Forward Morges et Aigle se sont neutralisés

Forward Morges et Aigle se sont neutralisés

Le gagnant de ce match au sommet? Les deux équipes. La défaite du FC Pied du Jura à Orbe est en effet bénéfique tant pour Forward Morges que pour le FC Aigle, qui ont donc pris un peu d’avance sur ce poursuivant inattendu, mais qui possède de sérieux arguments. En début de championnat, tout le monde, et nous les premiers, pouvait imaginer une lutte à deux au sommet de ce groupe 2 de 2e ligue. Forward et Aigle sont donc au rendez-vous, mais la situation est plus serrée qu’on ne pouvait le supposer au départ. La faute à quoi? A une certaine inconstance des deux favoris, tout d’abord, qui ont tous deux perdu des points assez bêtement, mais aussi la « faute » à Pied du Jura, Concordia, Orbe, Crans, Bottens et Benfica, qui ne sont pas loin des deux premières places. Les Benfiquistes sont en effet 8e à la trêve, mais à huit points, seulement, d’Aigle.

Forward peut encore espérer passer l’hiver en tête

Il est faux, d’ailleurs, de dire qu’Aigle et Forward sont en tête, puisque la deuxième place est actuellement occupée par le FC Pied du Jura. Mais les hommes de Jamel Kaissi ont un match à rejouer, dimanche sur le terrain de Bavois II. Avec un nul, ils reviendront à hauteur de « PDJ » et avec une victoire, ils seront co-leaders avec le FC Aigle, mais largement devant au fair-play. Forward peut donc parfaitement espérer passer la trêve en première position.

Kevin Mavakala en mode « Kurzawa » pour le 0-1

Dimanche, au Parc des Sports, le match nul s’est révélé assez logique, finalement. « On aurait pu gagner, il y avait la place », pestait Salvatore Barbaro, qui a eu deux belles occasions de marquer, en toute fin de première période, et en cours de deuxième mi-temps. L’attaquant du FC Aigle a manqué de réussite et il a fallu un coup de pied arrêté pour que le FCA marque son premier, et seul, but de la journée. Une jolie balle de Charles Ravet trouvait la tête de « Toti » Barbaro, qui remettait intelligemment en direction du grand Kevin Mavakala. Le grand défenseur central plaçait sa tête au bon endroit pour le 0-1, ponctuant cette réussite, la première de la saison pour lui, d’un salut « à la Kurzawa » en direction de ses amis placés dans la tribune. Pas de provocation, bien sûr, juste un clin d’oeil sympa. Aigle, à ce moment-là, pensait avoir fait le plus dur en forçant le verrou morgien.

La révélation Mirnes Mukladzija en défense centrale

Car Forward a une défense de fer, avec 11 petits buts encaissés en 12 matches. Un bon gardien, Adrien Zanardi, protégé par une ligne de quatre impressionnante, dirigée par Fabien Besson. L’an dernier, il était associé à Remzi Maliqi, parti à Saint-Sulpice. Mais Forward a décidé de faire confiance à un jeune du club pour succéder à Maliqi et bien lui en a pris. Mirnes Mukladzija, très peu utilisé l’an dernier par Gabet Chapuisat, s’est installé comme titulaire indiscutable et impressionne un peu plus à chaque sortie. Voilà un jeune homme exemplaire! Après une saison passée sur le banc, il n’a rien revendiqué du tout. Sorti de Foot Région Morges, il s’est tu, a continué à travailler, n’est pas parti dans une ligue inférieure pour trouver du temps de jeu, mais s’est accroché. Il est récompensé de sa patience cette saison, et Forward ne peut que s’en réjouir. Ce gamin-là a un avenir, c’est sûr, autant en raison de ses évidentes qualités physiques et techniques que de sa mentalité. Qu’il continue sur cette voie et il peut être sûr d’une chose: avec Jamel Kaissi comme entraîneur, il a le meilleur exemple qui soit pour progresser au poste de défenseur central. On l’a déjà dit dans un article précédent? Il n’est jamais inutile de rappeler certaines vérités.

Forward, un vrai bloc défensif

Forward est donc blindé défensivement, avec de très bons latéraux qu’il ne fait pas bon aller provoquer (Pajtim Thaqi et Ibrahim Kazimoglu), et comme le milieu défensif Tidiany Koné est toujours là pour ramasser tout ce qui traîne devant le bloc de derrière, il est très compliqué d’aller trouver des espaces. De quoi réjouir Jamel Kaissi: « Aigle marque trois ou quatre buts par match, se crée tout le temps des occasions. Mais aujourd’hui, vous en avez compté beaucoup? Pas moi. Ils marquent sur coup de pied arrêté, mais sinon, ils n’ont pas été dangereux tout le temps. C’était notre volonté: être solide derrière et frapper en contre, en se projetant vite vers l’avant. » La première partie du plan a été respectée à la lettre, la deuxième un peu moins.

Le geste de classe de Raphaël Cand pour le 1-1

Car si le FC Aigle a eu moins d’occasions nettes que dans ses autres matches, Forward en a eu très peu et n’a dû qu’à un geste de classe de Raphaël Cand d’égaliser, quelques minutes après le 0-1. Le buteur morgien récupérait un ballon vilainement dégagé et envoyait une frappe magnifique de 20 mètres, qui frappait le poteau de Steve Saffioti et entrait. 1-1, score final, absolument logique.

Yohann Langlet et Charles Ravet, des cadors

Le FC Aigle, battu 7-1 ici-même l’an dernier, peut voir ce résultat comme une progression, mais son équipe, évidemment, n’a rien à voir avec celle d’il y a quelques mois. La base est la même, mais les renforts arrivés cet été, en particulier Yohann Langlet et Charles Ravet, sont tellement impressionnants que tout le jeu s’en trouve changé. Le FCA, c’est sûr, a les moyens de ses ambitions et s’apprête à vivre un deuxième tour de feu, lors duquel il sera favori aux finales.

Jamel Kaissi se réjouit de pouvoir bien travailler cet hiver

Mais Forward aussi a de solides arguments, bien sûr, même si le contingent morgien est plus court en quantité. « On va y remédier cet hiver, on va devoir recruter, c’est sûr. J’attends en tout cas trois joueurs », explique Jamel Kaissi. Est-il satisfait de son premier tour, le premier sur un banc comme entraîneur principal pour lui? « Le bilan chiffré est bon, mais nous ne sommes pas encore où on veut être. En trois mois, un entraîneur ne peut pas tout changer. Il faut déjà arriver, faire place nette et commencer à travailler selon ses idées. Je me réjouis de la trêve hivernale, à ce titre. On pourra bien travailler, plus qu’en été, et je suis convaincu qu’on va vivre un bon deuxième tour. »

Les hommes du match

Du côté de Forward, gros match de Fabien Besson en défense centrale. Il est le patron, il sécurise tout le monde, et il montre une hargne appréciable. Il va au duel, et son association avec Mirnes Mukladzija est un parfait exemple d’un mélange réussi entre expérience et jeunesse. Tidiany Koné a été énorme en numéro 6, comme d’habitude. Gros match de sa part, tant dans la récupération que dans sa projection vers l’avant. Il aurait pu obtenir un penalty peu avant la mi-temps grâce à une percée dont il a le secret grâce à sa puissance.

Mario Cvelbar a été très bon pour le FCA. Le défenseur central n’est pas le plus impressionnant physiquement, mais quel placement, quel sens de l’anticipation, quelle intelligence! Une valeur sûre, toujours très sobre. Charles Ravet a été parfait en milieu axial, de par la qualité de ses longues balles comme dans le jeu court. Cet homme-là est trop fort pour la 2e ligue, ce n’est pas une surprise.

Les prochains rendez-vous

Forward est éliminé de la Coupe, tandis que le FCA a encore un déplacement piège cette année, pour le compte des 1/8e. Ce sera dimanche, à 15h, sur le terrain du FC Porto Lausanne (3e ligue), à Chavannes-près-Renens.

Forward Morges – FC Aigle 1-1 (0-0)

Buts: 54e Mavakala 0-1; 62e Cand 1-1.

Arbitres: M. Porret, assisté de M. Aebi et de M. Cuénod.

Forward: Zanardi; Thaqi, Mukladzija, Besson, Kazimoglu; Garcia, Ferrari, Kone, Boutafenouchet, Keita; Cand.

Entraîneur: Jamel Kaissi

Aigle: Saffioti; Arestides Silva (63e Nelson Silva), Mavakala, Cvelbar, Schopfer; Ravet, Langlet, B. Nuredini; R. Nuredini, Barbaro, Mbo.

Entraîneur: Metin Karagulle

Parc des Sports.

Categories: 2e ligue, FC Aigle

Auteur

Ecrire un commentaire

Only registered users can comment.