Forward cartonne Pied du Jura: 9-0!

Forward cartonne Pied du Jura: 9-0!

Sept petites minutes, c’est le temps qu’il aura fallu aux joueurs de Christophe Ohrel pour tuer tout suspense dimanche après-midi et se placer sur les voies de la victoire face à Pied du Jura. Forward menait en effet 3-0 après sept minutes, puis même 4-0 à la 14e! Ce qui s’appelle commencer le match sur les chapeaux de roue ou, pour la victime du jour, entamer son pensum ou son cauchemar dominical, au choix. Il n’y a pas eu photo ce dimanche entre les deux équipes. Même si cela restait un derby toujours très engagé et riche en émotions, celui-ci n’aura été qu’une simple formalité automnale pour le favori morgien. L’explication musclée à laquelle on aurait pu s’attendre n’a pas eu lieu, la faute à des joueurs locaux techniquement largement au-dessus et à des visiteurs visiblement pas sortis du lit en cette journée fraîche. Le déroulement du match est limpide et ne souffre d’aucune discussion. Après les 45 premières minutes la messe était dite, les joueurs locaux menant 6-0!

Une victoire facile à se dessiner

Le premier set en poche, la seconde période allait devenir anecdotique et permettra aux coéquipiers du capitaine César Ferrari de soigner leur différence de but, même si celle-ci n’a plus aucune influence sur le classement. 9-0 au décompte final. Un score fleuve, une humiliation presque pour le FC Pied du Jura. Malgré une cohorte de supporters bruyants venus soutenir leur équipe fanion, les hommes de Bruno Chappuis n’ont tout simplement pas existé dimanche. Battus dans tous les duels, défensivement loin de leurs adversaires, peu combatifs et pas au point dans les relances, les « Jaunes et Bleus » ont probablement livré leur plus mauvaise prestation depuis qu’ils sont en 2e ligue. Les armes qui faisaient de cette équipe un adversaire vaillant, soudé, solidaire, prêt au combat et très difficile à manœuvrer se sont enrayées après même pas dix minutes de jeu. Sans ces atouts qui constituent la marque de fabrique de tout un groupe, il devient compliqué, voire impossible, de rivaliser avec une équipe comme le FC Forward Morges aussi efficace et disciplinée sur le terrain qu’elle l’a été cet après-midi.

Rafael Da Silva, un cador

Archi-dominateur au milieu de terrain avec les excellents Cameron Puertas et Rafael Da Silva à la récupération, qui auront distillé autant de caviars à leurs attaquants qu’annihilé toutes les offensives adverses. C’est vite vu, on aura noté la première et unique mauvaise passe de Rafael Da Silva, l’ancien Aubonnois, à quelques minutes de la fin du match, alors que celui-ci s’était repositionné en défense centrale suite à la blessure de Daniel Ambrus. A 9-0, Christophe Ohrel pardonnera certainement un écart de ce type et une passe jouée un peu trop «facile».

Trois occasions nettes pour Pied du Jura après le 3-0

Les milieux adverses auront essentiellement couru durant ce match, hélas souvent dans le vide, car trop peu servis ou trop vite dépossédés du précieux sésame rond. Le FC Pied du Jura, quand même, aura eu trois occasions assez nettes pour revenir au score sur le 3-0 avec des balles en profondeur que Roan Fiechter et Samy Laubscher ne concrétiseront pas. Leurs tirs finiront deux fois en-dehors des buts morgiens et une fois un de ceux-ci sera sorti par le dernier rempart local, Kennedy De Matos. C’est quasiment tout ce qu’il y aura à noter au niveau offensif du côté visiteur. Le ballon circulait, en revanche, excellemment bien dans les rangs morgiens, les attaquants et les joueurs de couloir recevant des ballons ajustés au millimètre et pouvant souvent transformer ces offrandes en buts ou en actions dangereuses.

Un début de match tonitruant des Morgiens

Le quart d’heure vaudois de retard avec lequel le FC Pied du Jura a entamé ce match allait anéantir entièrement et définitivement tous les espoirs des visiteurs. A peine eu le temps d’acheter le ticket d’entrée que Cristovao et Mickael Peixoto avaient trouvé à deux reprises le chemin des filets. Deux buts faits d’opportunisme qui auront plombé le moral et les chaussures des coéquipiers de Nicolas Fuchs sur la pelouse du Parc des Sports. Malgré la sortie sur blessure de leur emblématique capitaine César Ferrari à la demi-heure de jeu, rien n’arrêtera la machine morgienne qui ne se déréglera pas jusqu’au coup de sifflet final, aidée il est vrai pour l’occasion, par une opposition fantômatique.

Et le début du calvaire pour les visiteurs…

L’image de la débâcle des hommes de Bruno Chappuis se traduit presque à elle seule avec le 6e but morgien. Fatih Yaman, qui venait de remplacer son capitaine, centre sur la droite, le ballon passe au-dessus et au-travers de deux défenseurs adverses, le ballon arrive sur la tête de Sonny Kok, qui muet jusqu’ici, se fera un plaisir d’accompagner de la tête la balle au fond des filets. Une passivité adverse déconcertante et une véritable déconfiture sur le plan du jeu qui assurera aux Morgiens de surclasser dans tous les domaines leur rival du jour.

Pied du Jura ne sauvera pas l’honneur

La seconde mi-temps n’apportera rien de nouveau sous le ciel lémanique, le match deviendra plus haché avec quelques fautes de plus mais jamais le FC Forward-Morges n’aura été mis en danger durant cette deuxième partie de match. Excepté dans les cinq dernières minutes qui verra les visiteurs sous l’impulsion du remuant Samy Laubscher se créer quelques situations dangereuses devant la cage de Kennedy Matos qui par deux fois, aura la main ferme et des réflexes salvateurs sur des conclusions adverses. Le match se terminera par une latte de Mickael Peixoto qui ne réussira donc pas à porter le score jusqu’à un 10-0 qui aurait assurément fait date dans les annales de la 2e ligue vaudoise. En tous les cas, le résultat est net et sans bavures.

Morges reste bien sûr dans la course

Le FC Pied du Jura entrevu aujourd’hui n’était qu’une copie fantôme de la brillante équipe de la saison passée et au vu des points déjà engrangés durant ce premier tour, nul doute qu’elle saura montrer son vrai visage dès le prochain match.

Quant aux Morgiens, ce large succès leur permet d’accrocher le podium et de rester à un point des finales et de la 2e place occupée par le FC Montreux-Sports. Avec l’AF LUC-Dorigny pour l’heure intouchable devant, le FC Genolier-Begnins et le FC Bex en embuscade derrière, les forces en présence dans ce groupe 1 se dégagent et une lutte à cinq pour les finales semble se dessiner. Le FC Pied du Jura se maintient dans le ventre très mou du classement et conserve cinq points d’avance sur le premier relégable le FC Bursins-Rolle-Perroy.

Cristovao et Sonny Kok: deux buts chacun!

Cristovao et Sonny Kok: deux buts chacun!

Les prochains rendez-vous

Nouveau déplacement très compliqué pour le FC Pied du Jura qui rendra visite à Montreux, actuel 2e. Coup d’envoi, samedi 17 à 18h15, en espérant que les hommes de Bruno Chappuis auront mis leur réveil avant 18h30. Forward, quant à lui, reçoit dans son jardin, Epalinges, dimanche 18 à 15h. Opération trois points qui semble à la portée des hommes de Christophe Ohrel.

Les hommes du match

Du côté morgien, on soulignera l’excellence technique des deux milieux centraux défensifs. Rafael Da Silva a été parfait dans son rôle de sentinelle devant la défense, très adroit techniquement et précis dans toutes ses passes et interventions. Un tir plat du pied élégamment enroulé, en milieu de première mi-temps, aurait mérité meilleur sort que le poteau qui sauvera Julien Bauer d’une addition encore plus lourde. Ce but aurait ponctué de manière remarquable sa prestation. Une mention très bien également à Cameron Puertas, omniprésent aux côtés de Rafael Da Silva dans l’entremise axiale des rouges et blancs. Habile et précis dans ses passes, travailleur infatigable, il a été indispensable au bon niveau de jeu présenté par l’équipe locale. Sans un milieu techniquement au point, le jeu s’appauvrit considérablement.

Pour le FC Pied du Jura, il est plus difficile de trouver un joueur qui est sorti du lot et qui a surnagé dans ce naufrage collectif. On mentionnera, néanmoins, Samy Laubscher qui au sein de l’attaque des hommes du président José Reis se sera battu durant les 90 minutes de jeu et n’aura jamais laissé tomber. Il a démontré des prises de balle tranchantes et fut l’homme le plus dangereux de son équipe, un des seuls qui remportait ses duels balles au pied. On notera aussi l’entrée en jeu intéressante de Victor Azombo, vif et puissant, il a donné une meilleure impulsion offensive aux joueurs visiteurs.

Ils ont dit à Footvaud.ch

Christophe Ohrel, entraîneur FC Forward-Morges

Il y a eu 9-0 mais c’est un minimum par rapport à ce qu’on a vu. On aurait pu en mettre encore plus. C’est notre match le plus abouti et réussi depuis le début de la saison, c’est comme ça que j’aimerais voir mon équipe. On a fait ce qu’il fallait, on n’a commis aucune erreur ou presque. On est sur la bonne voie, il faut continuer ainsi. On a vu un peu de relâchement, compréhensible vu l’étendue du score, en fin de match. Ce succès ajouté à la prestation me satisfait pleinement.

Bruno Chappuis, entraîneur du FC Pied du Jura 

Que dire de plus que ce score? On est passé complètement au travers, même si on a eu 2-3 occasions sur le 3-0 pour revenir un tant soi peu dans le match, on était en-dessous. Il faut retrousser son bleu de travail et retrouver nos valeurs qui faisaient de nous une équipe compétitive la saison passée. Il faut redescendre de notre nuage consécutif à nos bons résultats passés et être prêt au combat. C’est tout ce que j’ai à dire, il faut oublier cette défaite et se concentrer sur nos derniers matches, Coupe vaudois comprise, pour corriger le tir.

Un compte-rendu de Julien Marchionno

Forward Morges – FC Pied du Jura 9-0 (6-0)

Buts: 1re Cristovao 1-0; 5e Peixoto 2-0; 7e Rafael Da Silva 3-0; 14e Peixoto 4-0; 38e Arena 5-0; 42e Kok 6-0; 52e Yaman 7-0; 79e Cristovao 8-0; 81e Kok 9-0.

Arbitres: M. Benjamin Maillard, assisté de M. Patrizio Rota et de M. Joseph Patrice Meyong.

Forward: Matos; Ferrari (27e Yaman), Ambrus (68e Demaku), Oulevay, Garcia; Cameron Castro Puertas, Rafael Da Silva, Arena; Cristovao (78e Roberto Ferreira), Kok, Peixoto.

Entraîneur: Christophe Ohrel

Pied du Jura: Bauer; L. Fuchs, Pittet, N. Fuchs, Golay; Mottier, Lugon Moulin (32e Miserez), S. Fuchs (68e Teuscher), Martinez; Laubscher, Fiechter (61e Azombo).

Entraîneur: Bruno Chappuis

Parc des Sports de Morges.

Categories: 2e ligue, FC Pied du Jura

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*