inférieure est permis. Deux fois consécutivement, ce ne serait plus un hasard. Mais Crans a très envie de prouver sa valeur et de confirmer le bon parcours de l’an dernier (finaliste). Gros match en perspective.

Vevey Sports 05 II (3e) – FC Bursins-Rolle-Perroy (2e)

Pascal Piguet se montrait plutôt satisfait du tirage: « Déjà, on joue à domicile, ce qui nous réjouit. Ce sera l’occasion pour nos jeunes joueurs d’acquérir de l’expérience face à une équipe de catégorie supérieure. Bursins vient de monter, mais pourquoi ne pas créer l’exploit? » Le directeur sportif du FC Vevey Sports y croit fermement, convaincu que la II a tout pour jouer le haut du tableau cette année: « On a un bon contingent, de 21 joueurs propres, sans apport de la première équipe. Je pense qu’on pourra jouer le haut du tableau en 3e ligue, comme l’an dernier. » Mais, contrairement à la saison précédente, la II pourra jouer la montée en 2e ligue, puisque la I est montée en 2e inter. Méfiance donc pour Bursins-Rolle-Perroy, capable de tout en 2e ligue. Une preuve? Ils ont perdu 7-2 à Aigle et, la semaine suivante, battu Montreux 1-0… Les hommes de Jean-Paul Lamon feraient bien de se méfier de cette partie, qu’ils ont bien sûr largement ls moyens de remporter.

Iliria Payerne (3e) – FC Baulmes (2e)

« Ah non, je ne suis pas content! », se plaignait (gentiment) Julien Cuérel, président du FC Baulmes. « Mon tirage rêvé était de recevoir Champvent au premier tour, pour avoir quand même un derby cette année, puisque nous ne l’avons pas eu en championnat de 2e ligue… Là, on pourrait jouer contre Champvent en 1/8, mais ce sera là-bas. Bon, on va essayer d’y arriver, mais ce sera dur face à Iliria. Je sais qu’ils ont monté toutes les ligues depuis leur création et qu’ils ont bien commencé le championnat. » Iliria Payerne est en effet un gros morceau, et les Baulmérans ne font pas de la Coupe vaudoise une priorité. « On va surtout essayer d’assurer le maintien en championnat, mais je suis confiant. »

Montcherand (4e) – Bosna Yverdon (3e)

Jean-Pierre Blanchet était un président heureux jeudi: « On joue une équipe du Nord vaudois, à la maison! Que voulez-vous de mieux? On pourrait se déplacer un mardi soir à l’autre bout du canton, donc on est satisfaits de ce tirage. » Le président du FC Montcherand pense-t-il que son équipe peut éliminer Bosna, grosse équipe de 3e ligue? « Oui, je pense qu’on peut le faire, on a nos chances. Nous n’avons pas forcément bien débuté le championnat, mais c’est possible de se qualifier, même face à Bosna. » Les Yverdonnois feraient bien de se méfier: il y a du talent à Montcherand. Mais bon, Bosna en a aussi, et pas un petit peu… Sur la qualité des deux équipes, Bosna a clairement l’avantage. Reste à voir sur le plan de l’envie!

Chavornay (2e) – Prilly (2e)

Ce choc entre deux équipes de 2e ligue n’en est pas vraiment un, puisque Prilly a décidé de déléguer sa deuxième équipe pour cette édition 2013-2014, comme nous le révélions cet été (lire ici). « Oui, je vous le confirme, ce sera bien la II qui ira à Chavornay. Il pourrait y avoir quelques joueurs de la I qui ont besoin de temps de jeu, c’est clair », expliquait Michel Fossati, assistant-entraîneur à la I du FC Prilly. Après s’être qualifiés à Froideville (4e), les Prilliérans sont donc au devant d’une tâche monumentale sur le terrain du FC Chavornay. Mission impossible? Si Chavornay est sérieux, bien sûr, mais Franck Duplan pourrait être tenté de faire tourner un peu… Et là, Prilly II, qui est quand même une équipe très compétitive en 3e ligue, aurait une vraie chance. Méfiance, donc, pour les Corbeaux.

Stade Payerne (2e) – FC Gland (2e)

« Généralement, je dors bien après les matches, mais après le week-end dernier, jen’ai pas trouvé le sommeil. » Jean-Marc Dupuis a eu une drôle de surprise en prenant connaissance du tirage au sort, puisque la main de Jean-Daniel Tharin a renvoyé le FC Gland face à son pire cauchemar, le Stade Payerne. Ardian Hoti et ses copains sont en effet venus s’imposer (2-8!) à Gland dimanche dernier! Le FC Gland va-t-il prendre sa revanche, à Payerne dans quinze jours? On le souhaite pour Jean-Marc Dupuis et pour la quiétude de ses nuits…

Yverdon Sport (5e) – FC Bottens (3e)

La II d’YS vient de s’imposer à Bottens II (0-5) et va donc se frotter à la I. Un clin d’oeil du destin et une bonne manière pour Yves Engeler, l’excellent gardien de cette équipe, d’avoir un peu de travail cette saison. La saison risque en effet d’être longue pour lui, puisqu’il n’a toujours pas encaissé le moindre but après quatre matches officiels cette année. Bottens sera-t-il favori au Stade Municipal? Oui, clairement. YS II a le niveau de 3e ligue, sans doute, mais le FCB est une très bonne équipe de 3e ligue, avec un collectif bien établi. Ce serait un exploit pour YS de s’imposer.

Les 1/32e de finales auront lieu le 24 septembre. La finale aura lieu à Champvent le 24 mai 2014.

Auteur